LaboFnac

Test Labo du Samsung QE65Q70RAT : beaucoup de qualités pour ce TV QLED assez abordable

Samsung QE65Q70RAT

Le Samsung QE65Q70RAT s’inscrit dans la lignée des autres modèles de la gamme QLED 2019, avec des performances de très haut niveau, et encore en hausse par rapport à la génération précédente. Il affiche un taux de contraste et une colorimétrie parmi les meilleurs du segment tout en intégrant un système Tizen très pratique au quotidien, et doté de nouvelles fonctionnalités intéressantes. Et si l'on ajoute à l'équation son rapport qualité / prix très intéressant pour un tel modèle de 65 pouces, il devient difficile de résister.

Note technique du Labo

  • - Le taux de contraste et la richesse des couleurs
  • - L’interface Tizen
  • - L’intégration d’AirPlay 2 et des assistants Alexa et Google Assistant
  • - L’uniformité de la dalle de 65 pouces
  • - La directivité

A partir de 1799€00 sur Fnac.com Acheter

Après l’excellent Samsung QE55Q70RAT, nous nous sommes penchés sur le cas de son grand frère, le QE65Q70RAT. Ce dernier partage les mêmes caractéristiques techniques, tout en bénéficiant d'une dalle plus grande de 65 pouces. Voyons ensemble si les performances de ce modèle sont à la hauteur de celles des autres QLED.

L'ergonomie et le design

Depuis quelques semaines, la rédaction enchaine les tests de la nouvelle gamme de téléviseurs QLED 2019. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle ne nous a pas déçu jusqu’à présent. Aujourd’hui, nous nous penchons sur le cas du QE65Q70RAT, qui s’avère être la copie presque conforme du QE55Q70RAT, avec toutefois une différence importante : le nouveau venu arbore une diagonale de 65 pouces. Lancé au prix public conseillé de 1 999 euros, vaut-il les 300 euros de plus par rapport au QE65Q65 ? Rappelons au passage que la série Q70 comporte cinq modèles, allant de 49 à 82 pouces.

©Samsung

Le design est identique dans les deux cas, avec un téléviseur qui affiche des bords très fins et une finition soignée. L’appareil peut au choix reposer sur ses deux pieds en métal ou être accroché au mur. Pour ce faire, Samsung propose son propre support en option. Ce support a l’avantage de coller le QE65Q70RAT au plus près du mur, et permet même de corriger l’inclinaison si vous ne l’avez pas posé correctement et que le téléviseur penche.

©Samsung

La série Q70 est dépourvue de boîtier One Connect qui déporte toute la connectique pour faciliter l’installation au mur. Le Samsung QE65Q70RAT adopte donc une conception classique en intégrant tout au dos. Néanmoins un système de guides est prévu au niveau des pieds pour dissimuler les câbles.

©Samsung

Et puisqu’on en est à parler de connectiques, sachez que le téléviseur dispose de quatre entrées HDMI 2.0 dont une ARC, deux ports USB 2.0, une sortie audio optique, un port Ethernet RJ45, un port CI+ et les ports antenne/satellite. La partie audio du Samsung QE65Q70RAT est identique à celle du QE55Q70RAT avec une configuration de type 2.1 qui délivre une puissance correcte de 40 Watts. Et comme toute la gamme QLED 2019, le téléviseur profite désormais de la fonction Adaptative Sound, afin de compenser le son en fonction des caractéristiques de la pièce. 

©Samsung

Autre fonctionnalité commune à l’ensemble de la gamme, le mode Ambiant offre la possibilité d’intégrer le téléviseur dans votre intérieur tel un caméléon. Pour ce faire, lorsqu’il est n’est pas utilisé il peut afficher une image qui correspond au motif sur le mur devant lequel il est installé. L’effet est plutôt réussi, surtout si vous avez du papier peint ou un revêtement particulier comme un mur en briques par exemple. Il est aussi possible d’afficher des photos ou des informations pratiques comme l’heure ou la météo.

©Samsung

Le Samsung QE65Q70RAT est animé par le système d’exploitation Tizen, qui profite également de quelques nouveautés bien trouvées. Alexa d’Amazon et Google Assistant seront disponibles très prochainement, tout comme Airplay 2 d’Apple. L’interface reste inchangée avec un bandeau qui s’affiche en bas de l’image et qui regroupe toutes les fonctionnalités du téléviseur. Un système qui s’avère à la fois pratique et plutôt simple à utiliser. Dernière nouveauté, le Samsung QE65Q70RAT permet d’accéder à un PC distant en saisissant son adresse IP et les paramètres d’accès, aussi bien sur le réseau local que via Internet. Un clavier et une souris sont tout de même recommandés pour ce genre d’utilisation.

©Samsung

Le Samsung QE65Q70RAT s’inspire des téléviseurs 8K de la marque en utilisant le procédé MLSR (Machine Learning Super Resolution) basé sur l’intelligence artificielle. Il est censé améliorer le traitement des images en utilisant une base de données qui renferme les informations issues de millions de vidéos qui ont été analysées. Reste ensuite à Samsung à appliquer des réglages propres en fonction de certaines caractéristiques des images. Ces données sont intégrées dans le processeur Quantum qui va ensuite effectuer les calculs en temps réel.

©Samsung

Par ailleurs, la gamme QLED 2019 bénéficie également de l’AI Adaptative Streaming, une technologie qui est censée restaurer une qualité vidéo optimale quelle que soit la bande passante de la connexion réseau. De la même façon, la technologie Q Picture a pour but de combler l’écart de qualité d’image entre les technologies QLED et OLED. Samsung annonce des noirs encore plus profonds et un taux de contraste renforcé. De plus, le constructeur affirme avoir beaucoup travaillé pour améliorer les angles de vision. À ce titre, la structure de la dalle a été améliorée pour concentrer la lumière émise par le rétro-éclairage dans les cristaux liquides, et la répartir uniformément, ce qui permet là aussi d’améliorer le contraste.

©Samsung

Enfin, pour ceux qui jouent à la console sur leur téléviseur, le mode jeu vient améliorer plusieurs paramètres et notamment l’audio, la latence et le taux de contraste. Une fois activé, le mode jeu permet de mieux décerner les objets qui sont cachés dans les zones les plus sombres à l’écran. De quoi débusquer plus facilement ses ennemis.

Les contrastes

Nous allons comparer le Samsung QE65Q70RAT avec le QE65Q65RAT qui bénéficient de toutes les fonctionnalités évoquées ci-dessus mais qui est commercialisé pour 300 euros de moins. Les deux modèles affichent un excellent taux de contraste, mais le QE65Q70RAT justifie son positionnement prix avec une note plus élevée sur ce point précis. Nous avons mesuré une luminosité de 327 cd/m2 au centre de la dalle, et surtout un niveau de noir de 0,031 cd/m2 (contre 0,057 cd/m2 pour le QE65Q65RAT).

Samsung QE65Q70RAT

©Labo Fnac

En appliquant un cache rectangulaire au centre de l’écran, nos relevés montrent qu’il n’y a aucune fuite de lumière à déplorer. Le niveau des noirs est de 0,005 cd/m2 au dessus et en dessous du cache, et de 0,006/0,007 cd/m2 sur les côtés. Lors du même test, le QE65Q65RAT affichait 0,065 cd/m2 au dessus du cache, 0,059 cm2 en dessous, et 0,048 cd/m2 à gauche et 0,052 cd/m2 à droite. Au final, avec un taux de contraste impressionnant de 10 548, le Samsung QE65Q70RAT s’impose aisément face au QE65Q65RAT (6474). De son côté, le QE65Q85 reste devant avec 13 303. La hiérarchie de la gamme est donc bien respectée.

Contraste

Homogénéité Zonage
109

La progressivité

Nous évaluons la progressivité du Samsung QE65Q70RAT en comparant sa courbe de gamma en sortie avec celle du signal vidéo en entrée. Celle-ci affiche une belle progression bien linéaire et relativement fidèle au signal de référence.

Samsung QE65Q70RAT

©Labo Fnac

Nous avons également effectué des mesures de directivité à partir de cinq zones d’observation et avec un angle qui varie de 45 degrés afin de simuler les différentes positions d’observation du téléviseur : assis dans l’axe ou sur le côté par exemple. Alors que nous avons relevé une luminosité de 327 cd/m2 au centre de la dalle, celle-ci chute à 88 cd/m2 à gauche et 92 cd/m2 à droite ce qui est très moyen. Comme le QE65Q65RAT, le Samsung QE65Q70RAT affiche un résultat assez moyen dans les angles.

Progressivité

Gamma Directivité
8.76.2

La directivité

Le test de directivité a pour but d’évaluer la dérive des couleurs en fonction du point d’observation. La luminosité est donc réglée sur la valeur maximale pendant toute la durée du test et le balayage est réalisé sur plusieurs points avec des positions d’observation différentes. L’idée ici est d’évaluer la qualité des images lorsqu’on est installé sur les côtés du téléviseur.

Samsung QE65Q70RAT

©Labo Fnac

Nous avons mesuré un niveau de noir de 0,12 cd/m2 sur les deux côtés du Samsung QE65Q70RAT, soit bien mieux que le QE65Q65RAT qui affiche 0,2 cd/m2. Dans les deux cas, cette valeur reste très acceptable, et même meilleure que ce que peuvent afficher certains téléviseurs LED dans l’axe. En revanche, si les couleurs sont peu sujettes à la directivité, c’est tout l’inverse pour le taux de contraste qui s’écroule littéralement, passant de 10 548 dans l’axe à 767 à droite et 746 à gauche.

Directivité

Delta noir Delta couleurs
96.7

La colorimétrie

La gamme QLED 2019 a pour ambition d’aller encore plus loin que la précédente génération en matière de qualité d’image, et plus particulièrement de colorimétrie. Ce que nous avons pu confirmer de manière factuelle et mesurée dans le cadre de nos tests des nouveaux modèles, et du QE65Q70RAT en particulier. Ce dernier obtient en effet pratiquement la note maximale. 

Samsung QE65Q70RAT

©Labo Fnac

Samsung QE65Q70RAT

©Labo Fnac

Ce modèle couvre très largement le triangle de référence EBU, et pratiquement le DCI-P3. Non content d’offrir des couleurs extrêmement riches, le téléviseur affiche de plus une dérive bien maîtrisée et invisible à l’oeil nu.

Couleurs

Richesse Dérive
8.76.7

L'uniformité

Comme c’est souvent le cas avec les téléviseurs de grande taille, le Samsung QE65Q70RAT se montre moins à son aise dans le cadre du test d’uniformité, livrant même une performance égal à celle du QE65Q65RAT dans ce domaine. L’écart d’uniformité de luminance est négligeable (34% pour le premier et 29% pour le second). Nous avons divisé la surface de la dalle en 35 zones de taille égale afin de relever les niveaux de blanc minimum et maximum. Le minimum est atteint dans le coin inférieur droit avec 247 cd/m2, tandis que le maximum est de 375 cd/m2 sur la droite juste en dessous du centre de la dalle.

Samsung QE65Q70RAT

©Labo Fnac

Toutefois, le Samsung QE65Q70RAT perd de sa superbe avec un écart d’uniformité de chrominance important. Nous avons mesuré un Delta U’V’ de 0,0117 (plus cette valeur est proche de zéro et plus les couleurs sont fidèles), pratiquement identique à celui du QE65Q65RAT (0,0099). Son petit frère, le QE55Q70RAT, fait bien mieux avec 0,0051 seulement.

Uniformité

Luminance Chrominance
73

Conclusion

Le Samsung QE65Q70RAT s’inscrit dans la lignée des autres modèles de la gamme QLED 2019, avec des performances de très haut niveau, et encore en hausse par rapport à la génération précédente. Il affiche un taux de contraste et une colorimétrie parmi les meilleurs du segment tout en intégrant un système Tizen très pratique au quotidien, et doté de nouvelles fonctionnalités intéressantes. Et si l'on ajoute à l'équation son rapport qualité / prix très intéressant pour un tel modèle de 65 pouces, il devient difficile de résister.

Note technique du Labo

Contraste

Homogénéité Zonage
109

Progressivité

Gamma Directivité
8.76.2

Couleurs

Richesse Dérive
8.76.7

Directivité

Delta noir Delta couleurs
96.7

Uniformité

Luminance Chrominance
73

A partir de 1799€00 sur Fnac.com Acheter

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.