LaboFnac

Test Labo du Samsung QE55Q80R : un téléviseur qui a tout pour plaire

test Samsung QE55Q80R

Une fois de plus, la gamme QLED s’illustre avec une excellente qualité d’image à pratiquement tous les niveaux. Performant, le Samsung QE55Q80R est en outre bien équipé avec son mode Ambiant original, ou encore la plupart des technologies actuelles, qu’il s’agisse des assistants vocaux ou d’AirPlay. Un excellent téléviseur auquel il ne manque donc pas grand-chose.

Note technique du Labo

  • - Le taux de contraste
  • - L’uniformité de la dalle de 55 pouces
  • - Les angles de vision
  • - AirPlay 2, Amazon Alexa et Google Assistant
  • - Pas de boîtier One Connect qui reste réservé au Q85 et plus

Avec sa gamme QLED, Samsung a réussi à concurrencer l’OLED et à offrir une excellente qualité d’image. Le Samsung QE55Q80R perpétue-t-il la tradition ?

L'ergonomie et le design

C’est en début d’année que Samsung a annoncé la cuvée 2019 de ses QLED. Le constructeur a ainsi tenté d’améliorer encore la qualité d’image tout en proposant de nouvelles fonctionnalités.

Samsung QE55Q80R

Comme le reste de la gamme, le Samsung QE55Q80R arbore un design soigné. Positionné en milieu de gamme, comme le Q70, il s’en différencie notamment par une luminosité annoncée plus élevée, un filtre antireflet et des angles de vision élargis. Visuellement, les deux modèles marquent également leur différence au niveau de leur support : deux pieds espacés pour le Q70 et un pied unique pour le Samsung QE55Q80R. Ce dernier permet de poser le téléviseur sur un meuble de taille moyenne, et il est compatible avec la plupart des barres de son du marché.

Samsung QE55Q80R

© Samsung

En revanche, toujours pas de One Connect (il faut passer au Q85 pour en bénéficier), toute la connectique prenant place au dos du téléviseur. Le Samsung QE55Q80R est plutôt gâté en la matière, avec quatre entrées HDMI 2.0 dont une compatible ARC, deux ports USB, une sortie audio optique, un port Ethernet RJ45, un port CI+ et les connecteurs antenne/câble/satellite. Bluetooth et Wi-Fi n’ont bien entendu pas été oubliés. La partie audio du Samsung QE55Q80R est assurée par un système de type 4.1 d’une puissance suffisante de 40 Watts. Le téléviseur prend en charge le format Dolby Digital Plus et dispose d’une fonction d’amélioration des dialogues. Il est également possible de connecter un système audio stéréo sans fil en Bluetooth grâce au profil A2DP.

Samsung QE55Q80R

© Samsung

Comme le reste de la gamme QLED, le Samsung QE55Q80R bénéficie du mode Ambiant. On rappelle qu’il permet d’intégrer le téléviseur dans votre intérieur en affichant des informations comme l’heure ou la météo, mais aussi le fondre dans le décor tel un caméléon lorsqu’il n’est pas utilisé. En effet, il suffit de le prendre en photo le mur placé derrière le téléviseur pour que celui-ci l’affiche et s’y fonde. Le cas échéant vous pouvez aussi afficher vos photos.

Samsung QE55Q80R

© Samsung

Le Samsung QE55Q80R est équipé du système Tizen qui voit arriver AirPlay 2 d’Apple permettant d’y connecter des appareils iOS (iPhone, iPad mais aussi Mac) et d’afficher leur contenu. L’interface de Tizen se présente sous la forme d’un bandeau qui s’affiche en bas de l’écran, et qui offre un accès direct à toutes les fonctionnalités du téléviseur via la télécommande. Parmi ses autres fonctionnalités, citons aussi SmartThings qui permet de commander les objets connectés de la maison, y compris ceux d’autres marques, ou encore les incontournables assistants vocaux. Ainsi, outre Bixby de Samsung, il est possible d’utiliser Google Assistant et Amazon Alexa afin de répondre à n’importe quelle question en utilisant le micro de la télécommande du téléviseur.

 

Très basique, cette dernière affiche un nombre limité de boutons. Pourtant elle permet d’accéder facilement à toutes les fonctionnalités du téléviseur et elle s’avère très pratique au quotidien. Seul grief, sa finition en plastique la rend fragile.

Comme le reste de la gamme QLED 2019, le Samsung QE55Q80R bénéficie des dernières innovations du constructeur en matière de qualité d’image. Le téléviseur dispose ainsi du MLSR (Machine Learning Super Resolution) qui met à profit l’intelligence artificielle pour améliorer le traitement des images. Schématiquement, le MLSR utilise une base de données qui renferme les informations issues de millions de vidéos qui ont été analysées. Il adapte ensuite le rendu en fonction de certaines caractéristiques, et ce en temps réel à l’aide du processeur Quantum.

Samsung QE55Q80R

© Samsung

De plus, Q Picture est une technologie qui s’applique à renforcer les noirs et le taux de contraste, gros point fort de la technologie QLED qui peut désormais rivaliser avec l’OLED dans ce domaine. Par ailleurs, Samsung affirme avoir travaillé les angles de vision avec une structure de dalle améliorée. Cette dernière est conçue pour concentrer la lumière émise par le rétro-éclairage dans les cristaux liquides, et la répartir uniformément pour améliorer le taux de contraste. Des promesses que nous avons bien entendu vérifiées lors de nos tests.

Samsung QE55Q80R

© Samsung

Les contrastes

Il est désormais acquis que la gamme QLED affiche une luminosité élevée. Ce qui se confirme une fois de plus avec le Samsung QE55Q80R et ses 444 cd/m2 relevés au centre de la dalle. Et pour ne rien gâcher, les noirs sont également profonds sans néanmoins atteindre la perfection de ceux de l’OLED. Nous avons mesuré un niveau de noir de 0,049 cd/m2 au centre de la dalle du Samsung QE55Q80R .

Ce dernier gère parfaitement les fuites de lumière qui sont inexistantes, avec un niveau de noir variant entre 0,004 et 0,008 cd/m2 sur les côtés du cache que nous appliquons sur l’écran du téléviseur. Ainsi, le Samsung QE55Q80R prouve une fois de plus les performances très élevées de la technologie QLED en matière de taux de contraste avec une mesure à 9061.

Contraste

Homogénéité Zonage
108

La progressivité

La courbe de gamma du Samsung QE55Q80R affiche une progression bien linéaire par rapport à celle du signal de référence, qui n’est donc pas altéré.

Samsung QE55Q80R

© LaboFnac

En revanche, la directivité est moyenne, comme on peut le voir en effectuant des mesures sur cinq zones d’observation avec un angle variant de 45 degrés. Rappelons qu’en procédant de la sorte, nous sommes en mesure de simuler les différentes positions d’observation du téléviseur : assis en face, par exemple, et  à droite ou à gauche. La luminosité mesurée au centre de la dalle est de 444 cd/m2, mais elle tombe à 164/168 cd/m2 à gauche/droite. Ces valeurs sont bien meilleures que celles de téléviseurs LED concurrents, mais il vaut mieux rester dans l’axe du Samsung QE55Q80R pour bénéficier d’une qualité d’image optimale.

Progressivité

Gamma Directivité
8.35.5

La directivité

Le test de directivité a pour but d’évaluer la dérive des couleurs en fonction du point d’observation. La luminosité est donc réglée sur la valeur maximale pendant toute la durée du test et le balayage est réalisé sur plusieurs points avec des positions d’observation différentes.

Samsung QE55Q80R

© LaboFnac

Comme promis, Samsung a bel et bien travaillé les angles de vision sur le QE55Q80R. Le niveau du noir passe de 0,049 cd/m2 dans l’axe du téléviseur à 0,082 cd/m2 à droite et à gauche. Le taux de contraste (rapport du blanc sur le noir) chute fortement dans les angles, mais il conserve un niveau très élevé et supérieur à n’importe quel téléviseur LCD. En effet, le taux de contraste passe de 9061 dans l’axe à 2000 à gauche et 2049 à droite.

Directivité

Delta noir Delta couleurs
98.7

La colorimétrie

Les téléviseurs QLED déçoivent rarement quand il s’agit de restituer les couleurs. Le Samsung QE55Q80R affiche une colorimétrie particulièrement riche comme on peut le voir ci-dessous. Le téléviseur couvre largement le triangle colorimétrique EBU de référence. Il vient même s’approcher du DCI-P3 tout en affichant une faible dérive.

Samsung QE55Q80R

© LaboFnac

Samsung QE55Q80R

© LaboFnac

Couleurs

Richesse Dérive
8.68.7

L'uniformité

Alors que les téléviseurs actuels peinent à afficher une image uniforme sur toute la surface de leur dalle, le Samsung QE55Q80R s’est joué de cet exercice. En effet, l’écart d’uniformité de luminance de 30 % est modéré. En divisant la surface de la dalle en 35 zones, nous avons relevé un niveau de blanc minium de 339 cd/m2 dans le coin inférieur droit, et un maximum de 485 cd/m2 au centre de la dalle.

Mieux, alors que l’écart d’uniformité de chrominance pénalise pratiquement tous les téléviseurs testés au Labo, le Samsung QE55Q80R s’offre la note maximale avec un tout petit delta U’V’ de 0,0035 (plus ce chiffre est proche de zéro et plus les couleurs sont fidèles).

Uniformité

Luminance Chrominance
810

Conclusion

Une fois de plus, la gamme QLED s’illustre avec une excellente qualité d’image à pratiquement tous les niveaux. Performant, le Samsung QE55Q80R est en outre bien équipé avec son mode Ambiant original, ou encore la plupart des technologies actuelles, qu’il s’agisse des assistants vocaux ou d’AirPlay. Un excellent téléviseur auquel il ne manque donc pas grand-chose.

Note technique du Labo

Contraste

Homogénéité Zonage
108

Progressivité

Gamma Directivité
8.35.5

Couleurs

Richesse Dérive
8.68.7

Directivité

Delta noir Delta couleurs
98.7

Uniformité

Luminance Chrominance
810

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.