LaboFnac

Test Labo du Samsung QE55Q8C 2018 : encore plus pratique et performant

Samsung QE55Q8C

Pour son édition 2018, le Samsung QE55Q8C progresse sur pratiquement tous les points, offrant ainsi l’une des plus belles images du marché. Ajoutez à cela des aspects pratiques inédits avec un câble vraiment unique et un mode Ambiant bien trouvé, et vous avez là l’un des téléviseurs les plus réussis cette année.

Note technique du Labo

  • - Le boîtier One Connect et le câble unique
  • - La qualité des images qui progresse encore
  • - Le taux de contraste
  • - La fidélité des couleurs
  • - Le mode Ambiant
  • - Les angles de vision encore perfectibles

Dévoilée en mars dernier lors d’un évènement mondial à New York, la nouvelle gamme QLED 2018 de Samsung succède à la précédente génération qui avait fait sensation. Outre les nouvelles fonctionnalités, la qualité d’image est-elle toujours au rendez-vous ? Nous avons évalué le QE55Q8C 2018 au sein de notre Labo pour le savoir.

L'ergonomie et le design

Nous avions testé la précédente version du QE55Q8C il y a un peu plus d’un an. Outre sa dalle incurvée (C pour curved), celle-ci s’était illustrée avec une luminosité particulièrement élevée, un taux de contraste impressionnant et surtout une colorimétrie proche de la perfection.

Samsung QE55Q8C 2018

© Samsung

En apparence, le Samsung QE55Q8C cuvée 2018 ne change pas et il est bien difficile de le différencier de son prédécesseur. On retrouve donc le même soin minutieux dans la finition et quatre bords tous extrêmement fins. Le pied en métal est incurvé pour mieux se marier avec la courbe de la dalle. Notez que celui-ci est suffisamment étroit pour installer le QE55Q8C sur un petit meuble, mais à condition que ce dernier soit assez profond.

Samsung QE55Q8C 2018

© Samsung

Seule différence notable, la face arrière qui était précédemment recouverte de métal est désormais en plastique noir strié, à l’instar des Q7 par exemple. Néanmoins, ce design à 360° permet de laisser le téléviseur trôner en plein milieu d’une pièce si vous le souhaitez.

Samsung QE55Q9FN

Grande nouveauté pour la gamme QLED 2018, le boîtier One Connect prend encore de l’embonpoint. Deux fois plus épais que sur les modèles 2017, on ne s’en plaindra pas pour autant. Pourquoi ? Tout simplement parce que Samsung y a enfin intégré l’alimentation du téléviseur, ce qui change tout. Alors qu’auparavant, le câble optique devait obligatoirement être accompagné du câble d’alimentation disgracieux, celui-ci est désormais inclus lui aussi. Le câble optique est donc un tout petit peu plus épais, mais l’installation du QE55Q8C sur un mur ne nécessite plus de travaux. Le constructeur propose également un support mural en option qui facilite grandement l’opération, surtout si vous n’avez pas le compas dans l’œil. Le téléviseur est littéralement collé au mur et il est possible de l’incliner légèrement sur les côtés ajuster son niveau, comme on le ferait avec un simple tableau.

Samsung QE55Q8C 2018

© Samsung

Transition toute trouvée pour vous parler du nouveau mode Ambiant. La gamme QLED s’inspire du fameux Samsung Frame pour afficher du contenu sur le téléviseur lorsque celui-ci n’est pas utilisé. Il suffit de prendre une photo du QE55Q8C et tel un caméléon, ce dernier se fondra dans le décor. Le cas échéant, vous pouvez aussi choisir d’afficher une photo ou des informations telles que les conditions météo ou les grands titres de l’info.

Samsung QE55Q8C 2018

© Samsung

Mais revenons au boîtier déporté One Connect pour nous concentrer sur la connectique de ce Samsung QE55Q8C. Ici, rien ne change avec toujours quatre entrées HDMI 2.0 HDCP 2.2, dont une compatible ARC, trois ports USB (1A et deux 0,5A), un port Ethernet RJ45, une sortie audio optique, les prises antenne (satellite, antenne hertzienne et câble), et l’interface CI+. Le tout est complété par le Bluetooth et une connexion Wi-Fi.

Ambiant Display

La fonctionnalité Ambiant Display © Samsung

La télécommande troque sa finition en aluminium pour du plastique noir mais elle reste très simple à utiliser et permet d’accéder aisément à toutes les fonctionnalités du téléviseur. Pas de changement non plus du côté du système d’exploitation Tizen, qui compte parmi les plus réussis sur le marché. Fluide et facile à utiliser, l’interface SmartHub regroupe toutes les rubriques pour accès rapidement aux différentes sources vidéo et aux services connectés.

Et comme pour tous les modèles récents du constructeur sous Tizen, vous pouvez utiliser votre smartphone Android ou iOS pour diffuser photos et vidéos ou même comme une télécommande d’appoint.

Les contrastes

Nous avons effectué deux séries de mesures afin d’évaluer le contraste du Samsung QE55Q8C 2018. D’une part une mesure d’homogénéité, et d’autre part une mesure de zonage à l’aide d’une mire à damier. 

Le Samsung QE55Q8C version 2017 s’était illustré avec une luminosité particulièrement élevée de 530 cd/m2. L’édition va encore plus loin avec 761 cd/m2 au centre de la dalle, soit 43 % de plus. Nous avons en parallèle mesuré un niveau de noir de 0,118 cd/m2, contre 0,111 cd/m2 pour son prédécesseur… Autant dire que cela se joue dans un mouchoir de poche. Sur ce point d’ailleurs, l’OLED garde toujours l’avantage sur la technologie QLED.

Samsung QE55Q8C

© LaboFnac

De très légères fuites de lumière ont été relevées au-dessus et en dessous de la boîte blanche, Local Dimming oblige. Le niveau de noir mesuré est de 0,091 cd/m2 en haut de l’image, 0,102 en bas et 0,007 cd/m2 à droite et à gauche. Enfin le rapport du blanc sur le noir est excellent, et là encore en nette progression. Ainsi, le contraste du QE55Q8C passe de 3126 sur la version 2017 à 6449 sur la version 2018.

Contraste

Homogénéité Zonage
98

La progressivité

Lors du test de progressivité, nous mesurons d’une part le gamma et d’autre part la directivité. Le premier permet de relever le niveau de lumière émis par l’écran en fonction du niveau de pilotage de la dalle. Le second correspond à cinq zones d’observation du téléviseur, avec un angle qui varie de 45 degrés, ce qui correspond aux différentes positions d’observation du téléviseur. La mesure de gamma du Samsung QE55Q8C 2018 est à l’image de celle de son prédécesseur, c’est-à-dire excellente.

Samsung QE55Q8C

© LaboFnac

En revanche, la directivité reste toujours marquée avec une luminosité de 761 cd/m2 au centre de la dalle, mais de 217 cd/m2 à gauche et 234 cd/m2 à droite. La perte de lumière est donc notable dans les angles.

Progressivité

Gamma Directivité
8.45.4

La directivité

Pour le test de directivité, nous évaluons la dérive en couleur en fonction du point d’observation. Pour ce faire, la luminosité est réglée sur la valeur maximale et elle ne varie pas durant le test. Le balayage est réalisé sur plusieurs points avec des positions d’observation différentes.

Samsung QE55Q8C

© LaboFnac

Nous avons mesuré un niveau de noir de 0,118 cd/m2 au centre de la dalle, et de 0,297 cd/m2 à gauche et 0,306 cd/m2 à droite. Rien de bien extraordinaire, mais c’est tout de même mieux que la version 2017 du QE558C. Le contraste est également affecté par un visionnage à 45°, avec une perte notable : on passe de 6449 au centre de l’image à 731 à gauche et 765 à droite. Être assis autant que possible dans l’axe est donc recommandé pour profiter d’une qualité d’image optimale.

Directivité

Delta noir Delta couleurs
67.3

La colorimétrie

C’était l’un des grands points forts du QE55Q8C et l’une des promesses de Samsung : des couleurs parfaites grâce à la technologie QLED. Sans surprise, cela se confirme avec la version 2018 qui couvre très largement la référence EBU. Un léger décalage peut être noté au niveau du bleu, mais bien malin qui pourra le voir à l’œil nu.

Samsung QE55Q8C

© LaboFnac

Couleurs

Richesse Dérive
97.3

L'uniformité

Le Samsung QE55Q8C 2018 gagne également en uniformité avec un écart d’uniformité de luminance qui passe de 23 % sur l’ancienne génération à 22 % seulement désormais. L’écart d’uniformité de chrominance progresse également, avec désormais un très correct Delta U’V’ de 0,0067.

Samsung QE55Q8C

© LaboFnac

Enfin, nous avons relevé les niveaux de luminosité minimum et maximum du téléviseur en divisant la dalle en 35 zones de taille identique. Le minimum relevé est un respectable 618 cd/m2 en bas à gauche, une valeur élevée que de nombreux téléviseurs concurrents ne sont pas capables d’afficher en plein centre de leur dalle. Le maximum est atteint légèrement à droite du centre de l’écran du Samsung QE55Q8C avec 791 cd/m2.

Uniformité

Luminance Chrominance
96

Conclusion

Pour son édition 2018, le Samsung QE55Q8C progresse sur pratiquement tous les points, offrant ainsi l’une des plus belles images du marché. Ajoutez à cela des aspects pratiques inédits avec un câble vraiment unique et un mode Ambiant bien trouvé, et vous avez là l’un des téléviseurs les plus réussis cette année.

Note technique du Labo

Contraste

Homogénéité Zonage
98

Progressivité

Gamma Directivité
8.45.4

Couleurs

Richesse Dérive
97.3

Directivité

Delta noir Delta couleurs
67.3

Uniformité

Luminance Chrominance
96

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.