LaboFnac

Test Labo de la Samsung QE55Q700TAT : la 8K abordable

Samsung QE55Q700TAT

Positionné en entrée de gamme, le Samsung QE55Q700 profite de toutes les fonctionnalités des autres téléviseurs 8K du constructeur. La différence de prix se retrouve néanmoins dans les performances à l'image, qui sont dans la moyenne. Le Samsung QE55Q700 est donc un modèle intéressant pour qui veut s'essayer à la 8K sans se ruiner, mais aussi en étant un peu moins regardant sur la qualité d'image.

Note technique du Labo

  • - Les fonctionnalités (Airplay, assistants vocaux, etc.)
  • - Le système Tizen
  • - Pas de boîtier OneConnect
  • - Les performances "juste" correctes

A partir de 2299€00 sur Fnac.com Acheter

Le Samsung QE55Q700 est le téléviseur 8K le plus accessible de Samsung. Nous l'avons soumis aux tests impitoyables de notre labo.

L'ergonomie et le design

La gamme de téléviseurs 8K s’est enrichie de trois séries en 2020 avec les Q900, Q800 et Q700. Sans surprise, cette dernière est la plus accessible, et propose deux diagonales de 55 et 65 pouces, soit les plus courantes aujourd’hui. Nous avons jeté notre dévolu sur le Samsung QE55Q700, qui constitue donc le téléviseur 8K le plus abordable du constructeur à date.

Samsung QE55Q700

© Samsung

En matière de design, il n’y a guère que le pied qui permet de le différencier des autres modèles. Avec son montant plus fin, celui-ci conserve toujours la même position centrale, qui permet de le poser sans souci sur n’importe quels meubles, même les plus étroits. Et comme le reste de la gamme 8K, le Samsung QE55Q700 se révèle relativement épais, avec un cadre qui n’est pas sans rappeler le Frame de la même marque. À la différence près que celui-ci n’est pas interchangeable, pour varier les matériaux et les couleurs. De face en revanche, les bords du Q700 restent très fins.

Samsung QE55Q700

© Samsung

Dépourvu de boîtier OneConnect, le Samsung QE55Q700 regroupe donc toute la connectique au dos de l’appareil. Une connectique très complète au demeurant, à l’image d’ailleurs des modèles de gamme supérieure. Le téléviseur peut ainsi compter sur quatre entrées HDMI 2.1, deux ports USB, une sortie audio numérique optique, des prises antennes/câble/satellite, un port Ethernet RJ45, un connecteur CI+, sans oublier le Wi-Fi et le Bluetooth 4.2.

Samsung QE55Q700

© Samsung

La partie audio n’a rien à envier aux Q950, puisqu’elle offre là aussi une puissance de 60 W et la prise en charge du format Dolby Digital Plus. Le téléviseur dispose en outre d’un système censé améliorer les dialogues et de la technology Q-Symphony. Ajoutez lui une barre de son de la gamme Q Series 2020, et vous disposerez d’un système audio qui profite des haut-parleurs intégrés.

Samsung QE55Q700

© Samsung

Si vous avez déjà consulté notre test des autres modèles 8K de Samsung, par exemple le QE55Q950, vous connaissez déjà tout du système d’exploitation Tizen qui équipe tous les modèles QLED du constructeur, y compris notre QE55Q700. Fluide, celui-ci se présente sous la forme d’un bandeau en bas de l’écran qui regroupe toutes les applications du téléviseur. Les plus courantes sont préinstallées et vous pourrez aussi étoffer la sélection en téléchargeant des applications supplémentaires, telles que Plex ou Apple TV+ par exemple. Ajoutez à cela la compatibilité avec AirPlay 2 et le Samsung QE55Q700 peut remplacer une Apple TV 4K.

Samsung QE55Q700

© Samsung

Le téléviseur est également capable de piloter les objets connectés de la maison via l’application SmartThings. Outre les produits de la marque, pratiquement tous nos objets connectés de tiers ont été reconnus. Nous avons par exemple été en mesure de surveiller l’activité de notre machine à laver. On vous l’accorde, cet exemple n’est pas forcément le plus parlant, mais disposer d’un hub sur son téléviseur peut s’avérer pratique, notamment pour surveiller ses caméras de vidéosurveillance.

Samsung QE55Q700

© Samsung

Les assistants vocaux sont au rendez-vous, Bixby en tête, mais aussi Google Assistant et Amazon Alexa. Ceux-ci permettent notamment de changer de chaîne ou de régler le volume à la voix. On pourra également citer le mode Ambiant pour faire fondre le téléviseur dans votre intérieur, ou la fonction Tap View pour partager le contenu de son smartphone simplement en touchant le Samsung QE55Q700.

Samsung QE55Q700

© Samsung

Un mot enfin sur la télécommande qui est commune à tous les modèles 8K. En aluminium, elle offre une excellente prise en main et son nombre limité de boutons facilite son utilisation. Autre avantage, ses touches sont facilement accessibles à l’aveugle, d’autant que la télécommande n’est pas rétroéclairée.

Les contrastes

Avec l’absence du boîtier OneConnect, la qualité d’image est bien entendu la principale différence entre le Samsung QE55Q700 et les autres modèles 8K de la marque. Celui-ci affiche une luminosité en retrait avec une valeur relevée au centre de la dalle de 271 cd/m2. À titre de comparaison, le QE55Q950 qui chapeaute la gamme des téléviseurs 55 pouces, affiche par exemple 399 cd/m2. Mais c’est surtout le niveau des noirs qui étonne avec 0,033 cd/m2 pour le Samsung QE55Q700 quand son grand frère affichait un noir presque parfait de 0,005 cd/m2 (plus ce chiffre est proche de zéro et plus les noirs sont profonds).

Samsung QE55Q700

© LaboFnac

En revanche, le Samsung QE55Q700 gère plutôt bien les fuites de lumière. En apposant un calque opaque sur la dalle, nous avons relevé un niveau de noir de 0,027 cd/m2 au-dessus, 0,03 cd/m2 à gauche, 0,026 cd/m2 à droite et 0,018 cd/m2 au-dessous. Au final, le Samsung QE55Q700 affiche un taux de contraste très correct, avec un rapport du blanc sur le noir de 8212 au centre de la dalle. Mais c’est encore très loin des 79 800 du QE55Q950.

Contraste

Homogénéité Zonage
96

La progressivité

La progressivité est évaluée en comparant la courbe de gamma du signal en sortie du téléviseur à celle du signal vidéo de référence en entrée. Les deux courbes sont globalement parallèles et le Samsung QE55Q700 ne dénature pas la source vidéo.

Samsung QE55Q700

© LaboFnac

Dans un deuxième temps nous avons aussi réalisé des mesures de directivité à partir de cinq zones d’observation avec un angle qui varie de 45 degrés. Nous simulons ainsi les différentes positions d’observation du téléviseur, quand par exemple vous êtes assis face au téléviseur ou quand vous le regardez sur le côté. La luminosité s’écroule dans les angles, où elle passe de 271 cd/m2 dans l’axe, à 85 cd/m2 dans l’angle gauche et 88 cd/m2 dans l’angle droit. C’est moitié moins que la luminosité affichée par le QE55Q950 dans les mêmes conditions.

Progressivité

Gamma Directivité
6.95.3

La directivité

Le test de directivité nous permet d’évaluer la dérive des couleurs en fonction du point d’observation. Pour ce faire, la luminosité est réglée sur la valeur maximale pendant toute la durée du test. Le balayage est réalisé sur plusieurs points avec des positions d’observation différentes. 

Samsung QE55Q700

© LaboFnac

Quand le niveau de noir reste uniforme sur les téléviseurs 8K de la série Q950, celui du Samsung QE55Q700 s’écroule en passant d’une mesure déjà modeste de 0,033 cd/m2 à 0,104 cd/m2 à gauche et 0,101 cd/m2 à droite. Même constat pour le taux de contraste, qui voit la valeur du rapport du blanc sur le noir passer de 8212 dans l’axe à 817 à gauche et 871 à droite. Des valeurs qui restent néanmoins correctes dans les angles, même si on en attendait plus de la part d’un téléviseur QLED 8K.

Directivité

Delta noir Delta couleurs
97.3

La colorimétrie

Nous avons pour habitude de louer les téléviseurs QLED pour la richesse et la qualité des couleurs qu’ils délivrent. Il en va de même pour le Samsung QE55Q700, même si celui-ci reste une fois de plus un ton en dessous des modèles de la série Q800 et Q950.

Samsung QE55Q700

© LaboFnac

S’il couvre aisément le triangle de référence EBU, le Samsung QE55Q700 est un peu plus à la peine avec le DCI-P3. C’est notamment le cas dans les verts et dans les rouges, tandis que les bleus se montrent extrêmement riches malgré une légère dérive.

Samsung QE55Q700

© LaboFnac

Couleurs

Richesse Dérive
8.77.3

L'uniformité

L’écart d’uniformité de luminance est très correct avec 33 % seulement (28 % pour le QE55Q950). Nous avons divisé la dalle en 35 zones carrées de taille égale pour identifier celles où la luminosité atteint son maximum et son minimum. Avec 189 cd/m2, la luminosité minimale est affichée dans le coin supérieur droit. À l’inverse, nous avons relevé un maximum de 282 cd/m2 au centre de la dalle.

Samsung QE55Q700

© LaboFnac

De la même façon, le Samsung QE55Q700 affiche un écart d’uniformité de chrominance très correct avec un delta U’V’ de 0,0057 (0,0048 sur le QE55Q950, sachant que plus ce chiffre est proche de zéro et plus les couleurs sont fidèles).

Uniformité

Luminance Chrominance
77

Conclusion

Positionné en entrée de gamme, le Samsung QE55Q700 profite de toutes les fonctionnalités des autres téléviseurs 8K du constructeur. La différence de prix se retrouve néanmoins dans les performances à l'image, qui sont dans la moyenne. Le Samsung QE55Q700 est donc un modèle intéressant pour qui veut s'essayer à la 8K sans se ruiner, mais aussi en étant un peu moins regardant sur la qualité d'image.

Note technique du Labo

Contraste

Homogénéité Zonage
96

Progressivité

Gamma Directivité
6.95.3

Couleurs

Richesse Dérive
8.77.3

Directivité

Delta noir Delta couleurs
97.3

Uniformité

Luminance Chrominance
77

A partir de 2299€00 sur Fnac.com Acheter

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.