LaboFnac

Test Labo du Sony KD-55XG9505 : les assistants vocaux en plus

SONY KD-55XF9005

Succédant au KD-55XF9005, le Sony KD-55XG9505 lui ressemble comme deux gouttes d’eau. Néanmoins, il profite de quelques nouveautés, dont l’intégration des assistants vocaux Google Assistant et Alexa. La qualité d’image est encore au rendez-vous, notamment en raison d'un excellent taux de contraste obtenu grâce à un tout aussi excellent niveau de noir. En revanche, la directivité reste toujours aussi présente et il est recommandé de rester dans l’axe pour que le téléviseur donne le meilleur de lui même, et ce malgré une uniformité perfectible.

Note technique du Labo

  • - Le taux de contraste encore plus élevé
  • - La richesse des couleurs
  • - L’intégration de Google Assistant et d’Alexa d’Amazon
  • - Une uniformité perfectible

A partir de 1499€00 sur Fnac.com Acheter

En marge de ses modèles OLED, Sony propose des téléviseurs LED haut de gamme qui se positionnent directement en face des derniers QLED de Samsung. Le Sony KD-55XG9505 qui nous intéresse ici fait-il mieux que l’excellent KD-55XF9005 auquel il succède ? La réponse après son passage sur notre banc d'essai.

L'ergonomie et le design

La nouvelle série XG95 de Sony reprend le même design minimaliste que son aînée, la gamme XF90 qu’elle vient remplacer cette année. La dalle de 55 pouces du Sony KD-55XG9505 est donc entourée de bords fins, et l’ensemble repose sur deux pieds relativement espacés. Ces derniers sont orientés vers l’extérieur, ce qui suppose de disposer de suffisamment de place sur le meuble sur lequel vous comptez poser le téléviseur. Bien entendu, il est également possible de le monter sur un mur.

Sony KD-55XG9505

© Sony

Chaque pied dispose d’un système de gestion des câbles, mais en la matière, le boîtier déporté proposé par Samsung sur ses QLED est bien plus élégant. En revanche, la connectique du Sony KD-55XG9505 ne manque de rien. Elle compte quatre entrées HDMI HDCP 2.2 (une sur le côté et trois en bas), deux ports USB (un sur le côté et un en bas), une sortie audio numérique, une sortie vidéo composite latérale, les prises antenne (TNT/ Câble/Satellite) et une sortie casque.

KD-55XG9505

© Sony

À l’instar de son homologue OLED, le Sony ZF9, le KD-55XG9505 bénéficie de la technologie Acoustic Surface Audio+ et du mode enceinte centrale. La première repose sur des actionneurs situés à l’arrière, et qui font vibrer l’écran afin de positionner précisément les dialogues. Le second intéressera particulièrement les possesseurs de home cinéma, puisqu’ils pourront utiliser le téléviseur comme enceinte centrale dans une configuration 5.1 et plus.

Sony KD-55XG9505

© Sony

Sony reste fidèle au système Android TV qui se bonifie avec le temps et qui se montre particulièrement fluide… à condition de se familiariser avec l’interface bien fournie. Point fort de cette solution, les très nombreuses applications disponibles sur Google Play, ou encore l’intégration de Google Chromecast pour diffuser du contenu à partir d’un appareil mobile, qu’il s’agisse d’un smartphone, d’une tablette ou d’un PC.

Sony KD-55XG9505

© Sony

Enfin, et c’est probablement la plus grande nouveauté de cette nouvelle série XG95, les assistants vocaux Amazon Alexa et Google Assistant sont directement intégrés. Pour ce faire, le téléviseur dispose de deux micros afin de le contrôler à la voix, mais aussi de piloter d’autres périphériques connectés en restant assis dans le canapé (lumières, thermostat, etc.).

Les contrastes

Lorsque nous avions testé le KD-55XF9005, nous avions mesuré une luminosité élevée de 513 cd/m2. Sony a revu sa copie avec le KD-55XG9505, qui se contente désormais de 246 cd/m2 dans l’axe. En contrepartie, le téléviseur affiche des noirs encore plus profonds, qui passent de 0,058 cd/m2 à 0,023 cd/m2. Forcément, le taux de contraste qui, on le rappelle, correspond au rapport du blanc sur le noir, est encore meilleur. Il passe ainsi de 8 845 à 10 696.

Sony KD-55XG9505

© LaboFnac

Comme son prédécesseur, le Sony KD-55XG9505 limite les fuites de lumière. Le niveau de noir s’établit ainsi à une valeur qui oscille entre 0,014 et 0,018 cd/m2 seulement tout autour de notre cache posé sur la dalle. C’est là encore excellent.

Contraste

Homogénéité Zonage
98

La progressivité

La courbe de gamma du signal vidéo en sortie du KD-55XG9505 est relativement proche de la courbe de référence en entrée. Tout comme le KD-55XF9005 avant lui, le téléviseur offre une belle dynamique.

Sony KD-55XG9505

© LaboFnac

En revanche, c’est le téléviseur se comporte moins bien en termes de directivité. En effet, en effectuant des mesures sur cinq zones d’observation avec un angle qui varie de 45 degrés (ce qui correspond aux différentes positions d’observation du téléviseur), on constate que la luminosité est pratiquement trois fois moindre. Celle-ci passe de 246 cd/m2 dans l’axe à 89 cd/m2 sur les côtés. Pour mémoire, nous avions relevé 513 cd/m2 au centre de la dalle et 199/193 cd/m2 à gauche/droite avec le KD-55XF9005.

Progressivité

Gamma Directivité
8.55.8

La directivité

Alors que Sony est parvenu à améliorer la directivité au niveau des noirs pour les téléspectateurs assis sur les côtés du KD-55XG9505, ce dernier est en retrait par rapport à son prédécesseur en matière de directivité des couleurs.

Sony KD-55XG9505

© LaboFnac

Comme on l’a vu plus haut, nous avons mesuré un niveau de noir de 0,023 cd/m2 dans l’axe, qui passe à 0,15 cd/m2 sur les côtés (contre 0,058 cd/m2 au centre du KD-55XF9005, et 0,32 cd/m2 sur les côtés). Le taux de contraste (ratio du blanc sur le noir) passe de 1 696 à 590 sur les côtés. En clair, il vaut mieux être assis dans l’axe du Sony KD-55XG9505 pour profiter d’une qualité d’image optimale.

Directivité

Delta noir Delta couleurs
86

La colorimétrie

Le Sony KD-55XF9005 affichait des couleurs très riches, et c’est une nouvelle fois le cas avec le KD-55XG9505.

Sony KD-55XG9505

© LaboFnac

Le téléviseur couvre largement l’espace colorimétrique EBU de référence, même si on note une légère faiblesse dans les bleus qui n’aura néanmoins pas d’impact sur le visionnage pour le commun des mortels. En revanche, si elle reste contenue, la dérive des couleurs est un peu plus marquée que sur le KD-55XF9005, mais là encore sans gros impact sur le rendu final.

Couleurs

Richesse Dérive
7.26

L'uniformité

S’il est un domaine dans lequel le Sony KD-55XG9505 fait clairement moins bien que son prédécesseur, c’est au niveau de l’uniformité de sa dalle de 55 pouces. Pour commencer, l’écart de luminance est relativement élevé, à 38 %, soit pratiquement identique à celui du KD-55XF9005. Nous avons relevé une luminosité maximale de 125 cd/m2 juste sur la gauche du centre de la dalle, et une luminosité minimale de 77 cd/m2 dans le coin inférieur droit.

Sony KD-55XG9505

© LaboFnac

Mais alors que l’écart de chrominance était relativement contenu précédemment avec un Delta U’V’ de 0,0059 seulement (plus cette valeur est proche de zéro et plus les couleurs sont fidèles), le Sony KD-55XG9505 affiche un très moyen 0,008.

Uniformité

Luminance Chrominance
55

Conclusion

Succédant au KD-55XF9005, le Sony KD-55XG9505 lui ressemble comme deux gouttes d’eau. Néanmoins, il profite de quelques nouveautés, dont l’intégration des assistants vocaux Google Assistant et Alexa. La qualité d’image est encore au rendez-vous, notamment en raison d'un excellent taux de contraste obtenu grâce à un tout aussi excellent niveau de noir. En revanche, la directivité reste toujours aussi présente et il est recommandé de rester dans l’axe pour que le téléviseur donne le meilleur de lui même, et ce malgré une uniformité perfectible.

Note technique du Labo

Contraste

Homogénéité Zonage
98

Progressivité

Gamma Directivité
8.55.8

Couleurs

Richesse Dérive
7.26

Directivité

Delta noir Delta couleurs
86

Uniformité

Luminance Chrominance
55

A partir de 1499€00 sur Fnac.com Acheter

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.