LaboFnac

Test Labo du Samsung UE75MU7005 : de belles couleurs pour un format XXL

Samsung UE75MU7005

Pour qui veut s’offrir un téléviseur de très grande taille, le Samsung UE75MU7005 est une proposition intéressante. Autrement plus abordable que les QLED et autres modèles OLED, il bénéficie d’une interface Tizen très réussie et d’une ergonomie agréable au quotidien. Si le contraste et surtout le rendu des couleurs sont ses gros points forts, il faudra aussi faire avec quelques défauts liés à une telle taille d’écran et notamment l’uniformité de sa dalle. Pas sûr que le commun des mortels s’en rende compte, contrairement à ses angles de vision. Car pour vraiment profiter de ce UE75MU7005, mieux vaut être installé dans l’axe de l’écran pour limiter les pertes de luminosité et de contraste.

Note technique du Labo

  • - Le taux de contraste
  • - L'excellent rendu des couleurs
  • - Le boîtier externe One Connect
  • - L’interface Tizen
  • - L’uniformité décevante
  • - Les angles de vision
  • - Pas de Dolby Vision (pour le moment)

En marge de ses modèles QLED, Samsung propose également une gamme de téléviseurs 4K Ultra HD plus abordables. Nous avons pu tester le plus grand modèle de la série 7000 avec ce monstre de 75 pouces, qui prend le nom complet d'UE75MU7005. Il a été soumis à notre protocole de test en Labo. Verdict dans les lignes qui suivent.

L'ergonomie et le design

Pour qui veut s’offrir un téléviseur très grand format sans y laisser un rein, Samsung propose la série 7000 qui se décline du format 49 jusqu’à une diagonale de 75 pouces. Nous avons pu tester ce dernier qui sur le papier est une bonne alternative aux modèles QLED de la marque, mais aussi aux téléviseurs OLED concurrents dont le prix dépasse allègrement les 2 000 euros pour une diagonale de 55 pouces et plus.

Samsung UE75MU7005

Si la face arrière du Samsung UE75MU7005 n’est pas sans rappeler celle du QLED Q7 avec sa coque en plastique noir strié, sobre et plutôt réussie, il n’en va pas de même de la face avant. Le design est plus industriel. En témoignent ses bords en aluminium.

Samsung UE75MU7005

Et tandis que la gamme QLED propose quatre bords ultra-fins, le bord inférieur du UE75MU7005 est plus épais que les trois autres et composé d’un plastique à l’effet aluminium pour ne pas dénoter avec le reste du téléviseur.

Samsung UE75MU7005

Les pieds sont espacés, mais le constructeur a eu l’intelligence de proposer deux emplacements pour faciliter l’installation sur les meubles les plus étroits. Dans tous les cas, comptez un espacement de 105 cm au minimum. Les pieds arborent le même effet métal brossé et ils surélèvent le téléviseur de manière notable. Avantage de la chose, vous pourrez installer une barre de son, même épaisse, sans occulter l’image.

Samsung UE75MU7005

Notez que les pieds intègrent un système de gestion des câbles. Même s’il n’y en a que deux dans la plupart des cas (le câble d’alimentation d’une part, et le câble One Connect d’autre part), c’est bien pratique eu égard à la hauteur à laquelle le téléviseur est perché. Bien entendu, il est également possible d’accrocher le Samsung UE75MU7005 au mur. D’ailleurs avec une telle diagonale de 75 pouces, c’est probablement la meilleure solution.

Samsung UE75MU7005

Autant le dire clairement, nous sommes adeptes de la solution One Connect de Samsung. Très pratique, celle-ci permet de déporter l’essentiel de la connectique dans un boîtier relié au Samsung UE75MU7005 par un câble unique.

Samsung UE75MU7005

La fibre optique reste l’apanage de la gamme QLED (au même titre que la nouvelle version qui permet de faire transiter à la fois les données et l’alimentation à l’instar du Q9F), mais le boîtier One Connect est ici plus compact, ce qui permet de le dissimuler aisément. Cela ne l’empêche pas de proposer une connectique vraiment complète.

Samsung UE75MU7005

On recense ainsi quatre entrées HDMI, dont une compatible ARC, deux ports USB 2.0, une sortie numérique optique et les prises antenne. Un port USB supplémentaire prend place au dos du téléviseur au même titre que le port CI+ et un port Ethernet RJ45. Ce dernier permet de se connecter à Internet par câble plutôt que d’utiliser la connexion Wi-Fi intégrée au téléviseur.

Samsung UE75MU7005

La télécommande du Samsung UE75MU7005 est identique à celle qui est livrée avec d’autres téléviseurs de la marque, ce qui n’est pas plus mal. Très compacte et simplifiée à l’extrême, elle affiche un nombre limité de boutons. Ce qui ne l’empêche pas d’être finalement très pratique pour accéder facilement à la plupart des fonctionnalités du téléviseur, d’autant qu’elle propose même la commande vocale.

Samsung UE75MU7005

Tout cela grâce au système d’exploitation maison baptisé Tizen qu’on ne présente plus. Celui-ci équipe notamment les modèles QLED haut de gamme de Samsung avec une interface SmartHub vraiment pratique qui regroupe toutes les rubriques dans un bandeau qui s’affiche en bas de l’image. On accède ainsi aux différentes sources vidéo qui sont automatiquement reconnues avec même leur logo, mais aussi aux différentes applications et services de streaming.

Samsung UE75MU7005

Quelques secondes suffisent pour se familiariser avec l’interface, d’autant que celle-ci se veut intelligente en suggérant des actions (basculer sur la bonne entrée HDMI quand on allume la platine Blu-ray par exemple). Une application iOS et Android est également disponible pour piloter le téléviseur via son smartphone et pour diffuser le contenu de ce dernier.

Les contrastes

Le Samsung UE75MU7005 est un téléviseur 4K Ultra HD de 75 pouces. Sa dalle VA 10 bits utilise un rétroéclairage Edge LED, et la compatibilité HDR 10 est assurée. Le constructeur propose en outre ses technologies destinées à améliorer la qualité des images, dont le Dynamic Crystal Color censé restituer des couleurs naturelles et éclatantes, le Motion Rate 240 pour garantir la fluidité des contenus, sans oublier le Precision Black pour le contraste et Peak Illuminator pour la luminosité.

Notre premier test a pour but d’évaluer le contraste du Samsung UE75MU7005. Pour ce faire, nous effectuons une mesure d’homogénéité et une mesure de zonage à l’aide d’une mire à damier. Le téléviseur est plus abordable que les QLED de la marque, et ses performances s’en ressentent : elles sont en retrait en termes de luminosité maximale. Cependant, avec une valeur mesurée de 280 cd/m2 au centre de l’image, le UE75MU7005 fait par exemple mieux que le KD-55AF8, le téléviseur OLED de dernière génération de Sony. Les noirs, sans rivaliser avec ceux de l’OLED ni même ceux des QLED de dernière génération, technologie LCD oblige, sont cependant plutôt corrects avec une valeur relevée de 0,047 cd/m2 toujours au centre de la dalle.

Samsung UE75MU7005

Les fuites de lumière sont relativement contenues et concernent surtout la partie basse de l’écran, même si cela n’a rien de dramatique. Nous avons mesuré 0,064 cd/m2 en haut de la dalle, 0,012 cd/m2 à gauche, 0,02 cd/m2 à droite et enfin 0,1 cd/m2 en bas. Enfin, le zonage est également très bon, le Samsung UE75MU7005 se classant parmi les meilleurs téléviseurs LCD (hors QLED encore une fois) avec un rapport mesuré du noir sur blanc de 5 957. Conclusion de ces premiers tests, le contraste est l’un des points forts de ce modèle. Mais quid des autres caractéristiques ?

Contraste

Homogénéité Zonage
78

La progressivité

Pour le savoir, nous avons procédé à un test de progressivité en nous concentrant cette fois sur la courbe de gamma du Samsung UE75MU7005. Celle-ci doit être aussi parallèle que possible que la courbe de référence qui correspond au signal que nous envoyons dans le téléviseur. Là encore le UE75MU7005 fait preuve d’une excellente maîtrise. Il présente une courbe qui se juxtapose presque parfaitement avec notre courbe de référence.

Samsung UE75MU7005

Malheureusement, le gamma ne fait pas tout et le test de progressivité est loin d’être aussi réussi. Pour rappel, celui-ci consiste dans des mesures de directivité avec cinq zones d’observation et un angle qui varie de 45 degrés afin de simuler les différentes positions d’observation du téléviseur (en face, à droite et à gauche). Alors que la luminosité mesurée au centre de l’image est de 280 cd/m2, elle tombe à 90 cd/m2 à droite, et même 78 cd/m2 à gauche. Il est donc fortement recommandé d’être installé dans l’axe du Samsung UE75MU7005 pour conserver une bonne qualité d’image.

Progressivité

Gamma Directivité
7.25.5

La directivité

Lors de ce test, nous évaluons cette fois la dérive des couleurs en fonction du point d’observation. La luminosité est donc réglée sur la valeur maximale émise par le Samsung UE75MU7005 pendant toute la durée du test. Dans le même temps, nous effectuons un balayage sur plusieurs points avec des positions d’observation différentes. 

Samsung UE75MU7005

Nous avons relevé un niveau de noir de 0,047 cd/m2 au centre de l’image, de 0,099 cd/m2 à gauche et de 0,105 cd/m2 à droite. Le contraste (rapport du blanc sur le noir) qui est de 5 957 dans l’axe tombe à 788 à gauche et 857 à droite. Là encore, la perte est extrêmement importante pour qui sera installé sur les côtés du téléviseur.

Directivité

Delta noir Delta couleurs
97.3

La colorimétrie

Samsung est passé maître dans le rendu des couleurs. Le constructeur s’était déjà illustré avec la gamme QLED, et avec sa technologie Dynamic Crystal Color, il nous promet là encore des couleurs qui seront à la fois naturelles et éclatantes. Et cela se confirme lors de notre test au labo.

Samsung UE75MU7005

Comme on peut le voir ci-dessus, le téléviseur couvre très largement le triangle standard de référence EBU. Une excellente performance qui prouve que le LCD a encore de la ressource. Et comme pour le LG 55SJ810V qui met à profit la technologie Nano Cell, le Samsung UE75MU7005 affiche donc un excellent rendu des couleurs avec une note parmi les plus élevées. L’œil averti aura noté un décalage dans le bleu, mais rien qui ne vienne perturber l’expérience de visionnage. La colorimétrie est donc l’un des points forts de ce téléviseur.

Couleurs

Richesse Dérive
8.67.3

L'uniformité

Nous aurions aimé conclure sur cette note très positive, mais le test d’uniformité du Samsung UE75MU7005 n’est malheureusement pas du même acabit que celui de colorimétrie. Il faut dire qu’avec une diagonale de 75 pouces, la dalle a bien du mal à offrir le même rendu sur toute sa large surface.

Samsung UE75MU7005

L’écart d’uniformité de luminance est correct, puisque nous l’avons évalué à 30 %. Sur la dalle que nous avons divisée en 35 zones, on relève un niveau de blanc maximum de 279 cd/m2 en haut à droite, de 271 cd/m2 au centre de l’image, et un minimum de 195 cd/m2 en bas à gauche. L’écart de chrominance est néanmoins très marqué, comme le prouve son delta de à 0,0106. Il n’est pas évident d’assurer une image uniforme sur des diagonales de grande taille, chose qui se confirme une fois de plus avec le Samsung UE75MU7005.

Uniformité

Luminance Chrominance
83

Conclusion

Pour qui veut s’offrir un téléviseur de très grande taille, le Samsung UE75MU7005 est une proposition intéressante. Autrement plus abordable que les QLED et autres modèles OLED, il bénéficie d’une interface Tizen très réussie et d’une ergonomie agréable au quotidien. Si le contraste et surtout le rendu des couleurs sont ses gros points forts, il faudra aussi faire avec quelques défauts liés à une telle taille d’écran et notamment l’uniformité de sa dalle. Pas sûr que le commun des mortels s’en rende compte, contrairement à ses angles de vision. Car pour vraiment profiter de ce UE75MU7005, mieux vaut être installé dans l’axe de l’écran pour limiter les pertes de luminosité et de contraste.

Note technique du Labo

Contraste

Homogénéité Zonage
78

Progressivité

Gamma Directivité
7.25.5

Couleurs

Richesse Dérive
8.67.3

Directivité

Delta noir Delta couleurs
97.3

Uniformité

Luminance Chrominance
83

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.