LaboFnac

Test Labo du Philips 65PUS6162 : un TV grand format à prix contenu

Philips 65PUS6162

Affichant un rapport taille/prix intéressant, le Philips 65PUS6162 permet de profiter d’une dalle de 65 pouces et d’une qualité d’image très correcte. Ce téléviseur s’illustre en particulier par des images contrastées et une bonne restitution des couleurs. Attention toutefois à la directivité. Il est ainsi recommandé de rester dans l’axe de visionnage pour conserver une bonne qualité d’affichage.

Note technique du Labo

  • - Le taux de contraste élevé
  • - La fidélité des couleurs
  • - L’uniformité de la dalle est juste moyenne
  • - La directivité qui impose de rester dans l’axe pour une qualité optimale

Avec les baisses de prix successives dont il bénéficie, le Philips 65PUS6162 représente une belle opportunité pour s’équiper d'un téléviseur de 65 pouces. Toutefois, ce modèle commence à dater. Vaut-il toujours la peine de s'y arrêter ? La réponse après son passage sur notre banc d'essai.

L'ergonomie et le design

Le Philips 65PUS6162 affiche un design sobre, à défaut d’être séduisant. Les bords sont relativement épais et c’est surtout son support qui s’illustre avec un joli dessin. Celui-ci permet d’installer le téléviseur sur à peu près n’importe quelle surface, malgré sa large diagonale de 65 pouces.

Philips 65PUS6162

© Philips

Point d’Ambilight ici, qui est pourtant la marque de fabrique de Philips. La connectique du 65PUS6162 est également moins riche que celle des modèles concurrents à taille d’écran égale. Ainsi, il faut se contenter de trois entrées HDMI (dont une ARC) au lieu de 4 en général. À cela viennent s’ajouter une entrée composante, deux ports USB, une sortie audio numérique optique, une sortie casque sans oublier les prises d’antennes TNT, câble et satellite, l’interface CI+ et le port Ethernet RJ45. Ce dernier permet de se connecter à Internet, à moins de passer par la connexion sans fil 802.11n, elle aussi incluse.

Philips 65PUS6162

© Philips

Android TV est réservé aux téléviseurs haut de gamme de Philips, notamment aux modèles OLED. Le 65PUS6162 est donc animé par la plateforme Smart TV qui permet néanmoins d’accéder aux principales applications à la manière d’un smartphone ou d’une tablette. YouTube et Netflix sont bien entendu préinstallés. Cette dernière application bénéficie d’ailleurs d’un bouton d’accès direct intégré à la télécommande.

Philips 65PUS6162

© Philips

Le constructeur propose également une application Philips TV Remote pour les terminaux iOS et Android. Celle-ci fait office de télécommande pour sélectionner les chaînes et contrôler le volume, mais aussi pour accéder à la VOD ou au guide TV.

Les contrastes

Le Philips 65PUS6162 est un téléviseur LCD équipé d’un rétro éclairage à LED (directes) de 65 pouces en 4K Ultra HD (3 840 x 2 160 pixels). Il bénéficie de technologies d’amélioration de l’image propriétaires telles que Pixel Plus Ultra HD et le constructeur annonce une luminosité de 350 cd/m2.

Avant toute chose, nous avons cherché à évaluer son taux de contraste en procédant à une mesure d’homogénéité et à une mesure de zonage à l’aide d’une mire à damier. Notre sonde a relevé un niveau de blanc de 201 cd/m2 au centre de la dalle, loin de la valeur annoncée par Philips. Quoi qu’il en soit, le 65PUS6162 se rattrape avec un excellent niveau de noir mesuré à 0,029 cd/m2 dans l’axe.

Philips-65PUS6162

© LaboFnac

Les fuites de lumière sont plutôt contenues sur les côtés et en dessous de notre cache qui est placé devant le téléviseur. Ainsi, les niveaux de noirs relevés sont de 0,031 cd/m2 en bas, respectivement 0,048 et 0,043 cd/m2 à gauche et à droite, et 0,174 en haut.

Le téléviseur se comporte également très bien dans notre test de zonage, se permettant même d’offrir un excellent zonage avec un rapport mesuré du blanc sur le noir de 6 931. Le Philips 65PUS6162 est donc un modèle à recommander pour son taux de contraste. Qu’en est-il de ses autres caractéristiques ?

Contraste

Homogénéité Zonage
78

La progressivité

Nous pouvons évaluer la progressivité d’un téléviseur en analysant sa courbe de gamma. En l’occurrence, celle du Philips 65PUS6162 affiche une bonne linéarité par rapport à la courbe de référence qui correspond au signal d’entrée du téléviseur.

Philips 65PUS6162

© LaboFnac

Ceci étant, alors que le niveau de blanc relevé au centre de la dalle est de 201 cd/m2, il tombe à 48 cd/m2 quand on se positionne sur la droite ou sur la gauche du téléviseur. La perte de luminosité est donc conséquente et dégrade la qualité de l’image lorsque le téléspectateur ne se trouve pas dans l’axe.

Progressivité

Gamma Directivité
6.64.7

La directivité

Une éventuelle dérive colorimétrique peut être observée en faisant varier le point d’observation du téléviseur tout en conservant la luminosité au maximum durant le test.

Philips 65PUS6162

© LaboFnac

Si le niveau de noir est excellent dans l’axe à 0,029 cd/m2, le téléviseur affiche plutôt du gris sur les côtés avec des valeurs relevées de 0,117 et 0,118 cd/m2 à gauche et à droite. Forcément, le contraste s’en ressent également. Il chute lui aussi de 6 931 au centre de l’image à 401 à gauche et 407 à droite. Là aussi, il est préférable d’être assis dans l’axe du Philips 65PUS6162 autant que possible.

Directivité

Delta noir Delta couleurs
94.7

La colorimétrie

La colorimétrie affichée par le 65PUS6162 de Philips est correcte. Elle est marquée uniquement par une légère dérive dans le bleu qui ne devrait pas perturber le visionnage. En revanche, la richesse des couleurs est perfectible, surtout dans le rouge.

Philips 65PUS6162

© LaboFnac

Couleurs

Richesse Dérive
5.54.7

L'uniformité

On le répète souvent, mais à de rares exceptions près (le Sony KD-75XE9005 par exemple), l’uniformité n’est pas le fort des dalles de grande taille. Ce qui se confirme nettement avec le Philips 65PUS6162. L’écart d’uniformité de luminance est tout juste correct, puisque nous l’avons mesuré à 38 %, tout comme l’écart de chrominance (delta U’V’ de 0,0077).

Philips 65PUS6162

© LaboFnac

Enfin, nous divisons la dalle en 35 zones identiques dans lesquelles nous relevons les niveaux de blanc minimum et maximum. On passe ainsi de 180 cd/m2 en bas à droite de la dalle (et aussi de 195 à 198 cd/m2 dans les autres coins), à 292 cd/m2 en plein centre. Au final, l’uniformité du Philips 65PUS6162 se situe dans la moyenne des téléviseurs que nous avons testés.

Uniformité

Luminance Chrominance
55

Conclusion

Affichant un rapport taille/prix intéressant, le Philips 65PUS6162 permet de profiter d’une dalle de 65 pouces et d’une qualité d’image très correcte. Ce téléviseur s’illustre en particulier par des images contrastées et une bonne restitution des couleurs. Attention toutefois à la directivité. Il est ainsi recommandé de rester dans l’axe de visionnage pour conserver une bonne qualité d’affichage.

Note technique du Labo

Contraste

Homogénéité Zonage
78

Progressivité

Gamma Directivité
6.64.7

Couleurs

Richesse Dérive
5.54.7

Directivité

Delta noir Delta couleurs
94.7

Uniformité

Luminance Chrominance
55

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.