LaboFnac

Test Labo du Philips 65OLED803 : un design soigné pour des images presque parfaites

Test Labo du Philips 65OLED803 : un design soigné pour des images presque parfaites

C'est une qualité d’image presque irréprochable qu'offre le bel objet qu’est le Philips 65OLED803. Sans surprise, le taux de contraste est impressionnant et les couleurs parfaitement rendues. Point fort de ce modèle, un design soigné et très réussi allié à une partie audio au-dessus de la moyenne, et un système Ambilight toujours appréciable.

Note technique du Labo

  • - Le taux de contraste
  • - La richesse des couleurs
  • - L’Ambilight trois côtés
  • - Les angles de vision
  • - L’uniformité de la dalle, et encore

A partir de 1799€00 sur Fnac.com Acheter

Annoncée à Berlin pendant le salon de l’IFA, la nouvelle gamme de téléviseurs OLED de Philips met la barre encore plus haut. Outre le OLED903 qui mise sur sa partie audio, le constructeur propose un 803 qui s’illustre côté design. Quid de ses performances ? Nous avons évalué en Labo sa version de 65 pouces, le 65OLED803. Verdict ci-dessous.

L'ergonomie et le design

Philips propose deux nouveaux téléviseurs OLED. Le 903 en haut de gamme, et ce 803 qui affiche un design épuré et très réussi. Le téléviseur affiche des bords extrêmement fins qui sont d’autant plus faciles à oublier que la dalle repose sur des pieds minimalistes. Habillés de métal, ces derniers sont suffisamment petits pour poser l’imposant 65OLED803 sur un meuble de taille modeste. L’ensemble paraît ainsi moins massif que la plupart des modèles de 65 pouces concurrents.

Philips 65OLED803

© Philips

Une telle conception a cependant un inconvénient : impossible d’installer une barre son devant le 803 lorsque celui-ci est posé sur un meuble. On préférera donc l’accrocher au mur pour donner un maximum de place à l’image.

Philips 65OLED803

© LaboFnac

Comme toujours chez Philips, on retrouve le système Ambilight. Des rangées de LED sont donc positionnées au dos du téléviseur sur les trois côtés. Elles diffusent de la lumière sur le mur pour donner l’impression que l’image déborde de l’écran. L’Ambilight peut être configuré pour synchroniser la lumière et les couleurs avec l’image ou le son, par exemple. Mieux, si vous êtes équipé d’ampoules Philips Hue, vous pourrez les coordonner avec l’Ambilight du 65OLED803. Et si vous préférez vous en passer, un bouton dédié permet de désactiver le système directement à partir de la télécommande.

Philips 65OLED803

© LaboFnac

OLED oblige, la dalle est d’une finesse extrême sur sa partie supérieure. La partie inférieure est un peu plus conséquente pour inclure l’électronique, les enceintes et la connectique. Celle-ci est répartie entre l’arrière du téléviseur et le côté dans le cas d’une installation au plus près d’un mur. Dans une telle configuration, on accède ainsi plus facilement aux deux entrées HDMI 2.0a, aux deux ports USB dont un port USB 3.0, à une sortie casque ainsi qu’au port CI+.

Philips 65OLED803

© LaboFnac

Au dos, le reste de la connectique comprend deux autres entrées HDMI, une entrée composante, une sortie audio numérique optique, un port Ethernet RJ45 sans oublier les prises antenne. Les connexions sans fil sont assurées par le Wi-Fi ac d’une part, et le Bluetooth 4.0 d’autre part.

Philips 65OLED803

© LaboFnac

Si l’OLED903 représente le nec plus ultra de Philips en matière d’audio dans un téléviseur avec le partenariat avec Bower & Wilkins, le 65OLED803 n’est pas aphone pour autant. Les haut-parleurs sont intégrés au dos avec deux tweeters à dôme en soie, deux médiums à cône en papier de 10W, et un woofer à double radiateur passif de 30W. En résultent des basses plus consistantes que la plupart des téléviseurs dont la finesse n’offre pas les caractéristiques physiques suffisantes pour assurer un minimum de coffre. Pas de quoi remplacer une barre son ou un système multicanal, mais cela reste très satisfaisant et surtout un ton au-dessus de la concurrence.

Philips 65OLED803

© LaboFnac

Philips livre le 65OLED803 avec deux télécommandes. La classique est relativement large et intègre de nombreux boutons au-dessus et en dessous de la flèche directionnelle. Sa taille est liée au fait qu’elle intègre un clavier complet au dos qui permet de saisir du texte bien plus facilement et rapidement qu’en utilisant un clavier virtuel à l’écran, comme c’est généralement la norme.

Philips 65OLED803

© LaboFnac

La deuxième télécommande est épurée à l’extrême avec un design qui rappelle les pieds du téléviseur. Ses rares boutons sont accompagnés notamment par un tout petit pavé tactile pour naviguer dans l’interface d’Android TV, et un micro pour utiliser la commande vocale.

Philips 65OLED803

© LaboFnac

Comme la génération précédente de téléviseurs haut de gamme de Philips, c’est le système Android TV qu’on ne présente plus qui anime le 65OLED803. Les applications habituelles sont installées en sortie d’usine et le store Google Play offre un catalogue imbattable à ce jour. Reste une interface chargée qui pourra effrayer ceux qui n’ont pas l’habitude d’utiliser un smartphone par exemple. À propos de mobile, Android TV intègre un Chromecast afin de diffuser de la vidéo à partir de n’importe quel terminal, y compris les tablettes et PC. Enfin, l’excellent Google Assistant est de la partie qui répondra à n’importe quelle question et qui pourra même piloter les objets connectés de la maison à la voix. Pour ce faire, il faudra utiliser le micro qui est intégré à la plus petite des deux télécommandes.

Philips 65OLED803

© LaboFnac

Les contrastes

Pour évaluer le contraste du Philips 65OLED803, nous avons d’abord réalisé une mesure d’homogénéité puis une mesure de zonage à l’aide d’une mire à damier. Nous avons mesuré une luminosité de 157 cd/m2 au centre de la dalle, soit une valeur relativement faible, mais qui n’a rien d’étonnant s’agissant de la technologie OLED. À titre de comparaison, nous avons relevé une luminosité de 191 cd/m2 sur le LG OLED 55C8 par exemple. Dans la pratique, regarder la télévision en plein après-midi avec le 65OLED803 ne pose aucun problème, même dans un salon baigné de lumière.

Philips 65OLED803

© LaboFnac

Forcément, avec une dalle OLED, les noirs sont irréprochables et les fuites de lumière inexistantes. Le contraste est excellent (157 000) et le 65OLED803 obtient la note maximale en la matière.

Contraste

Homogénéité Zonage
109

La progressivité

À défaut d’être parfaitement rectiligne, la courbe de gamma du Philips 65OLED803 affiche une bonne linéarité par rapport à la courbe de référence qui, rappelons-le, correspond au signal de la source que nous envoyons au téléviseur.

La directivité est évaluée à partir de cinq zones d’observation avec un angle qui varie de 45 degrés, et qui représente les différentes positions d’observation du téléviseur (en face, à droite et à gauche). Celle-ci est minime. Le niveau de luminosité qui passe de 157 cd/m2 au centre de la dalle à 106 cd/m2 à gauche et 110 cd/m2 à droite. Où qu’ils soient assis, les téléspectateurs profiteront donc peu ou prou de la même qualité d’image.

Progressivité

Gamma Directivité
8.78.7

La directivité

Le test qui suit nous permet d’évaluer une éventuelle dérive colorimétrique. En effet, celle-ci dépend du point d’observation. Nous effectuons les mesures sur plusieurs points avec des positions d’observation différentes. 

Philips 65OLED803

© LaboFnac

Sans surprise le niveau de noir est irréprochable sur toute la dalle (0,001 cd/m2 soit la limite de notre sonde). Il en va de même pour le taux de contraste qui reste exceptionnel quel que soit l’angle de vision.

Directivité

Delta noir Delta couleurs
104.7

La colorimétrie

Le Philips 65OLED803 couvre très largement l’espace colorimétrique de référence EBU. Nos mesures affichent une petite dérive dans le rouge qui est plus marquée encore dans le bleu. Rien qui affecte la qualité du visionnage, on vous rassure.

Philips 65OLED803

© LaboFnac

Couleurs

Richesse Dérive
9.34.7

L'uniformité

Ce test met généralement à mal les téléviseurs de grande taille. Et on touche d’ailleurs ici au seul point faible du Philips 65OLED803. En effet, si l’écart d’uniformité de luminance est tout bonnement négligeable, puisque nous l’avons mesuré à seulement 12 %.

Philips 65OLED803

© LaboFnac

Concernant la luminosité du téléviseur, nous divisons la dalle en 35 zones de taille égale pour localiser celles où la luminosité est le plus et le moins élevée. Le maximum est atteint en haut à gauche de la dalle, mais aussi sur la droite près de la médiane avec une valeur relevée de 121 cd/m2. Le minimum est atteint au milieu à droite avec 106 cd/m2, soit de minces différences. lI n’en va pas de même de l’écart d’uniformité de chrominance. Avec un delta U’V’ de 0,0112, il est plus perceptible. Au final, l’uniformité du Philips 65OLED803 est donc seulement correcte, malgré une luminance maîtrisée.

Uniformité

Luminance Chrominance
103

Conclusion

Qualité d’image presque irréprochable pour ce bel objet qu’est le Philips 65OLED803. Sans surprise le taux de contraste est impressionnant et les couleurs parfaitement rendues. Point fort de ce modèle, un design soigné et très réussi allié à une partie audio au-dessus de la moyenne.

Note technique du Labo

Contraste

Homogénéité Zonage
109

Progressivité

Gamma Directivité
8.78.7

Couleurs

Richesse Dérive
9.34.7

Directivité

Delta noir Delta couleurs
104.7

Uniformité

Luminance Chrominance
103

A partir de 1799€00 sur Fnac.com Acheter

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.