LaboFnac

Test Labo du Samsung QE55Q90RAT : une nouvelle référence en 55 pouces ?

Samsung QE55Q90RAT

Plus petit modèle de la série Q90RAT qui chapeaute la nouvelle gamme QLED 2019, le Samsung QE55Q90RAT fait mieux que son excellent grand frère de 65 pouces. Contraste au top, colorimétrie irréprochable, il se permet même d’afficher une image plus homogène, l’avantage d’une dalle de 55 pouces. Pour le reste, on retrouve toutes les fonctionnalités des autres QLED, à savoir le mode Ambiant qui permet de mieux intégrer le téléviseur dans son environnement lorsqu’il est en veille, une partie audio très satisfaisante, ou encore Airplay 2 ainsi que les assistants Google Assistant et Amazon Alexa. Attention tout de même à la luminosité élevée qui pourra déranger dans l’obscurité, mais rien qu’un simple réglage ne puisse corriger.

Note technique du Labo

  • - Le taux de contraste et la colorimétrie de très haut niveau
  • - La directivité limitée
  • - Le boîtier One Connect avec son câble unique
  • - Tizen et l’intégration d’AirPlay 2, d’Amazon Alexa et de Google Assistant
  • - La luminosité très élevée par défaut (mais facilement réglable)

A partir de 2499€00 sur Fnac.com Acheter

C’est le modèle le plus abordable de la série Q90 la mieux équipée dans la gamme QLED 2019. Le Samsung QE55Q90RAT fait-il aussi bien que le QE65Q90RAT qui s’est illustré lors de nos tests ?

L'ergonomie et le design

Après le QE65Q90RAT, nous avons pu tester la version de 55 pouces de la série Q90R de téléviseurs QLED 2019 de Samsung. Pour mémoire celle-ci comporte trois tailles d’écran : 55, 65 et 75 pouces. Ceux-ci partagent les mêmes caractéristiques et le même design. Le Samsung QE55Q90RAT affiche une finition extrêmement soignée, et soulignée par les bords fins de la dalle ou encore le pied en métal. Celui-ci est suffisamment étroit pour poser le téléviseur sur pratiquement n’importe quel meuble. Et comme tous les QLED du constructeur, un support optionnel est disponible afin de l’accrocher au plus près du mur.

Samsung QE55Q90RAT

© Samsung

C’est d’ailleurs l’installation à privilégier pour profiter au mieux du mode Ambiant qui équipe tous les QLED 2019. On rappelle qu’il s’agit ici de tenter de faire disparaître le téléviseur lorsqu’il n’est pas utilisé. Il peut alors afficher le même motif que celui du mur devant lequel il est installé, ou encore une photo ou des informations pratiques (heure, météo, etc.).

Samsung QE55Q90RAT

© Samsung

Et comme son grand frère, le Samsung QE55Q90RAT est livré avec le boîtier One Connect. Ce dernier intègre à la fois l’alimentation électrique et la connectique, tout en étant relié au téléviseur par un seul et unique câble très discret. Il est commun à toute la gamme et propose donc la même configuration à savoir quatre entrées HDMI 2.0 dont une compatible ARC et HDMI-CEC, trois ports USB, une sortie audio optique, un port Ethernet RJ45, un port CI+ et les connecteurs d’antenne/satellite. Côté sans fil, vous pouvez compter sur le Bluetooth et le Wi-Fi.

Samsung UE55LS03 (2018)

© LaboFnac

La partie audio du Samsung QE55Q90RAT est identique à celle du QE65Q90RAT avec un système 4.2 qui délivre une puissance de 60 Watts. Il est en outre compatible avec le format Dolby Digital Plus, et Samsung propose sa fonction Adaptative sound qui compense automatiquement le rendu audio en fonction des caractéristiques de la pièce.

Samsung QE55Q90RAT

© Samsung

Comme tous les QLED 2019, le Samsung QE55Q90RAT embarque le système d’exploitation Tizen. Son interface évolue par petites touches et il bénéficie désormais d’AirPlay 2 pour connecter des appareils iOS (iPhone, iPad mais aussi Mac). Pratique pour afficher leur contenu, ou pour écouter de la musique via la connexion Wi-Fi. À cela s’ajoutent les assistants Google Assistant et Amazon Alexa qui sont décidément incontournables, aussi bien dans les enceintes que les casques ou les téléviseurs désormais.

© Samsung

L’interface de Tizen est facile à utiliser et vraiment très pratique. Elle se présente sous la forme d’un bandeau qui s’affiche en bas de l’écran, et qui donne un accès direct à toutes les fonctionnalités du téléviseur via la télécommande. Tizen dispose en outre de SmartThings afin de commander pratiquement tous les objets connectés que vous pourriez utiliser à la maison, même s’ils ne sont pas de marque Samsung. Toutefois nous n’avons pas testé cette fonctionnalité. Il en va de même pour l’accès à distance à un PC directement via le téléviseur. Néanmoins, nous avons pu assister à une démonstration lors d’un atelier avec Samsung. On peut ainsi voir son bureau s’afficher à l’écran et utiliser son PC depuis son canapé une fois qu’un clavier et une souris sont connectés.

© Samsung

Le Samsung QE65Q90RAT met à profit l’intelligence artificielle pour améliorer la qualité des images, et le Samsung QE55Q90RAT n’est pas en reste. À l’instar de la gamme Q950R 8K, il fait appel au procédé MLSR (Machine Learning Super Resolution) qui s’appuie sur une base de données issue de millions de vidéos qui ont été analysées. Schématiquement, Samsung applique ensuite un filtre en fonction des images à l’écran afin d’optimiser la qualité. Sachez que tous les calculs sont réalisés en temps réel par le processeur Quantum 4K du téléviseur.

Samsung QE65Q900R

© Samsung

Par ailleurs, l’AI Adaptative Streaming est une fonctionnalité qui est destinée à restaurer une qualité vidéo optimale quelle que soit la qualité de la connexion réseau. De plus, Q Picture a pour objectif de combler l’écart de qualité entre les technologies QLED et OLED, notamment en renforçant le niveau des noirs et le taux de contraste. Lors de notre workshop avec la marque, nous avions pu constater le travail réalisé sur les angles de vision. Pour ce faire, la structure de la dalle a été améliorée pour concentrer la lumière émise par le rétro-éclairage dans les cristaux liquides, et la répartir uniformément, ce qui permet là aussi d’améliorer le contraste.

Samsung QE55Q90RAT

©Samsung

Pour finir, le mode jeu est amélioré aussi bien au niveau du son que de la latence et du contraste. Nous n’avons pas testé de jeu mais nous avons assisté à un démo dans laquelle il a bel et bien été possible de mieux discerner les objets dans les zones les plus sombres à l’image. Pour les gamers, c’est un petit plus fort utile pour ne plus se faire piéger par un ennemi caché dans l’obscurité.

Les contrastes

On prend les mêmes et on recommence. Tous les modèles QLED 2019 qui sont passés par notre Labo se sont illustrés au test de contraste. Sans surprise, il en va de même pour le Samsung QE55Q90RAT, qui affiche une luminosité de 390 cd/m2 dans l’axe (333 cd/m2 pour le QE65Q90RAT. Une valeur élevée, notamment le soir lorsqu’on regarde un programme qui alterne scènes sombres et très éclairées. Dans la pratique, il faudra donc paramétrer le téléviseur pour ne pas se retrouver aveuglé. À ce titre, le QE55Q90RAT propose quelques préréglages et notamment un mode Cinéma plus agréable. 

Samsung QE55Q90RAT

© LaboFnac

Les noirs sont tout aussi profonds que sur le Q65Q90RAT (0,023 cd/m2) avec 0,027 cd/m2 au centre de la dalle. Enfin, le Samsung QE55Q90RAT ne souffre d’aucune fuite de lumière avec 0,005 cd/m2 environ aux quatre coins du cache qui est appliqué sur la dalle pour ce test. Bref, avec un taux de contraste de 14 444, c’est tout simplement excellent.

Contraste

Homogénéité Zonage
109

La progressivité

Pour évaluer la progressivité du Samsung QE55Q90RAT, nous avons commencé par comparer la courbe de gamma du signal vidéo de référence en entrée avec celui en sortie. Et comme le montre le graphique ci-dessous, la progression est parfaitement linéaire, preuve que le signal vidéo n’est pas altéré.

Samsung QE55Q90RAT

© LaboFnac

De plus, nous avons effectué des mesures de directivité avec cinq zones d’observation et un angle qui varie de 45 degrés. Le but est ici de simuler les différentes positions d’observation du téléviseur, que vous soyez assis en face, sur la droite ou sur la gauche. De 390 cd/m2 dans l’axe du Samsung QE55Q90RAT, la luminosité tombe à 155 cd/m2 sur les côtés. Une valeur qui est certes moitié moindre, mais qui reste meilleure que ce que peuvent proposer les téléviseurs LED concurrents dans les angles.

Progressivité

Gamma Directivité
7.45.8

La directivité

Le test de directivité a pour but d’évaluer la dérive des couleurs en fonction du point d’observation. La luminosité est donc réglée sur la valeur maximale pendant toute la durée du test et le balayage est réalisé sur plusieurs points avec des positions d’observation différentes. 

Samsung QE55Q90RAT

© LaboFnac

Le niveau de noir du Samsung QE55Q90RAT est peu sujet à la directivité. De 0,027 cd/m2 dans l’axe, on passe à 0,036 cd/m2 sur les côtés, ce qui reste excellent. Le taux de contraste (rapport du blanc sur le noir) passe de 14 444 dans l’axe à environ 4200 sur les côtés. Là encore, la baisse est conséquente, mais le taux de contraste dans les angles reste équivalent et parfois même supérieur aux téléviseurs concurrents.

Directivité

Delta noir Delta couleurs
107.7

La colorimétrie

Comme tous les modèles QLED 2019 que nous avons testés ces dernières semaines, le Samsung QE55Q90RAT restitue parfaitement les couleurs. Le téléviseur couvre très largement l’espace colorimétrique EBU, mais aussi pratiquement le DCI-P3.

Samsung QE55Q90RAT

© LaboFnac

Samsung QE55Q90RAT

© LaboFnac

La dérive des couleurs est limitée aux bleus comme on peut le voir ci-dessus. mais dans les faits, difficile de s’en rendre compte à l’œil nu.

Couleurs

Richesse Dérive
9.57.7

L'uniformité

Lors de notre test du Samsung QE65Q90RAT, il s’est avéré que l’uniformité était le gros défaut de ce grand téléviseur de 65 pouces. Avec une diagonale de 55 pouces, le QE55Q90RAT s’en tire beaucoup mieux. L’écart d’uniformité de luminance de 25 % est négligeable. Nous avons en outre divisé la surface de la dalle en 35 zones afin de relever les niveaux de blanc minimum et maximum. Nous avons mesuré un minimum de 302 cd/m2 dans le coin supérieur droit, et un maximum de 400 cd/m2 dans plusieurs zones autour du centre de la dalle.

Samsung QE55Q90RAT

© LaboFnac

En revanche, pas de miracle du côté de l’écart d’uniformité de chrominance avec un Delta U’V’ très moyen de 0,008 (on rappelle que plus ce chiffre est proche de zéro et plus les couleurs sont fidèles).

Uniformité

Luminance Chrominance
95

Conclusion

Plus petit modèle de la série Q90RAT qui chapeaute la nouvelle gamme QLED 2019, le Samsung QE55Q90RAT fait mieux que son excellent grand frère de 65 pouces. Contraste au top, colorimétrie irréprochable, il se permet même d’afficher une image plus homogène, l’avantage d’une dalle de 55 pouces. Pour le reste, on retrouve toutes les fonctionnalités des autres QLED, à savoir le mode Ambiant qui permet de mieux intégrer le téléviseur dans son environnement lorsqu’il est en veille, une partie audio très satisfaisante, ou encore Airplay 2 ainsi que les assistants Google Assistant et Amazon Alexa. Attention tout de même à la luminosité élevée qui pourra déranger dans l’obscurité, mais rien qu’un simple réglage ne puisse corriger.

Note technique du Labo

Contraste

Homogénéité Zonage
109

Progressivité

Gamma Directivité
7.45.8

Couleurs

Richesse Dérive
9.57.7

Directivité

Delta noir Delta couleurs
107.7

Uniformité

Luminance Chrominance
95

A partir de 2499€00 sur Fnac.com Acheter

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.