LaboFnac

Test Labo du Samsung UE65LS03 The Frame : un design séduisant et des performances améliorées

Samsung 65LS03 The Frame

Comparé à son petit frère de 55 pouces, le Samsung UE65LS03 affiche des performances en hausse. Sans rivaliser avec la gamme QLED du constructeur en matière de luminosité, c’est un excellent téléviseur qui conjugue qualité d’image avec un design incomparable. Grâce à son cadre qui imite un tableau et à son mode Art, il trouvera une place de choix dans votre salon.

Note technique du Labo

  • - Le design et le mode Art
  • - Le taux de contraste
  • - La fidélité des couleurs
  • - Le système Tizen
  • - L’uniformité de la dalle de 65 pouces

Avec sa gamme The Frame, Samsung propose un téléviseur qui se fait totalement oublier lorsqu’il est éteint. Pour ce faire, il arbore un cadre en bois et affiche des œuvres d’art à l’instar d’un véritable tableau. Lancés l'an dernier dans des formats inférieurs à 55 pouces, ces modèles se déclinent cette année dans une diagonale de 65 pouces (UE65LS03) dédiés aux grands salons. Si le design est déjà connu, que vaut ce TV en termes de qualité d'images ? Comme toujours, nous l'avons éprouvé au sein de notre Labo.

L'ergonomie et le design

Disons-le d’emblée, difficile de résister à cette gamme The Frame. Ses déclinaisons ne ressemblent à aucun autre téléviseur sur le marché aujourd’hui. Samsung propose plusieurs exemples d’intégration et l’effet est vraiment très réussi.

Samsung UE65LS03

© Samsung

En effet, The Frame s’articule autour d’une dalle qui troque les bords ultra-fins habituels qu’on trouve généralement sur les téléviseurs haut de gamme pour un cadre interchangeable aux finitions variées : noir, blanc, chêne, ou noyer. Et pour parfaire l’illusion lui donnant l’apparence d’un tableau, le Samsung UE65LS03 The Frame peut afficher une œuvre d’art parmi une large sélection stockée dans sa mémoire, ou bien la photo de votre choix. Celle-ci peut être agrémentée d’un pourtour blanc ou coloré afin de renforcer l’effet. Samsung propose également un Art Store pour acheter d’autres œuvres. Notez qu’un détecteur de présence allume ou éteint automatiquement le mode Art si personne ne se trouve dans la pièce. À cela s’ajoute un capteur de luminosité ambiante qui ajuste automatiquement la puissance du rétroéclairage. À vrai dire, c’est surtout en journée que le Frame est le plus efficace, tandis qu’en soirée, la luminosité de la dalle trahit le fait qu’on regarde un écran. Sachez également qu’il est possible de diffuser des diaporamas photo.

Samsung UE65LS03

© Samsung

Le téléviseur est livré avec deux pieds en métal, mais pour une intégration parfaite, rien ne vaut un accrochage au mur. Pour ce faire, Samsung le livre également avec un système de fixation murale.

Le Samsung UE65LS03 The Frame affiche une extrême finesse grâce au déport de l’intégralité de la connectique dans le boîtier externe One Connect qu’on trouve également sur toute la gamme QLED du constructeur. Celui-ci est relié au téléviseur par un simple câble optique (avec alimentation de l’écran) qui se veut pratiquement invisible. Il est ainsi possible de cacher le boîtier dans un meuble (la télécommande n’a pas besoin de pointer directement dessus pour fonctionner) à proximité de tous les autres appareils audio/vidéo.

Samsung UE65LS03

© Samsung

Grâce au One Connect, le Samsung UE65LS03 The Frame dispose de quatre entrées HDMI 2.0b dont une compatible ARC, de trois ports USB dont deux de 5V/0,5A et un de 5V/1A , d’une sortie audio numérique optique, d’un port PCMCIA sans oublier un port Ethernet et les prises antenne (satellite, antenne hertzienne et câble). Les connexions sans fil sont assurées par le Bluetooth et le Wi-Fi.

La télécommande est relativement petite et présente un minimum de touches. En revanche, contrairement au modèle en aluminium fourni avec les téléviseurs QLED, elle doit se contenter d’une finition en plastique. Quoi qu’il en soit, le pavé directionnel et les quelques boutons permettent de parfaitement tirer profit des différentes fonctionnalités du téléviseur.

Samsung UE65LS03

© Samsung

Samsung propose toujours son système d’exploitation Tizen qui cumule plusieurs avantages : rapide et fluide, l’interface est également claire et facile à maîtriser, même pour les réfractaires à la technologie. Tizen est également connecté et suffisamment doué pour reconnaître les sources qui sont connectées au boîtier One Connect et même leur attribuer le logo adéquat. Les principaux services de vidéo à la demande (Netflix 4K, YouTube, etc.) sont préinstallés et vous pouvez utiliser votre smartphone comme télécommande à l’aide de l’application gratuite SmartThings. Via cette dernière, vous pourrez enfin diffuser du contenu stocké dans votre appareil mobile, qu’il s’agisse de photos ou de vidéos.

Les contrastes

Le Samsung UE65LS03 est équipé d’une dalle LED 4K Ultra HD de 65 pouces (163 cm), dotée de la technologie UHD Dimming. L’index de qualité d’image annoncé (PQI) est de 2200 et le téléviseur est compatible avec les programmes HDR10. Le téléviseur affiche une luminosité bien plus élevée que son petit frère de 55 pouces que nous avions testé en fin d’année dernière. En effet, nous avons relevé un niveau de blanc de 403 cd/m2 contre 230 cd/m2 sur son aîné. En revanche, la dalle de 55 pouces affichait des noirs plus profonds avec 0,038 cd/m2 contre 0,089 cd/m2 pour l’UE65LS03.

Samsung UE65LS03

© LaboFnac

Les fuites de lumière sont bien contenues. Les valeurs du noir sont de 0,056 au-dessus du cache, 0,048 cd/m2 à gauche, et 0,072 cd/m2 en bas et à droite. Grâce à une mesure de zonage, nous évaluons le rapport du blanc sur le noir à 4528. L’image est donc beaucoup plus contrastée que sur le Samsung UE55LS003, dont le score s’établissait à 2690 en raison de sa faible luminosité. L’UE65LS03 offre ainsi un excellent taux de contraste.

Contraste

Homogénéité Zonage
89

La progressivité

Pour le test de progressivité, nous mesurons d’une part le gamma et d’autre part la directivité. La mesure de gamma permet de relever le niveau de lumière émis par l’écran. Il suffit de le comparer au niveau de pilotage de la dalle, c’est à dire au signal d’entrée. Le Samsung UE65LS03 restitue le signal d’entrée avec fidélité comme l’atteste la courbe de gamma ci-dessous.

Samsung UE65LS03

© LaboFnac

Par ailleurs, la mesure de directivité correspond à cinq zones d’observation du téléviseur selon un angle qui varie de 45 degrés. Lors de ce test, nous simulons les différentes positions d’observation du téléviseur, que vous soyez assis en face, allongé devant ou encore installé sur les côtés droit ou gauche. La directivité est marquée à 45° avec une luminosité qui tombe à 105 et 109 cd/m2 à gauche et à droite. Même constat pour le taux de contraste, qui passe de 4528 dans l’axe à seulement 493 et 500 à gauche et droite.

Progressivité

Gamma Directivité
8.45.3

La directivité

Toutes les mesures sont réalisées en mode standard dans les préréglages. S’il est présent, nous désactivons également le capteur de lumière (ce qui est le cas du modèle qui nous intéresse ici). Ensuite, nous effectuons plusieurs relevés selon différents points d’observation. Nous pouvons ainsi évaluer la dérive des couleurs.

Samsung UE65LS03

© LaboFnac

Le Samsung UE65LS03 affiche un niveau de noir mesuré de 0,089 cd/m2 au centre de la dalle, et qui passe à 0,213 cd/m2 à gauche et de 0,218 cd/m2 à droite. Comme on l’a vu plus haut, le ratio du blanc sur le noir (le taux de contraste) chute littéralement sur les côtés. Le téléviseur donne clairement le meilleur de lui-même dans l’axe.

Directivité

Delta noir Delta couleurs
77

La colorimétrie

Le Samsung UE65LS03 couvre très largement le triangle de référence EBU, gage d’une excellente colorimétrie. Et ce n’est pas le très léger décalage dans le bleu qui viendra changer la donne.

Samsung UE65LS03

© LaboFnac

Couleurs

Richesse Dérive
8.17

L'uniformité

Pour finir, il est temps de confronter le Samsung UE65LS03 à notre test d’uniformité. Pour rappel, c’est généralement le talon d’Achille des téléviseurs de grande taille, dont la dalle a du mal à afficher une image à la lumière et à la température de couleur uniformes.

Samsung UE65LS03

© LaboFnac

Pour autant, les choses se passent très bien pour le Samsung UE65LS03, sur lequel on relève un écart d’uniformité de luminance de 19 % seulement, soit un score particulièrement faible pour un écran LCD.  Nous avons relevé un niveau de lumière le plus faible de 320 cd/m2 en bas à droite et 323 cd/m2 en bas à gauche de la dalle. Le maximum est atteint au centre de l’image avec 395 cd/m2. Excellent pour ce qui concerne la luminosité, le téléviseur s’avère moyen en ce qui concerne la chrominance. Comprenez que le blanc n’est pas parfaitement blanc en tout point de la dalle.

Uniformité

Luminance Chrominance
104

Conclusion

Comparé à son petit frère de 55 pouces, le Samsung UE65LS03 affiche des performances en hausse. Sans rivaliser avec la gamme QLED du constructeur en matière de luminosité, c’est un excellent téléviseur qui conjugue qualité d’image avec un design incomparable. Grâce à son cadre qui imite un tableau et à son mode Art, il trouvera une place de choix dans votre salon.

Note technique du Labo

Contraste

Homogénéité Zonage
89

Progressivité

Gamma Directivité
8.45.3

Couleurs

Richesse Dérive
8.17

Directivité

Delta noir Delta couleurs
77

Uniformité

Luminance Chrominance
104

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.