LaboFnac

Test Labo du Samsung QE55Q7FN : des performances encore améliorées

Samsung QE55Q7FN

Déjà très doué et hautement recommandable, le Samsung QE55Q7FN se bonifie avec cette version 2018. La qualité d’image progresse, le système Tizen reste l’un des plus pratiques à ce jour et l’installation est encore simplifiée. Deux nouveautés sont particulièrement bienvenues : le mode Ambiant qui permet de faire pratiquement disparaître le téléviseur dans certains intérieurs lorsqu’il est en veille, et le boîtier One Connect permet de s'affranchir du câble d'alimentation secteur auparavant relié à l'écran.

Note technique du Labo

  • - Le boîtier One Connect et le câble unique pour l’audio/vidéo et l’alimentation électrique
  • - La qualité des images
  • - Le taux de contraste
  • - La colorimétrie
  • - L’uniformité légèrement en retrait

Comme le reste de la gamme QLED de Samsung, le Q7F a eu droit à une mise à jour. S’il ne change pas en apparence, le QE55Q7FN bénéficie pourtant de nombreuses nouveautés. Mais fait-il mieux que son excellent prédécesseur ?

L'ergonomie et le design

En mars dernier, Samsung rafraîchissait sa gamme de téléviseurs QLED. Au programme, de nouvelles fonctionnalités et une qualité d’image en évolution. Après le QE55Q8C et son écran incurvé qui ont bénéficié de cette mise à jour pour le meilleur, nous nous intéressons maintenant au QE55Q7FN, un modèle doté d’une dalle plate de 55 pouces.

Samsung QE55Q7FN

© Samsung

Là encore, difficile de différencier la version 2018 du modèle précédent. Les quatre bords sont toujours aussi fins et le téléviseur repose sur un pied qui permet de dissimuler le seul et unique câble (nous y reviendrons plus loin). Comme auparavant, celui-ci facilite l’installation du téléviseur sur un meuble de taille modeste malgré sa dalle de 55 pouces. À condition néanmoins qu’il soit suffisamment profond.

Samsung QE55Q7FN

© Samsung

Samsung étoffe aussi sa gamme d’accessoires en proposant différents pieds avec des designs originaux, mais aussi un support mural. Ce dernier permet de coller le QE55Q7FN au plus près du mur et même de le remettre bien droit en poussant simplement sur l’un des bords. Plus besoin d’une installation millimétrée avec un niveau.

Samsung QE55Q7FN

© Samsung

 

La gamme QLED 2018 bénéficie du tout nouveau boîtier One Connect. S’il est bien plus épais que l’ancien, c’est qu’il intègre désormais l’alimentation électrique du téléviseur. Ainsi, alors qu’il fallait encore brancher la version 2017 au secteur en plus du minuscule câble One Connect, ce dernier peut maintenant véhiculer l’électricité en plus des signaux audio/vidéo.

Samsung QE55Q7FN

© Samsung

Par ailleurs, un mode Ambiant fait son apparition. Il permet de complètement camoufler le Samsung QE55Q7FN. Il suffit de le prendre le mur situé derrière lui en photo pour que le téléviseur affiche le même motif ou la même couleur. Il est aussi possible d’afficher des photos ou des informations pratiques.

Samsung QE55Q7FN

© Samsung

Pour affiner au maximum le téléviseur, le boîtier déporté One Connect regroupe toute la connectique. Sont présentes quatre entrées HDMI 2.0 HDCP 2.2, dont une compatible ARC, trois ports USB (1A et deux 0,5A), un port Ethernet RJ45, une sortie audio optique, les prises antennes (satellite, antenne hertzienne et câble), et l’interface CI+. Du côté des connexions sans fil, le Samsung QE55Q7FN est bien entendu doté du Bluetooth et du Wi-Fi.

Samsung QE55Q7FN

© Samsung

La télécommande est désormais en plastique. Toujours aussi minimaliste, elle se montre très pratique au quotidien. Si besoin, Samsung propose également une application mobile (Android et iOS) pour transformer votre smartphone en télécommande et pour diffuser votre contenu sur le QE55Q7FN. Enfin, le téléviseur est animé par le système d’exploitation Tizen. Ce dernier a l’avantage d’être relativement intuitif et particulièrement fluide. L’interface SmartHub donne accès à toutes les rubriques en un clin d’œil et les principales applications (Netflix, YouTube) sont déjà installées. Vous pourrez également en ajouter d’autres et les réorganiser à votre guise avec la télécommande.

Samsung QE55Q7FN

© Samsung

Les contrastes

La gamme QLED 2017 s’est particulièrement illustrée par sa luminosité très élevée. Cette année, Samsung propose ni plus ni moins que d’aller encore plus loin.  À l’image du QE55Q8C, nous avons mesuré une luminosité de 667 cd/m2 au centre de la dalle du QE55Q7FN. Dommage que le noir ne soit pas du même acabit, avec un niveau mesuré à 0,118 cd/m2. Il est identique à celui du QLED incurvé du constructeur.

Samsung QE55Q7FN

© LaboFnac

Les fuites de lumière sont particulièrement bien gérées par le téléviseur. Il affiche ainsi un niveau de noir de 0,089 cd/m2 au-dessus de notre cache, 0,098 cd/m2 en dessous, et 0,006/0,007 à gauche/droite.

Le taux de contraste est par ailleurs excellent. Nous avons mesuré un rapport du blanc sur le noir de 5653.

Contraste

Homogénéité Zonage
98

La progressivité

Pour le test de progressivité, nous mesurons d’une part le gamma et d’autre part la directivité. La mesure de gamma permet de relever le niveau de lumière émis par l’écran. Il suffit de le comparer au niveau de pilotage de la dalle, c’est-à-dire au signal d’entrée. Le Samsung QE55Q7FN n’a aucun mal à restituer le signal d’entrée avec précision, comme l’atteste la courbe de gamma ci-dessous.

Samsung QE55Q7FN

© Samsung

Par ailleurs, la mesure de directivité correspond à cinq zones d’observation du téléviseur avec un angle qui varie de 45 degrés. Lors de ce test, nous simulons les différentes positions d’observation du téléviseur, que vous soyez assis en face, allongé devant ou encore installé sur les côtés droit ou gauche. La directivité est juste correcte à 45°, avec une luminosité qui descend néanmoins à 189 et 204 cd/m2 à gauche et à droite de la dalle du QE55Q7FN. Il en va de même pour le taux de contraste qui perd de sa superbe, à 483 et 514 à gauche et à droite.

Progressivité

Gamma Directivité
95.9

La directivité

Toutes les mesures sont réalisées en mode standard dans les préréglages. S’il est présent, nous désactivons également le capteur de lumière. Ensuite, nous effectuons plusieurs relevés avec différents points d’observation. Nous pouvons ainsi évaluer la dérive des couleurs.

Samsung QE55Q7FN

© LaboFnac

Sur le Samsung QE55Q7FN, nous avons mesuré un niveau de noir de 0,118 cd/m2 au centre de la dalle. Celui-ci passe à 0,391 cd/m2 à gauche et à 0,397 cd/m2 à droite. Un phénomène qui affecte bien évidemment le taux de contraste, qui correspond au rapport du niveau de blanc sur le noir. Comme vu plus haut, il passe de 5653 au centre de la dalle à 483 à gauche et 514 à droite. S’il ne démérite pas dans les angles, le QE55Q7FN donne néanmoins le meilleur de lui-même quand on le regarde dans l’axe.

Directivité

Delta noir Delta couleurs
66.7

La colorimétrie

La richesse et la fidélité des couleurs ont toujours été l’une des grandes forces des téléviseurs QLED. Chose qui se confirme une fois de plus, s’il le fallait, avec ce QE55Q7FN qui affiche un florilège de couleurs. On pourra noter une légère dérive qui n’est pas suffisante pour gâcher le spectacle.

Samsung QE55Q7FN

© Samsung

Couleurs

Richesse Dérive
8.96.7

L'uniformité

Le Samsung QE55Q8C 2018 affichait une uniformité en net progrès en matière de luminosité. Le QE55Q7FN fait encore mieux avec un écart d’uniformité de luminance de 19 % seulement. Impressionnant, mais l’écart d’uniformité de chrominance déçoit avec un Delta U’V’ de 0,0089 (plus ce chiffre est faible et plus les couleurs sont fidèles), ce qui vient grever la note d’uniformité globale. Mais quoi qu’il en soit, la version 2018 fait mieux que son aînée qui se contentait de la moyenne.

Samsung QE55Q7FN

© Samsung

Enfin, nous avons relevé les niveaux de luminosité minimum et maximum du QE55Q7FN en divisant sa dalle de 55 pouces en 35 zones de taille identique. Le minimum relevé est déjà supérieur à la luminosité maximale de certains téléviseurs concurrents, avec 617 cd/m2 au centre en haut. La luminosité maximale du QE55Q7FN est atteinte dans plusieurs points au centre et dans sa périphérie avec un pic à 766 cd/m2.

Uniformité

Luminance Chrominance
104

Conclusion

Déjà très doué et hautement recommandable, le Samsung QE55Q7FN se bonifie avec cette version 2018. La qualité d’image progresse, le système Tizen reste l’un des plus pratiques à ce jour et l’installation est encore simplifiée. Deux nouveautés sont particulièrement bienvenues : le mode Ambiant qui permet de faire pratiquement disparaître le téléviseur dans certains intérieurs lorsqu’il est en veille, et le boîtier One Connect permet de s'affranchir du câble d'alimentation secteur auparavant relié à l'écran.

Note technique du Labo

Contraste

Homogénéité Zonage
98

Progressivité

Gamma Directivité
95.9

Couleurs

Richesse Dérive
8.96.7

Directivité

Delta noir Delta couleurs
66.7

Uniformité

Luminance Chrominance
104

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.