LaboFnac

Test Labo du Sony KD-49XF9005 : un téléviseur qui ne manque pas de ressources

Sony KD-49XF9005

Digne successeur de la gamme XE, ce nouveau téléviseur XF conserve les attributs de son prédécesseur avec un design soigné (on aime ou pas les nouveaux pieds) et une connectique qui n’a rien à envier aux modèles les plus onéreux. Si on fait abstraction d’une faiblesse marquée en termes d’uniformité malgré sa diagonale limitée à 49 pouces, le Sony KD-49XF9005 ne démérite pas. Il livre des performances plus que satisfaisantes dans tous les domaines. À voir néanmoins si le système Android TV répond à vos attentes en matière d’ergonomie, surtout si vous ne comptez pas parmi les utilisateurs les plus férus de technologie.

Note technique du Labo

  • - Le design toujours aussi soigné
  • - Le taux de contraste
  • - L’excellente restitution des couleurs
  • - L’uniformité de la dalle
  • - L'écartement des pieds de support peut parfois être problématique

Succédant à la gamme XE, les nouveaux téléviseurs LED XF de Sony sont désormais disponibles. L’occasion de les soumettre à nos tests en Labo. Le modèle de 49 pouces, le KD-49XF9005, ouvre ici le bal.

L'ergonomie et le design

La gamme XE de Sony a cette année laissé sa place à la gamme XF qui se décline dans quatre tailles d’écran : 75, 65, 55 et 49 pouces. C’est ce dernier qui nous intéresse ici, même si tous ces modèles partagent les mêmes caractéristiques, à commencer par leur design.

Sony KD-49XF9005

© Sony

S’il reste minimaliste, celui-ci a été revu avec des bords en aluminium qui restent relativement fins et surtout un nouveau système de pieds. Sony abandonne son socle unique fort pratique pour deux pieds dont l’écartement pourra éventuellement poser problème à ceux qui comptent poser le KD-49XF9005 sur un meuble de taille modeste.

Sony KD-49XF9005

© Sony

À ce titre, Sony précise que le design a été conçu afin de s’adapter parfaitement à la barre son HT-XF9000 dont les dimensions permettent de la poser exactement entre les deux pieds. Et comme précédemment ces derniers dissimulent un système de gestion des câbles afin de garder une présentation soignée.

Sony KD-49XF9005

© Sony

À l’arrière du Sony KD-49XF9005, la connectique comprend quatre entrées HDMI HDCP 2.2 (trois en bas et une sur le côté pour un accès rapide), dont une compatible ARC, trois ports USB (un en bas et deux sur le côté), une sortie audio numérique, un prise casque, une sortie vidéo composite et trois connecteurs d’antenne. Bien entendu, le téléviseur peut être connecté à Internet via le port Ethernet ou en Wi-Fi 802.11 ac. Une connexion Bluetooth est également de la partie en version 4.1 avec prise en charge des profils habituels (A2DP, AVRCP, HID, HOGP et SPP). La fonction Chromecast est par ailleurs totalement intégrée, au même titre que la duplication d’écran Miracast.

Sony KD-49XF9005

© Sony

La partie audio du Sony KD-49XF9005 est plus classique que celle du KD-55AF8. Celui-ci détient l’exclusivité du système Acoustic Surface qui fait vibrer la dalle de verre pour générer du son. Ici, il faudra donc se contenter de deux haut-parleurs d’une puissance de 10 Watts chacun. Les formats audio Dolby Digital, Dolby Digital Plus, Dolby Pulse et DTS sont pris en charge. À cela s’ajoutent des technologies maison telles que ClearAudio+ et S-Force Front Surround, Digital Sound Enhancement Engine (DSEE) et Clear Phase. Une configuration identique à celle du KD-55XE8596, par exemple.

Sony KD-49XF9005

© Sony

Pas de changement non plus du côté du système d’exploitation Android TV. Celui-ci permet d’accéder à de nombreuses applications disponibles en téléchargement sur Google Play et les plateformes habituelles sont préinstallées, Netflix et YouTube en tête. Il n’empêche, Android TV peut dérouter le novice avec son interface chargée, surtout pour qui n’a pas l’habitude des smartphones Android. Heureusement, il suffit de passer un peu de temps à naviguer pour s’y retrouver.

Sony KD-49XF9005

© Sony

Pour ce faire, la télécommande est un allié précieux, même si là encore, elle s’avère très chargée en boutons et difficile à manipuler à l’aveugle dans le noir, en l’absence de rétro-éclairage. À noter qu’elle intègre un bouton d’accès direct pour Netflix d’une part et pour Google Play d’autre part.

Les contrastes

Comme son nom l’indique, le Sony KD-49XF9005 est un téléviseur de 49 pouces. Sa dalle affiche une résolution Ultra HD de 3840 x 2160 pixels avec un rétro éclairage Direct LED. Le téléviseur est bien entendu compatible avec le HDR y compris Dolby Vision, avec moult technologies propriétaires destinées à améliorer la qualité et la fluidité des images.

Sony KD-49XF9005

© Sony

Comme d’habitude le premier test Labo consiste à évaluer le contraste du KD-49XF9005 en mode standard. La luminosité est de 474 cd/m2 au centre de l’image, soit largement plus que le vaisseau amiral de la marque, l’OLED KD-55AF8, qui se limite à 227 cd/m2. Certes ce dernier reprend facilement l’ascendant dans les noirs. Mais le KD-49XF9005 ne démérite pas pour autant avec une valeur relevée de 0,079 cd/m2. De quoi assurer un très bon taux de contraste.

Sony KD-49XF9005

Avantage de la dalle Direct LED, les fuites de lumières sont bien gérées, comme l’attestent nos mesures. Nous avons relevé un niveau de noir de 0,075 cd/m2 en haut de l’image, de 0,058 cd/m2 à droite, de 0,045 cd/m2 à gauche et enfin de 0,099 cd/m2 en bas. Au final, le KD-49XF9005 affiche un rapport du noir sur blanc de 6000, soit un peu mieux que les modèles de la génération précédente, à l’instar du Sony KD-55XE8596 qui avait obtenu un taux de 5 656. 

Contraste

Homogénéité Zonage
88

La progressivité

Grâce à la courbe de gamma, il est possible de relever le niveau de lumière émis par l’écran en fonction du niveau de pilotage de la dalle. Celle du Sony KD-49XF9005 est légèrement en dessous de la courbe de référence, mais globalement, la perte de dynamique est limitée.

Sony KD-49XF9005

Nous procédons par ailleurs à des relevés sur cinq zones d’observation avec un angle qui varie de 45 degrés afin de représenter les différentes positions d’observation du téléviseur. Ainsi, nous avons mesuré une luminosité de 474 cd/m2 au centre de l’image, qui chute à 178 cd/m2 à gauche et 189 cd/m2 à droite. Une baisse de luminosité très conséquente qui souligne l’importance d’être assis dans l’axe du téléviseur pour profiter d’une bonne qualité d’image. Le rendu sera plus sombre pour les téléspectateurs qui sont assis sur les côtés, chose assez commune avec une diagonale de 49 pouces.

Progressivité

Gamma Directivité
8.16.3

La directivité

Cette fois, nous fixons la luminosité sur la valeur maximale en sortie du téléviseur. Nous effectuons ensuite un balayage sur plusieurs points de la dalle en adoptant des positions d’observation différentes afin d’évaluer la dérive des couleurs.

Sony KD-49XF9005

Nous avons relevé un noir de 0,079 cd/m2 au centre de l’image qui perd de sa superbe dans les angles avec 0,471 cd/m2 à gauche, et 0,465 cd/m2 à droite. Le noir tire donc sur le gris pour les spectateurs qui sont assis sur les côtés, et le contraste s’en ressent. La preuve, le ratio de blanc sur noir (contraste) est de 6 000 dans l’axe, mais de seulement 378 à gauche et 406 à droite. Si vous êtes plusieurs à regarder le KD-49XF9005, mieux vaut l’éloigner de la position d’observation afin de réduire l’angle de visionnage pour tous les téléspectateurs.

Directivité

Delta noir Delta couleurs
56.7

La colorimétrie

Le KD-49XF9005 est particulièrement capable en matière de restitution des couleurs. Comme on peut le voir sur la représentation ci-dessous, le spectre colorimétrique du téléviseur de Sony excède largement l’espace EBU de référence, en particulier dans le vert et dans le rouge.

Sony KD-49XF9005

On note une légère dérive dans le bleu, mais celle-ci n’est pas suffisante pour réellement affecter la fidélité globale des images.

Couleurs

Richesse Dérive
7.86.7

L'uniformité

On touche ici au talon d’Achille du KD-49XF9005, qui s’était jusqu’à présent plutôt bien comporté dans la plupart de nos tests. Nous avons relevé un écart de luminance de 41 %, ce qui est très important sur une dalle de 49 pouces. En divisant cette dernière en 35 zones carrées de taille identique, nous avons relevé un niveau le plus faible en haut à droite du KD-49XF9005 avec 209 cd/m2, et un maximum de 354 cd/m2 au centre de l’image.

Sony KD-49XF9005

L’écart de chrominance est également conséquent, avec 0,0091 par rapport au centre de la dalle (plus ce chiffre est faible et plus important est l’écart).

Uniformité

Luminance Chrominance
44

Conclusion

Digne successeur de la gamme XE, ce nouveau téléviseur XF conserve les attributs de son prédécesseur avec un design soigné (on aime ou pas les nouveaux pieds) et une connectique qui n’a rien à envier aux modèles les plus onéreux. Si on fait abstraction d’une faiblesse marquée en termes d’uniformité malgré sa diagonale limitée à 49 pouces, le Sony KD-49XF9005 ne démérite pas. Il livre des performances plus que satisfaisantes dans tous les domaines. À voir néanmoins si le système Android TV répond à vos attentes en matière d’ergonomie, surtout si vous ne comptez pas parmi les utilisateurs les plus férus de technologie.

Note technique du Labo

Contraste

Homogénéité Zonage
88

Progressivité

Gamma Directivité
8.16.3

Couleurs

Richesse Dérive
7.86.7

Directivité

Delta noir Delta couleurs
56.7

Uniformité

Luminance Chrominance
44

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.