LaboFnac

Test Labo du Philips 43PUS7303 : un téléviseur bien équipé, mais avec des lacunes

Philips 43PUS7303

Sur le papier, le Philips 43PUS7303 représente une proposition intéressante pour qui n’a que faire d’un grand écran. S’il se limite à une diagonale de 43 pouces, il bénéficie néanmoins de fonctionnalités qui sont généralement l'apanage de téléviseurs plus grands. On profite ainsi du système Ambilight trois côtés compatible avec la solution Philips Hue, d’Android TV, et même de Google Assistant pour piloter ses objets connectés à la voix, obtenir la réponse à la plupart des questions et sélectionner certains programmes. Cependant, le Philips 43PUS7303 affiche également des carences en matière de qualité d’image, en raison notamment de couleurs perfectibles.

Note technique du Labo

  • - L’ambilight trois côtés et compatible Philips Hue
  • - L’intégration de Google Assistant
  • - La colorimétrie très moyenne
  • - L’uniformité décevante de la dalle de 43 pouces

A partir de 849€00 sur Fnac.com Acheter

Malgré une diagonale modeste de 43 pouces, le Philips 43PUS7303, téléviseur 4K UHD, propose moult raffinements tels que l’Ambilight cher à Philips ou encore le système Android TV. Suffisant pour justifier un prix de près de 600 euros ? C’est ce que nous avons voulu savoir.

L'ergonomie et le design

Si les modèles de 55 pouces et plus ont désormais les faveurs du public, bien aidés par des prix plus abordables, les petites diagonales restent d’actualité. La preuve avec ce Philips 43PUS7303 qui bénéficie des mêmes fonctionnalités avancées que les modèles plus haut de gamme du constructeur.

Philips 43PUS7303

©Philips

En matière de design, il faudra faire avec l’absence de bords ultra fins au profit d’un châssis au look relativement neutre qui peut aisément s’intégrer dans l’importe quel intérieur. Le pied ouvert est original tout en facilitant l’installation du 43PUS7303 sur un petit meuble. Et le téléviseur étant surélevé, rien ne vous empêche d’installer une barre son devant lui afin de compenser ses deux haut-parleurs d’une puissance de 10 W chacun. Plusieurs formats audio sont pris en charge, dont le DTS, le DTS HD et le DTS TruSurround. Les systèmes de traitement du son propriétaires Clear Sound et Smart Sound sont également disponibles. Le premier est censé améliorer la netteté des voix et le second réduire les écarts de volume, par exemple lors des publicités.

Bonne nouvelle, ce n’est pas parce qu’il s’agit d’un modèle de 43 pouces que Philips a lésiné sur la connectique. Le 43PUS7303 dispose ainsi de quatre entrées HDMI (dont une ARC), de deux ports USB, d’une entrée composante, d’une sortie audio numérique optique, d’une entrée audio, d’une sortie casque et d’une interface CI+. Pour connecter le téléviseur à Internet, vous avez le choix entre une liaison filaire Ethernet à l’aide du port RJ45 ou sans fil avec le Wi-Fi n (pas de Wi-Fi ac).

Philips 43PUS7303

© Philips

On ne s’attardera pas trop sur le système d’exploitation Android TV qui permet notamment de profiter d’un large catalogue d’applications et qui évolue régulièrement via des mises à jour, pour nous concentrer sur l’Ambilight.

Philips 43PUS7303

© Philips

Pour ceux qui ne le connaissent pas, il s’agit d’un système basé sur des LED qui sont intégrées au dos du téléviseur, en l’occurrence sur les trois côtés à l’instar des modèles OLED haut de gamme de Philips. Le 43PUS7303 peut ainsi diffuser un halo de lumière sur le mur devant lequel est placé le téléviseur afin de renforcer la sensation d’immersion dans l’image. Et ce d’autant que les couleurs changent en temps réel en fonction du contenu affiché à l’écran. Et l’effet est vraiment réussi et très agréable au quotidien.

Philips 43PUS7303

©Philips

Plusieurs modes sont disponibles : le mode jeux pour les gamers, le mode lounge pour une créer une ambiance lumineuse lorsque la TV est en veille et le mode musique pour une ambiance visuelle synchronisée avec le rythme des chansons. Pratique, le mode reste actif quand le téléviseur est éteint.

Philips 43PUS7303

©Philips

Enfin, Philips a fait évoluer Ambilight pour l’associer aux solutions d’éclairage connecté Philips Hue. Il s’agit d’ampoules, de lampes et même de rubans de LED qui sont connectés à un hub qui est lui-même relié à la box Internet. Ainsi, il est possible de les contrôler depuis n’importe où dans le monde à partir d’un smartphone, d’une tablette, et même d’un Mac qui dispose de l’application Maison avec la dernière mouture de MacOS. Le système Hue peut également être piloté à la voix à l’aide d’assistants tels que Siri, Alexa ou encore Google Assistant, par exemple. D’ailleurs, ce dernier est directement intégré dans le Philips 43PUS7303 qui est fourni avec une télécommande dotée d’un micro.

Les contrastes

Nous évaluons le taux de contraste à partir d’une mesure d’homogénéité et d’une mesure de zonage à l’aide d’une mire à damier. La luminosité mesurée sur le Philips 43PUS7303 est correcte, avec 290 cd/m2 au centre de la dalle. Les noirs ne sont pas en reste, comme l’atteste notre relevé de 0,037 cd/m2.

Philips 43PUS7303

© LaboFnac

Les fuites de lumière restent homogènes avec un niveau de noir toujours très correct de 0,049 cd/m2 au-dessus de notre cache appliqué sur la dalle, 0,052 cd/m2 à droite, 0,047 cd/m2 à gauche, et 0,052 cd/m2 en bas. Enfin, le zonage est correct avec un niveau de blanc sur le noir de 7838. Au global, le contraste du Philips 43PUS7303 est plutôt bon, mais qu’en est-il des autres critères ?

Contraste

Homogénéité Zonage
86

La progressivité

La progressivité du téléviseur est évaluée en effectuant un relevé du niveau de lumière émis en fonction du niveau de pilotage de la dalle. Il s’agit donc de comparer la courbe de gamma du signal vidéo en sortie du Philips 43PUS7303 avec celle du signal d’entrée. Plus les deux courbes sont parallèles et plus le téléviseur retranscrit fidèlement la vidéo d’origine. Viennent ensuite des mesures de progressivité sous cinq angles d’observation qui varient de 45 degrés. Le but cette fois est de simuler les différentes positions d’observation du téléviseur, par exemple lorsque vous êtes assis sur le côté ou par terre, juste devant.

Philips 43PUS7303

©Labo Fnac

Comme le montre le graphique ci-dessus, la courbe de gamma du Philips 43PUS7303 est relativement parallèle à celle du signal d’entrée. Cependant, on note que la directivité est légèrement marquée avec une perte de luminosité dans les angles. Nous avons relevé 66 cd/m2 sur la gauche de la dalle et 61 cd/m2 sur la droite, quand nous avions mesuré 290 cd/m2 au centre.

Progressivité

Gamma Directivité
6.75.4

La directivité

Le test de directivité a pour but d’évaluer la dérive des couleurs couleur en fonction du point d’observation. Pour ce faire la luminosité est réglée sur la valeur maximale et elle ne varie pas durant les mesures. Le balayage est réalisé sur plusieurs points avec des positions d’observation différentes. 

©Labo Fnac

Le niveau de noir dans les angles reste correct avec 0,18 cd/m2 aussi bien à droite qu’à gauche. Cependant, le contraste est plus moyen passant de 7838 dans l’axe du Philips 43PUS7303 à 367 à gauche et 339 à droite. Si l’image n’est pas totalement dénaturée, il vaudra tout de même mieux rester assis dans l’axe pour profiter d’une qualité d’image optimale.

Directivité

Delta noir Delta couleurs
75.3

La colorimétrie

Le Philips 43PUS7303 est également très moyen en matière de colorimétrie. Comme on peut le voir ci-dessous, le téléviseur couvre à peine le triangle de référence EBU avec une faiblesse notable dans les rouges. Ceux-ci affichent en outre un décalage au même titre que les bleus. 

Philips 43PUS7303

© LaboFnac

Couleurs

Richesse Dérive
5.15.3

L'uniformité

Généralement, les téléviseurs de grande taille ont plus de mal à afficher une image uniforme sur toute la dalle. Avec sa diagonale de 43 pouces, on s’attendait à un bon comportement de la part du Philips 43PUS7303. Il n’en est rien, l’uniformité étant clairement le point faible de ce téléviseur.

Pourtant les choses commencent bien avec un écart d’uniformité de luminance de 29 % seulement, ce qui est très bon. Pour nous en convaincre, nous avons divisé la dalle en 35 zones de taille égale dans lesquelles nous avons mesuré la luminosité maximale et minimale. Le maximum est atteint en plein centre de la dalle avec 279 cd/m2. Le minimum se trouve dans le coin inférieur droit avec 198 cd/m2.

Philips 43PUS7303

© LaboFnac

Malheureusement, l’écart d’uniformité de chrominance est extrêmement important. En effet, nous avons mesuré un Delta U’V’ élevé à 0,0128. Pour mémoire, plus ce chiffre est proche de zéro et plus les couleurs sont fidèles. Ce qui est loin d’être le cas ici.

Uniformité

Luminance Chrominance
82

Conclusion

Sur le papier, le Philips 43PUS7303 représente une proposition intéressante pour qui n’a que faire d’un grand écran. S’il se limite à une diagonale de 43 pouces, il bénéficie néanmoins de fonctionnalités qui sont généralement l'apanage de téléviseurs plus grands. On profite ainsi du système Ambilight trois côtés compatible avec la solution Philips Hue, d’Android TV, et même de Google Assistant pour piloter ses objets connectés à la voix, obtenir la réponse à la plupart des questions et sélectionner certains programmes. Cependant, le Philips 43PUS7303 affiche également des carences en matière de qualité d’image, en raison notamment de couleurs perfectibles.

Note technique du Labo

Contraste

Homogénéité Zonage
86

Progressivité

Gamma Directivité
6.75.4

Couleurs

Richesse Dérive
5.15.3

Directivité

Delta noir Delta couleurs
75.3

Uniformité

Luminance Chrominance
82

A partir de 849€00 sur Fnac.com Acheter

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.