LaboFnac

Test Labo du Sony KD-49XE7096 : en quête de contraste

Sony KD-49XE7096

Proposé à moins de 900 euros, le Sony KD-49XE7096 est un téléviseur 4K élégant qui dispose d’un astucieux système pour cacher ses câbles. Animé par le système d'exploitation Linux, il donne accès aux applications habituelles sans être trop non plus trop compliqué à utiliser. S’il s’est globalement bien comporté lors des tests, le Sony KD-49XE7096 montre des signes de faiblesse dans la richesse des couleurs, et plus encore avec un taux de contraste décevant qui rebutera les plus exigeants.

Note technique du Labo

  • - Présentation soignée
  • - La progressivité et l’uniformité de la dalle
  • - Le taux de contraste
  • - La colorimétrie

Positionné en haut de la gamme XE70XX, le Sony KD-49XE7096, téléviseur 4K HDR, est proposé à moins de 900 euros. Une aubaine ? Passage par le labo pour en savoir plus.

En marge de son premier téléviseur OLED, Sony propose plusieurs familles de téléviseurs dont la série XE. Très dense, celle-ci comporte de nombreux modèles avec les XE7000, XE7003, XE7004, XE7005, XE7077 et enfin XE7096, chacun se déclinant qui plus est dans différentes diagonales d’écran. C’est la série XE7096 qui nous intéresse ici, et plus particulièrement le KD-49XE7096 avec sa dalle de 49 pouces en 4K Ultra HD.

Sony KD-49XE7096

L'ergonomie et le design

Le Sony KD-49XE7096 n’est pas sans rappeler l’excellent KD-55XE8596 que nous avons testé l’été dernier. On retrouve ainsi les mêmes éléments de design avec en premier lieu le cadre relativement fin et tout en aluminium.

Sony KD-49XE7096

Celui-ci repose sur un pied unique assez astucieux, en ce sens qu’il intègre un système de gestion des câbles extrêmement pratique. Une fois en place, rien de dépasse pour ne pas dénaturer le design de l’ensemble et donner l’impression d’une façade sans fil.

Sony KD-49XE7096

La connectique est standard mais néanmoins complète. Elle comprend ainsi trois entrées HDMI 2.2, dont une compatible ARC, une entrée composante, deux entrées composite audio et vidéo (RCA), une sortie audio numérique optique, sans oublier trois ports USB, une prise casque et une interface CI+. Le téléviseur qui est équipé de trois tuners (TNT HD MPEG-4, satellite DVB-S2 et câble DVB-C), dispose également de connexions sans fil Bluetooth et Wi-Fi. En revanche, alors que Sony le généralise sur la plupart de ses produits, point de NFC ici.

Sony KD-49XE7096

La partie audio du Sony KD-49XE7096 est assurée par deux haut-parleurs d’une puissance de 10 Watts chacun. Les formats audio standards sont pris en charge, avec le Dolby Digital et le Dolby Digital Plus. Sony propose également ses technologies propriétaires censées restituer un son plus réaliste et immersif avec le ClearAudio+ et S-Force Front Surround d’une part. D’autre part, le Digital Sound Enhancement Engine (DSEE) a pour mission de restaurer le son compressé des vidéos à faible résolution qui sont proposées sur Internet. Enfin, Clear Phase est censé reproduire toutes les fréquences en compensant les inexactitudes de réponse en fréquence des haut-parleurs. Pas de quoi égaler le Bravia KD55A1, qui reste néanmoins la référence en matière d’audio sur les téléviseurs… mais à un tarif autrement bien plus élevé, il convient de le rappeler.

Sony KD-49XE7096

Sony compte parmi les rares constructeurs à proposer Android TV pour animer ses téléviseurs. Pour autant, le constructeur fait une exception avec ce modèle qui propose le système d’exploitation Linux. Pas d’inquiétude pour autant, on retrouve les applications habituelles (YouTube, Netflix, etc.), et l’interface est facile d’accès.

Sony KD-49XE7096

Enfin, la télécommande est commune à la plupart des téléviseurs de la marque. Elle se caractérise par des boutons d’accès direct à Netflix et à YouTube.

Les contrastes

Disons-le d’emblée, le Sony KD-49XE7096 peine à afficher un contraste convaincant. C’est même son talon d’Achille. Cette mesure est obtenue via une mesure d’homogénéité et une mesure de zonage en utilisant une mire à damier.

En mode standard, nous avons relevé une luminosité correcte de 299 cd/m2 au centre de l’image, mais le niveau de noir déçoit avec 0,304 cd/m2 (plus la valeur est proche de zéro et meilleur est le niveau de noir), et donc une tendance marquée à tirer vers le gris.

On pourra se consoler en constatant que les fuites de lumière sont contenues, avec des valeurs du noir mesurées de 0,425 cd/m2 en haut de l’image, de 0,353 cd/m2 en bas, de 0,425 cd/m2 à gauche de la dalle et de 0,356 cd/m2 à droite.

Sony KD-49XE7096

Conclusion, le Sony KD-49XE7096 doit se contenter d’un taux de contraste décevant de 984 seulement. On a vu mieux sur un téléviseur LED.

Contraste

Homogénéité Zonage
34

La progressivité

Passons maintenant au test de progressivité qui s’évalue selon deux critères : le gamma et la directivité. Petit rappel, la mesure de gamma permet de relever le niveau de lumière émis par l’écran en fonction du niveau de pilotage de la dalle. En la matière, le Sony KD-49XE7096 excelle, avec une courbe pratiquement parallèle à la référence.

Sony KD-49XE7096

De la même façon, le téléviseur s’est comporté à merveille dans le test de directivité qui correspond à cinq zones d’observation avec un angle qui varie de 45 degrés. En clair, nous simulons les différentes positions d’observation de la télé, que vous soyez assis en face, par terre, ou sur les côtés par exemple.

Dans le détail, le Sony KD-49XE7096 a passé le test de directivité avec brio, affichant une luminosité de 299 cd/m2 dans l’axe, de 174 cd/m2 à droite et de 178 cd/m2 à gauche. La baisse de luminosité est donc raisonnable et ne devrait pas trop être préjudiciable pour les spectateurs assis sur les côtés de l’écran.

Progressivité

Gamma Directivité
9.18.8

La directivité

Pour le test de directivité, nous évaluons la dérive en couleur en fonction du point d’observation. Ainsi, la luminosité est réglée sur la valeur maximale et elle ne varie pas durant le test. Le balayage est réalisé sur plusieurs points avec des positions d’observation différentes. Pour schématiser, il s’agit ici de vérifier si les couleurs sont bien restituées lorsque l’écran est observé avec un angle de 45°, ou si au contraire on constate une dérive.

Sony KD-49XE7096

Lors de notre test du Sony KD-49XE7096, nous avons relevé un niveau de noir de 0,304 cd/m2 au centre de l’image, de 0,418 cd/m2 à gauche et de 0,463 cd/m2 à droite. Le ratio de blanc sur noir (contraste) est de 984 dans l’axe, de 376 à droite et de 426 à gauche. Là encore, si la dérive des couleurs est contenue quand l’angle de vision varie, il en va tout autrement du contraste qui chute littéralement. Être assis en face de l’écran reste donc la seule solution pour limiter la perte de contraste, qui est déjà très moyen dans l’axe, on le rappelle.

Directivité

Delta noir Delta couleurs
57.3

La colorimétrie

À défaut d’offrir une grande richesse des couleurs, le Sony KD-49XE7096 affiche une dérive contenue, notamment dans le vert et dans le rouge. Celle-ci est un peu plus marquée dans le bleu, mais rien de bien gênant.

Sony KD-49XE7096

Couleurs

Richesse Dérive
4.97.3

L'uniformité

La mesure de l’uniformité de la dalle du Sony KD-49XE7096 est obtenue à partir des écarts de luminance et de chrominance. La perte de lumière est moindre et limitée à 25 % seulement. Un excellent résultat pour ce téléviseur qui affiche un niveau le plus faible de 210 cd/m2 en haut à gauche de la dalle. À l’inverse, le blanc est à son maximum au centre de l’image avec 280 cd/m2. Enfin, l’écart de chrominance mesuré par rapport au centre est de 0,006 seulement.

Sony KD-49XE7096

Uniformité

Luminance Chrominance
97

Conclusion

Proposé à moins de 900 euros, le Sony KD-49XE7096 est un téléviseur 4K élégant qui dispose d’un astucieux système pour cacher ses câbles. Animé par le système d'exploitation Linux, il donne accès aux applications habituelles sans être trop non plus trop compliqué à utiliser. S’il s’est globalement bien comporté lors des tests, le Sony KD-49XE7096 montre des signes de faiblesse dans la richesse des couleurs, et plus encore avec un taux de contraste décevant qui rebutera les plus exigeants.

Note technique du Labo

Contraste

Homogénéité Zonage
34

Progressivité

Gamma Directivité
9.18.8

Couleurs

Richesse Dérive
4.97.3

Directivité

Delta noir Delta couleurs
57.3

Uniformité

Luminance Chrominance
97

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

  • le goff

    Bonjour on peut se demander si vous avez allumer le téléviseur pour vos tests, car il n’est pas sous android TV

    https://www.sony.fr/electronics/televiseurs/xe7000-series

  • Bonjour,

    Oui, nous allumons bien les téléviseurs. Si vous jetez un coup d’oeil à tous nos autres tests de TV, vous pourrez vous en rendre compte.
    Dans ce cas précis, vous avez raison, il y a effectivement une erreur, que nous allons corriger tout de suite.
    Le testeur a fait une erreur de manipulation dans la saisie du test sur le site. Il est reparti de la fiche du KD-55XE8596 et s’est emmêlé les pinceaux à propos d’Android TV.
    Merci pour le signalement.

  • Marc Macready

    Oui oui c’est cela une erreur de manipulation. Soyez un minimum honnete avec les gens. Vos pseudo test ne servent qu’à inciter les consommateurs Fnac à acheter des produits bien plus chers. J’ai mis la main sur les modèles XE7096 et quand je vois comment vos « test » je me marre bien. Vous êtes de vrais marchand de tapis.
    À l’avenir dites immédiatement à vos consommateurs de claquer le double voire le triple pour un écran OLED, au lieu de vous cacher sous des pseudo test. Y’a pas besoin de s’improviser testeur pour savoir qu’une LCD aura des noirs moins intense qu’un VA ou encore du OLED.

    Pour le prix ces XE7096 sont d’excellentes TV. Magnifique design, de belles couleurs contrairement à bien des TV qui soit abusent et rendent le tout flashy, soit sont fades. On a de beaux noirs, pas parfaits certes, mais pour du LCD c’est largement plus que correcte. La luminosité est largement suffisante même pour profiter du contenu HDR basique (blu-ray 4K, jeux vidéo, Netflix ou Prime).

    Vous ne pouvez pas reclamer plus pour un tel prix. Et dire qu’à côté on ose vanter LG, Samsung ou pire encore Hisense alors que bien des TV UHD et HDR sont bien mediocre à côté.
    Si vous voulez le top du top, c’est pas une TV à 400-700€ qu’il faut investir. C’est le triple au moins. Si vous voulez tout de même profiter de l’ultra HD et du HDR sans vous ruiner, ces TV sont suffisantes.

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.