LaboFnac

Test Labo du Samsung QE49Q7F, de l’intérêt du QLED

Samsung QE49Q7F

Dans la continuité des QE65Q7F et QE55Q8C, le Samsung QE49Q7F délivre d’excellentes performances. Les couleurs sont riches et le contraste est élevé avec une luminosité très importante, surtout dans l’axe. Et avec un design identique à son grand frère de 65 pouces, c’est un bien joli téléviseur qui trouvera aisément sa place dans le salon.

Note technique du Labo

  • - La colorimétrie
  • - Le taux de contraste élevé
  • - Le design et la finesse des bords de l'écran
  • - Les angles de vision

Introduction

Troisième téléviseur de la gamme 2017 de Samsung à passer au Labo, le QE49Q7F est le plus petit modèle QLED. Sera-t-il aussi performant que son grand frère, le QE65Q7F? C’est ce que nous allons voir.

Après les QE55Q8C incurvé et le géant QE65Q7F, c’est au tour du Samsung QE49Q7F de passer à l’épreuve du Labo Fnac. Il s’agit du plus petit modèle de la nouvelle gamme de téléviseurs QLED du constructeur.

samsung QE49Q7F

 

L'ergonomie et le design

Le Samsung QE49Q7F est la copie conforme du QE65Q7F que nous avons testé ici. Destiné aux intérieurs un peu plus modestes, il s’articule autour d’une dalle plate de 49 pouces. On retrouve le même souci du détail avec un design soigné et surtout des bords ultra fin tout autour de l’écran. Pour mémoire, la génération précédente SUHD arborait encore un bord inférieur un peu plus épais.

Samsung QE49Q7F

Le pied en métal ajoute au rendu de l’ensemble sans oublier les aspects pratiques. Relativement petit, il permet de poser le téléviseur sur un meuble de taille modeste. De dos le Samsung QE49Q7F se contente d’un cache en plastique noir soigné.

Samsung QE49Q7F

On retrouve le boitier déporté One Connect qui équipait déjà ses gammes de téléviseurs SUHD. Toujours aussi complet, celui-ci troque le bon vieux câble pour une fibre optique bien plus discrète. La connectique regroupe trois ports USB dont deux 5V/0,5A et un 5V/1A pour brancher un disque dur externe, un port Ethernet RJ45, une sortie audio optique, quatre entrée HDMI 2.0b dont une compatible ARC, les prises antennes (satellite, antenne hertzienne et câble).

Samsung QE49Q7F

Sur le côté se trouve également un port PCMCIA. Il est également possible de connecter le Samsung QE49Q7F sans fil via la connexion WiFi et le Bluetooth permet de connecter des accessoires.

Alors que les téléviseurs de la gamme SUHD étaient livrés avec deux télécommandes, Samsung n’en propose plus qu’une avec les QLED. Comme tous les autres modèles, le Samsung QE49Q7F est donc accompagné d’une télécommande relativement compacte avec une construction unibody de qualité. Oubliez la multitude de boutons et les accès directs à Netflix, le mot d’ordre est simplicité. Pour autant, on accède aisément à toutes les fonctionnalités du téléviseur d’autant que le système d’exploitation est conçu pour faciliter la vie de l’utilisateur, comme nous le verrons plus loin. Pensez tout de même à jumeler la télécommande avec le téléviseur au moment de l’installation. Une opération aisée en appuyant simultanément sur le bouton de lecture et de retour en arrière.

samsung QE49Q7F

Samsung reste fidèle à son système d’exploitation Tizen qui équipait déjà la gamme SUHD de l’année dernière. L’interface baptisée SmartHub regroupe toutes les rubriques dans un bandeau. On accède ainsi aux différentes sources vidéo et aux services connectés, dont la VOD, en quelques clics via le pavé de navigation de la télécommande. Il suffit de naviguer quelques secondes dans l’interface pour se familiariser, d’autant que Tizen est un système intelligent. Connectez un platine Blu-ray ou n’importe quelle autre source pour voir apparaitre un message qui vous proposera de basculer automatiquement sur l’entrée adéquate. Une application iOS et Android est également disponible pour piloter le téléviseur via son smartphone et pour diffuser le contenu à distance.

 

Les contrastes

Le contraste du Samsung QE49Q7F est évalué grâce à une mesure d’homogénéité et une mesure de zonage à l’aide d’une mire à damier.

Avec sa nouvelle gamme QLED Samsung annonce un niveau de lumière inégalé. Une promesse remplie comme le montre notre mesure en mode standard au centre de l’image. En effet, nous avons relevé une luminosité de 518 cd/m2, soit bien plus que le QE65Q7F qui se « contentait » de 472 cd/m2. En revanche les noirs sont un poil moins profonds avec 0,108 cd/m2 sur le QE49Q7F contre 0,098 cd/m2 sur son grand frère.

Les fuites de lumière sont contenues et limitées aux parties supérieures et inférieures à la boite blanche qui est affichée au centre de l’écran. Les mesures sont conformes à ce qu’on est en droit d’attendre d’un téléviseur qui utilise la technologie de Local Dimming. Ainsi nous avons mesuré des valeurs du noir de 0,111 cd/m2 en haut de l’image, et de 0,137 cd/m2 en bas. À comparer aux 0,008 cd/m2 et 0,01 cd/m2 sur les bords gauche et droit.

Samsung QE49Q7F

Par ailleurs le Samsung QE49Q7F affiche un rapport du noir sur blanc de 4622 ce qui est excellent. Le zonage est donc excellent et le système de local dimming remplit bien sa tache. Au final, à l’instar des autres modèles QLED que nous avons pu tester, ce téléviseur délivre un excellent taux de contraste.

Contraste

Homogénéité Zonage
88

La progressivité

Lors du test de progressivité nous mesurons d’abord le gamma afin de relever le niveau de lumière émis par l’écran en fonction du niveau de pilotage de la dalle. Vient ensuite la directivité qui correspond à cinq zones d’observation du téléviseur avec un angle qui varie de 45 degrés, ce qui correspond aux différentes positions d’observation du téléviseur.

La mesure de gamma du Samsung QE65Q7FAMT est légèrement en dessous de la valeur de référence mais le plus important est là avec une courbe qui est pratiquement parallèle. En revanche on note une perte en dynamique dans les angles avec un niveau de lumière amoindrie.

Samsung QE49Q7F

Lors du test de directivité, nous avons mesuré une luminosité de 518 cd/m2 au centre de l’image, et de 151 cd/m2 à droite et 157 cd/m2 à gauche. La baisse de luminosité est donc importante lors du visionnage sur les angles. Mieux vaut donc se trouver dans l’axe.

Progressivité

Gamma Directivité
8.85.4

La directivité

Pour le test de directivité, nous évaluons la dérive en couleur en fonction du point d’observation. Ainsi la luminosité est réglée sur la valeur maximale et elle ne varie pas durant le test. Le balayage est réalisé sur plusieurs points avec des positions d’observation différentes.

Samsung QE49Q7F

Mesure de directivité – blanc angulaire

Nous avons relevé un noir de 0,108 cd/m2 au centre, de 0,37 cd/m2 à gauche et de 0,354 cd/m2 à droite. Le ratio de blanc sur noir (contraste) est de 4796 dans l’axe, de 424 à gauche et de 427 à droite. Là encore on constate donc des fuites importantes dans le noir sur les cotés, et une perte de contraste à 45 degrés.

Samsung QE49Q7F

Mesure de directivité – noir angulaire

Directivité

Delta noir Delta couleurs
67

La colorimétrie

Comme pour le QE65Q7FAMT, le Samsung QE49Q7F affichent un spectre de couleurs qui excède l’espace EBU. Seul le bleu affiche un léger décalage. Nous avons mesuré un Delta U’V’ maximum de 0,0085 qui n’est pas aussi impeccable que sur le QE65Q7FAMT, sans pour autant être dramatique. La colorimétrie du QE49Q7F est là aussi excellente quel que soit l’angle de vision.

Samsung QE49Q7F

Couleurs

Richesse Dérive
8.57

L'uniformité

En évaluant les écarts de luminance et de chrominance, nous pouvons mesurer l’uniformité du Samsung QE49Q7F. La perte de lumière est de 27% avec un niveau le plus faible de 363 cd/m2 en haut à droite de la dalle. Le blanc est à son maximum au centre de l’image avec 499 cd/m2. Nous avons également mesuré un écart de chrominance de 0,0085 par rapport au centre, ce qui se traduit par une température des couleurs légèrement plus froide.

Samsung QE49Q7F

Uniformité

Luminance Chrominance
84

Conclusion

Dans la continuité des QE65Q7F et QE55Q8C, le Samsung QE49Q7F délivre d’excellentes performances. Les couleurs sont riches et le contraste est élevé avec une luminosité très importante, surtout dans l’axe. Et avec un design identique à son grand frère de 65 pouces, c’est un joli téléviseur qui trouvera aisément sa place dans le salon.

Note technique du Labo

Contraste

Homogénéité Zonage
88

Progressivité

Gamma Directivité
8.85.4

Couleurs

Richesse Dérive
8.57

Directivité

Delta noir Delta couleurs
67

Uniformité

Luminance Chrominance
84

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

  • ispano

    Bonsoir , pourriez vous me dire si les anciennes génération d’ampli ( denon avr 1911 en hdmi 1.4 ) et, une ps3 sont compatible avec cette TV ? car je rend dès demain mon ks8000 qui n’affiche pas l’image via mon ampli , ma ps3 , mon lecteur multimédia ou encore ma platine blue ray samsung bd-d8500. Le sav ne comprend pas pourquoi cela ne fonctionne pas avec ce téléviseurs ? one connect qui pose des soucis de compatibilité peut être ? merci pour votre aide
    Seul ma xbox one et xbox 360 fonctionne ( la 360 j’ai du désactive la reconnaissance auto de la source hdmi , ou je n’avais pas de son )

  • Bonjour,

    Il est difficile de vous répondre formellement sans avoir votre matériel sous la main. Il n’y a en effet aucune raison théorique pour que cela ne fonctionne pas avec le téléviseur KS8000. A priori, cela signifie qu’il y a un défaut dans le boitier One Connect. Du coup, cela devrait fonctionner sans problème avec le Samsung QE49Q7F. Tenez-nous au courant 🙂

  • ispano

    Bonjour, et merci pour votre réponse.

    Après retour sav fnac, il s’avère que cet écran était déjà partie au sav Samsung pour cette raison, et que le boîtier one Connect avait était changer.
    L’assitance Samsung n’a rien pu faire, et m’a donc conseillé de retourner l’écran et de me faire rembourser .
    J’ai préféré partir sur un LG oled, le ks8000 n’étant malheureusement plus dispo.
    Bonne journée à vous

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.