LaboFnac

Test Labo du Hisense H55U7B : un design réussi et des images de qualité

test Hisense H55U7B

Bonne surprise que ce Hisense H55U7B, lequel offre une présentation réussie associée à un équipement qui ne manque de rien. Son l’interface mérite certes d’être encore peaufinée, mais celle-ci reste fonctionnelle. Le téléviseur ne se contente pas d’être séduisant, il affiche également de très bonnes performances, notamment grâce à un excellent taux de contraste et à une directivité maîtrisée. Seule la colorimétrie et l’uniformité de la dalle restent perfectibles, mais dans tous les cas, le Hisense H55U7B s’impose comme une option intéressante dans sa catégorie.

Note technique du Labo

  • - Le taux de contraste
  • - La directivité maîtrisée
  • - L’équipement complet
  • - La finition soignée
  • - L’interface basique
  • - L’uniformité et la colorimétrie perfectibles

A partir de 633€01 sur Fnac.com Acheter

Téléviseur 4K UHD séduisant qui promet de belles images, le tout pour un prix compétitif, le Hisense H55U7B peut-il rivaliser avec ses plus illustres concurrents ? Nous l'avons soumis à notre banc d'essai pour le savoir.

L'ergonomie et le design

S’il ne bénéficie pas, en France du moins, de la même notoriété que d’autres concurrents plus célèbres sur le marché de la télévision, le constructeur chinois Hisense bénéficie d’une expérience solide dans ce domaine, en marge de ses activités dans le secteur de l’électroménager, par exemple.

Hisense H55U7B

© Hisense

Sur le papier, le Hisense H55U7B est une proposition intéressante eu égard à son prix (4K UHD, HDR10+, Dolby Vision, Dolby Atmos, Amazon Alexa), ce qui se confirme au déballage. L’appareil bénéficie d’un design unibody aguicheur avec son effet aluminium qui rappelle les premiers modèles QLED de Samsung (notamment au niveau du pied en forme de boomerang).

Hisense H55U7B

© Hisense

De plus, sa finition bénéficie du plus grand soin. Autant dire qu’on est loin du téléviseur bas de gamme. Relativement fin, l’écran est logiquement plus épais sur sa partie dorsale inférieure.

Hisense H55U7B

© Hisense

C’est là que se trouvent les quatre entrées HDMI 2.0 (dont une ARC), une entrée composite, deux ports USB, une sortie audio numérique optique, un port Ethernet et les connexions Bluetooth et Wi-Fi ac. Là encore, la dotation est riche et plutôt haut de gamme.

Hisense H55U7B

© Hisense

En revanche, Hisense a dû faire une croix sur Android TV, lui préférant le système Vidaa U2.5 pour animer son H55U7B. Très classique, celui-ci se présente sous la forme d’un bandeau qui s’affiche sur le bas de l’écran. Certes, l’apparence de l’interface n’est pas aussi léchée que sur les modèles concurrents plus haut de gamme, mais l’ensemble se montre suffisamment fluide et facile à utiliser. L’essentiel est là, incluant un accès direct aux principales applications telles que Netflix ou Amazon Prime Vidéo. À propos d’Amazon, l’assistant vocal Alexa est également disponible via le micro de la télécommande du H55U7B.

Hisense H55U7B

© Hisense

Les contrastes

La luminosité relevée au centre de la dalle du Hisense H55U7B est de 220 cd/m2. Une valeur dans la moyenne pour un téléviseur dans cette gamme de prix. En revanche, le niveau des noirs est excellent, avec seulement 0,026 cd/m2 (plus ce chiffre est proche de zéro et plus les noirs sont profonds). À titre de comparaison, le Samsung QE55Q65 qui correspond à l’entrée de gamme en QLED du constructeur sud-coréen se limite à 0,062 cd/m2.

Hisense H55U7B

© LaboFnac

En plaçant un cache sur l’écran pour évaluer les fuites de lumière, nous avons là encore relevé un très bon niveau de noir, avec 0,036 cd/m2 au-dessus du cache, 0,027 cd/m2 à gauche, 0,03 cd/m2 à droite et 0,044 cd/m2 en dessous. Pour une entrée en la matière, le Hisense H55U7B tient ses promesses et délivre un très bon taux de contraste de 7 520.

Contraste

Homogénéité Zonage
88

La progressivité

La progressivité du téléviseur est évaluée en deux étapes. Dans un premier temps nous comparons la courbe de gamma du signal vidéo en sortie du téléviseur à celle du signal de référence. Un oeil sur le graphique ci-dessous permet de vérifier les excellents résultats du Hisense H55U7B  qui ne dénature pas la source.

Hisense H55U7B

© LaboFnac

Nous avons également réalisé des mesures de directivité avec cinq zones d’observation et un angle qui varie de 45 degrés. Il nous permet simuler les différentes positions d’observation du téléviseur, quand le téléspectateur s’assoit devant ou sur les côtés, par exemple. Les résultats sont alors plus moyens, la luminosité passant de 220 cd/m2 dans l’axe du Hisense H55U7B à 76 cd/m2 dans l’angle gauche et 74 cd/m2 à droite. Idéalement, mieux vaut s’asseoir en face du téléviseur pour profiter de la meilleure qualité d’image possible.

Progressivité

Gamma Directivité
8.85.7

La directivité

Ceci étant, le Hisense H55U7B gère correctement la directivité quand on s’attarde sur la dérive des couleurs en fonction du point d’observation. Pour ce faire, nous réglons luminosité au maximum pendant toute la durée du test, puis nous effectuons des mesures sur plusieurs points avec des positions d’observation différentes.

Le niveau des noirs passe de 0,026 cd/m2 dans l’axe à 0,123 cd/m2 à gauche et 0,118 cd/m2 à droite. Le taux de contraste reste excellent dans les angles, où il s’établit à 6107 à gauche et à 6454 à droite. Une belle performance de la part du Hisense H55U7B.

Directivité

Delta noir Delta couleurs
98.3

La colorimétrie

Le H55U7B est pourvu d’une dalle ULED correspondant à une version améliorée du LED, avec notamment l’ajout de la technologie True Cinema Color supposer enrichir les couleurs restituées. La colorimétrie du téléviseur est néanmoins moyenne. S’il dépasse largement la référence EBU dans les verts et dans les rouges, le Hisense H55U7B est un poil plus juste dans les bleus.

Hisense H55U7B

© LaboFnac

La dérive des couleurs est bien maîtrisée, y compris quand on s’attarde à l’espace colorimétrique DCI-P3, plus exigeant.

Hisense H55U7B

© LaboFnac

Couleurs

Richesse Dérive
8.28.3

L'uniformité

Les téléviseurs de grande taille sont généralement à la peine en matière d’uniformité des images sur toute la dalle. Et le Hisense H55U7B ne fait pas exception, même s’il affiche des résultats corrects pour cette gamme de prix. En effet, outre l’écart d’uniformité de luminance de 33 %, la luminosité est au maximum juste au-dessus à droite de l’axe du téléviseur (266 cd/m2) tandis que le minium de 178 cd/m2 est atteint dans le coin inférieur droit.

L’écart d’uniformité de chrominance est encore plus moyen, avec un delta U’V’ de 0,0062 (plus cette valeur est proche de zéro et plus les couleurs sont fidèles).

Uniformité

Luminance Chrominance
76

Conclusion

Bonne surprise que ce Hisense H55U7B, lequel offre une présentation réussie associée à un équipement qui ne manque de rien. Son l’interface mérite certes d’être encore peaufinée, mais celle-ci reste fonctionnelle. Le téléviseur ne se contente pas d’être séduisant, il affiche également de très bonnes performances, notamment grâce à un excellent taux de contraste et à une directivité maîtrisée. Seule la colorimétrie et l’uniformité de la dalle restent perfectibles, mais dans tous les cas, le Hisense H55U7B s’impose comme une option intéressante dans sa catégorie.

Note technique du Labo

Contraste

Homogénéité Zonage
88

Progressivité

Gamma Directivité
8.85.7

Couleurs

Richesse Dérive
8.28.3

Directivité

Delta noir Delta couleurs
98.3

Uniformité

Luminance Chrominance
76

A partir de 633€01 sur Fnac.com Acheter

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.