LaboFnac

Test Labo du Samsung QE65Q8C, le meilleur écran LCD incurvé ?

Samsung QE65Q8C

Toujours aussi séduisant avec ses bords ultra-fins, son grand écran incurvé et son pied en métal, le Samsung QE65Q8C est un téléviseur qui impressionne, et pas que pour son apparence. On aurait pu craindre qu’une dalle aussi grande et légèrement courbée ait un impact négatif sur les performances, mais il n’en est rien. À l’image des autres modèles de la nouvelle gamme QLED de Samsung, le QE65Q8C bénéficie d’une luminosité inégalée sur un téléviseur LCD. Le contraste et les couleurs sont à l’avenant et seule la vue angulaire est sujette à critique. Qu’importe, il suffira de rester dans l’axe pour profiter d’un des téléviseurs LCD les plus performants à ce jour.

Note technique du Labo

  • - Les bords ultra fins
  • - L’écran incurvé de 65 pouces
  • - Le rendu des couleurs
  • - Le taux de contraste
  • - Les angles de vision

A partir de 1999€00 sur Fnac.com Acheter

Quatrième téléviseur de la toute nouvelle gamme QLED à passer par notre Labo, le Samsung QE65Q8C est un modèle de 65 pouces. Il se différencie du QE65Q7F notamment avec sa dalle incurvée et quelques autres raffinements. Lequel choisir entre ces deux modèles? C’est ce que nous avons voulu savoir.

Quatrième téléviseur de la nouvelle gamme QLED de Samsung testé par nos soins, le QE65Q8C appartient à la famille Q8C qui se caractérise notamment par son écran incurvé. Pour mémoire, celle-ci comporte trois modèles avec le QE55Q8C de 55 pouces déjà passé par notre Labo, le QE65Q8C de 65 pouces qui nous intéresse ici, et enfin l’impressionnant QE75Q8C, avec sa dalle de 75 pouces.

Samsung QE65Q8C

L'ergonomie et le design

À part ses dimensions, le QE65Q8C est la copie conforme du QE55Q8C. L’écran incurvé est entouré de bords ultra-fins qui permettent de totalement s’immerger dans l’image. Le pied en plastique et en métal est en harmonie avec le design du téléviseur qui peut également être accroché au mur.

Samsung QE55Q8C

Si ce type de configuration ne vous intéresse pas, sachez que la forme et la taille du pied livré permettent de poser le QE65Q8C sur un meuble de taille modeste. Pratique, celui-ci est équipé d’un petit passage pour les câbles afin de les dissimuler totalement. Et pour ceux qui aiment regarder la face arrière du téléviseur, sachez que vous aurez droit à un effet métal plus séduisant que le plastique noir de la gamme Q7F.

Samsung QE65Q8C

Comme tous les téléviseurs de la nouvelle gamme QLED, le Samsung QE65Q8C est livré avec un boîtier One Connect qui permet de déporter toute la connectique. Le constructeur a troqué le bon vieux câble des modèles SUHD de l’année dernière pour une fibre optique bien plus fine et surtout plus discrète.

La connectique est très complète avec pas moins de trois ports USB dont deux 5V/0,5A et un 5V/1A. Ce dernier peut donc accueillir un disque dur extrême qui est bien pratique pour les enregistrements. S’il peut se connecter à Internet en Wi-Fi, le One Connect dispose également d’un port Ethernet RJ45. Le reste de la connectique se compose d’une sortie audio optique, de quatre entrées HDMI 2.0b, dont une compatible ARC, des prises antenne satellite, hertzienne et câble, sans oublier un lecteur de cartes PCMCIA. Notez que le téléviseur bénéficie également d’une connexion Bluetooth.

Le Samsung QE65Q8C est livré avec une très jolie télécommande. Vous ne serez pas surpris d’apprendre qu’il s’agit exactement de la même que celle des QE49Q7F, QE65Q7F et QE55Q8C. Elle bénéficie d’une construction unibody en aluminium avec des formes arrondies qui favorisent la prise en main. Aussi complet soit le téléviseur, la télécommande joue la carte de la simplicité avec le minium de bouton. Pour autant elle permet d’accéder à absolument toutes les fonctionnalités du QE65Q8C et elle s’avère extrêmement pratique d’autant qu’elle peut également piloter d’autres appareils. Le cas échéant Samsung propose également une application gratuite sur iOS et Android. Relativement basique, elle peut non seulement faire office de télécommande, mais également diffuser sans fil le contenu du smartphone sur le téléviseur.

Samsung QE65Q7F

Enfin, à l’instar des autres modèles testés par notre Labo, le Samsung QE65Q8C est lui aussi équipé du système d’exploitation Tizen. Une bonne chose tant l’interface SmartHub est réussie. Celle-ci regroupe toutes les rubriques dans un bandeau qui donne accès aux différentes sources vidéo et aux services connectés. Tous les services de VOD habituels sont au rendez-vous, au premier rang desquels Neflix, dans sa version 4K.

Samsung QE65Q8C

Outre sa facilité d’utilisation, le SmartHub est également intelligent. Il suffit par exemple de brancher un câble Ethernet pour que le système propose de l’utiliser pour paramétrer automatiquement l’accès à Internet. De la même façon, il suffit d’allumer une source vidéo branchée en HDMI pour que le téléviseur vous propose de basculer sur l’entrée adéquate. Efficace.

Samsung QE65Q8C

Les précédents modèles que nous avons testés se sont tous illustrés par leur taux de contraste, leur luminosité exceptionnelle, et leur capacité à restituer les couleurs. En fait, il n’y a que dans les angles que ces téléviseurs perdent un peu de leur superbe. Nous avons donc voulu vérifier s’il en est de même avec le QE65Q8C.

Les contrastes

Nous avons évalué le contraste du Samsung QE65Q8C par le biais de deux mesures. Tout d’abord une mesure d’homogénéité. Samsung promet un niveau de lumière inégalé en LCD avec sa nouvelle gamme QLED. C’est bel et bien le cas en mode standard et au centre de l’image avec une valeur mesurée de 553 cd/m2. Des quatre modèles QLED que nous avons testés, le QE65Q8C est sans conteste le plus lumineux. Les noirs ne sont pas en reste, comme en atteste notre mesure de 0,107 cd/m2.

Les fuites de lumière sont limitées sur les bords avec des noirs de 0,004 cd/m2 à gauche et 0,005 cd/m2 à droite. Local Dimming oblige, avec des rangées de LED à l’horizontale du téléviseur, l’affichage d’une boîte lumineuse fait apparaître une légère fuite. Ainsi nous avons mesuré un noir de 0,142 cd/m2 en haut de la boîte, et 0,173 cd/m2 en bas. Un phénomène que vous pouvez visualiser sur la capture ci-dessous.

Nous complétons l’évaluation du contraste avec une mesure de zonage. Le rapport du noir sur blanc du Samsung QE65Q8C est excellent avec une valeur de 4464. Le zonage est irréprochable et le local dimming employé ici est extrêmement performant. Sans surprise, et comme pour les autres modèles de la gamme QLED, le taux de contraste du Samsung QE65Q8C est excellent.

Contraste

Homogénéité Zonage
78

La progressivité

Le test de progressivité nécessite tout d’abord une mesure du gamma. Pas de surprise là non plus, comme vous pouvez le voir ci-dessous, avec une courbe pratiquement linéaire. C’est un peu moins bien sur les différents axes avec une dynamique légèrement en retrait. Une caractéristique commune à toute la gamme QLED. Concrètement, cela se traduira à l’image par des dégradés un peu moins soignés, un niveau de lumière en baisse et moins de détails dans le noir.

Samsung QE65Q8C

La deuxième partie du test de progressivité consiste dans des mesures de directivité. Pour ce faire nous avons recours à cinq zones d’observation avec un angle qui varie de 45 degrés. L’idée est ici de simuler les différentes positions d’observation du téléviseur, et notamment en face, à droite et à gauche. Nous avons mesuré une luminosité de 553 cd/m2 au centre de l’image, de 134 cd/m2 à droite et de 129 cd/m2 à gauche. La baisse de luminosité est donc conséquente en fonction de l’emplacement où se trouve le téléspectateur. Comme pour les autres téléviseurs QLED, il est préférable d’être assis dans l’axe de l’écran.

Progressivité

Gamma Directivité
84.8

La directivité

Le test de directivité nous permet d’évaluer la dérive des couleurs en fonction du point d’observation. Pour ce faire la luminosité est réglée sur la valeur maximale pendant toute la durée du test. Le balayage est réalisé sur plusieurs points avec des positions d’observation différentes.

Samsung QE65Q8C

Mesure de directivité – blanc angulaire

Nous avons mesuré un noir de 0,107 cd/m2 au centre, de 0,26 cd/m2 à gauche et de 0,283 cd/m2 à droite. Le contraste (ratio du blanc sur le noir) est de 5168 dans l’axe, de 496 à gauche et de 473 à droite. La perte de contraste est donc notable sur les côtés, même si en la matière, le QE65Q8C fait un peu mieux que les trois modèles de la gamme que nous avons testés par ailleurs.

Samsung QE65Q8C

Mesure de directivité – noir angulaire

Directivité

Delta noir Delta couleurs
76.7

La colorimétrie

Jusqu’à présent, le Samsung QE65Q8C fait jeu égal avec le reste de la gamme QLED que nous avons pu tester auparavant. Et sans surprise, c’est encore une fois le cas avec le test de colorimétrie. Le constructeur nous promet des couleurs extrêmement riches, chose que nos mesures ont confirmée. Le téléviseur est très largement au dessus de l’EBU pour le rouge et le vert et seul le bleu affiche un léger décalage.

Samsung QE65Q8C

Couleurs

Richesse Dérive
8.76.7

L'uniformité

L’uniformité du Samsung QE65Q8C est mesurée à partir des écarts de luminance et de chrominance. L’écart d’uniformité de luminance est de 22%. Pour être plus précis, le niveau le plus faible se situe sur la partie inférieure droite avec 414 cd/m2. Le blanc est à son maximum un peu au-dessus du centre de l’écran, avec 530 cd/m2. Dans tous les cas, ces niveaux de lumière sont tellement élevés que ces variations sont imperceptibles. L’écart de chrominance est de 0,00079. Une fois encore, pas de surprise par rapport aux autres téléviseurs QLED de la marque que nous avons testés.

Samsung QE65Q8C

Uniformité

Luminance Chrominance
95

Conclusion

Toujours aussi séduisant avec ses bords ultra-fins, son grand écran incurvé et son pied en métal, le Samsung QE65Q8C est un téléviseur qui impressionne, et pas que pour son apparence. On aurait pu craindre qu’une dalle aussi grande et légèrement courbée ait un impact négatif sur les performances, mais il n’en est rien. À l’image des autres modèles de la nouvelle gamme QLED de Samsung, le QE65Q8C bénéficie d’une luminosité inégalée sur un téléviseur LCD. Le contraste et les couleurs sont à l’avenant et seule la vue angulaire est sujette à critique. Qu’importe, il suffira de rester dans l’axe pour profiter d’un des téléviseurs LCD les plus performants à ce jour.

Note technique du Labo

Contraste

Homogénéité Zonage
78

Progressivité

Gamma Directivité
84.8

Couleurs

Richesse Dérive
8.76.7

Directivité

Delta noir Delta couleurs
76.7

Uniformité

Luminance Chrominance
95

A partir de 1999€00 sur Fnac.com Acheter

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.