LaboFnac

Test Labo du LG 49SK8500 : un téléviseur LCD bien équipé

LG 49SK8500

Le LG 49SK8500 est un excellent téléviseur LCD. Bien équipé, il bénéficie de fonctionnalités avancées telles que Google Assistant et la prise en charge des sources audio Dolby Atmos. En matière de qualité d’image, il se positionne comme l’un des modèles Full LED à Local Dimming les plus efficaces, notamment au niveau des couleurs et de la directivité. Si contraste et l’uniformité de la dalle étaient du même acabit, on frôlerait la perfection sur ce segment.

Note technique du Labo

  • - Les fonctionnalités (Google Assistant, Dolby Atmos)
  • - La progressivité
  • - La richesse des couleurs
  • - La directivité bien maitrisée
  • - Le taux de contraste moyen
  • - L’uniformité perfectible

Avec le 49SK8500, LG promet des couleurs plus riches et des noirs plus profonds. Qu’en est-il en réalité ? Nous avons testé en Labo ce téléviseur LCD et vous livrons ici nos conclusions.

L'ergonomie et le design

Si LG domine l’actualité avec ses téléviseurs OLED, et plus récemment son modèle enroulable qui a fait sensation au CES, le constructeur n’a pas déserté le terrain du LCD pour autant. Avec son 49SK8500, LG coréen mise une fois de plus sur le côté spectaculaire des couleurs obtenues grâce à la technologie Nano Cell dont les particules sont directement intégrées à la dalle. Celles-ci sont censées absorber les ondes lumineuses qui ne sont pas utiles afin de restituer exactement chaque couleur. D’après LG, cette technologie réduit de façon conséquente les cas d’altération de couleurs et d’instabilité de l’image. 

LG 49SK8500

© LG

Mais avant d’entrer dans les détails, nous nous sommes intéressés à la construction de ce 49SK8500, qui arbore un design commun avec d’autres gammes LCD du constructeur, notamment la série SJ. Ainsi, le téléviseur bénéficie de bords fins et d’un pied caractéristique en forme de croissant censé donner l’impression que la dalle flotte en l’air.

LG 49SK8500

© LG

S’agissant d’un modèle de taille relativement modeste avec sa diagonale de 49 pouces, il est aisé de le poser sur pratiquement n’importe quel meuble. En revanche, l’intégration d’une barre son sera moins évidente qu’avec un pied aux lignes plus droites.

LG 49SK8500

© LG

Le LG 49SK8500 dispose de quatre entrées HDMI, dont une ARC. Elles sont accompagnées par trois ports USB (une à l’arrière et deux sur le côté), une sortie audio numérique optique, une prise casque, un port Ethernet RJ45, un port CI+ 1.4, et deux prises antenne. Le Bluetooth 4.2 et le Wi-Fi ac viennent compléter le tout.

LG 49SK8500

© LG

Comme tous les téléviseurs LG, le 49SK8500 est animé par le système d’exploitation WebOS qui est accompagné par la télécommande Magic Remote. Celui-ci se présente sous la forme d’un bandeau qui s’affiche sur la partie basse du téléviseur et qui permet d’accéder aisément à la télévision, aux principales applications et aux sources vidéo. Très intuitif, WebOS ne demande que quelques secondes pour être apprivoisé. Qui plus est, le système profite d’une assistance avec des informations contextuelles en fonction des différentes rubriques. La navigation est fluide une fois qu’on a pris le pli de la télécommande Magic Remote, laquelle intègre un gyroscope. Il suffit de la pointer vers le téléviseur pour déplacer le curseur à l’écran. Une molette entourée d’un pavé directionnel est également incluse afin d’autoriser une navigation plus classique.

Le LG 49SK8500 est équipé d’un processeur d’image Alpha 7 au lieu de l’Alpha 9 plus véloce qui équipe les modèles OLED haut de gamme. Enfin, le téléviseur s’illustre sur plusieurs points qui permettent en partie d’expliquer son positionnement tarifaire dans le haut des modèles LCD 4K. Tout d’abord l’intégration de la technologie LG ThinQ AI et Google Assistant pour contrôler certaines fonctionnalités du téléviseur, mais aussi obtenir des réponses à pratiquement n’importe quelle question et même piloter les objets connectés de la maison à la voix. LG propose également le Mode Galerie emprunté là aussi à ses téléviseurs OLED. Celui-ci permet d’afficher une sélection d’images agrémentée de musique. À propos de musique, le LG 49SK8500 profite d’un système audio avancé 2.2 d’une puissance totale de 40 W. Il prend également en charge les formats Dolby Atmos, Dolby Surround et DTS.

Les contrastes

Pour évaluer le taux de contraste du LG 49SK8500, nous effectuons une mesure d’homogénéité dans un premier temps, puis une mesure de zonage à l’aide d’une mire à damier dans un second temps. Premier constat, la luminosité du téléviseur est dans la norme des modèles LCD, avec 316 cd/m2 relevés au centre de la dalle. En revanche, le niveau de noir n’a rien d’impressionnant et se montre plus proche du gris, avec 0,104 cd/m2.

LG 49SK8500

© LaboFnac

L’homogénéité est très bonne et les fuites de lumières sont très bien gérées. Nous avons relevé un noir de 0,012 cd/m2 au-dessus du cache à l’écran, 0,01 cd/m2 en dessous, et enfin 0,011 cd/m2 à gauche et 0,013 cd/m2 à droite. D’après nos mesures, le taux de contraste de3038 est simplement correct, la faute à un zonage très décevant malgré une excellente homogénéité.

Contraste

Homogénéité Zonage
94

La progressivité

S’il n’a rien d’impressionnant en matière de contraste, le LG 49SK8500 s’est illustré lors du test de progressivité. En analysant la courbe de gamma, on constate que le téléviseur fait un excellent travail en restituant parfaitement le signal vidéo.

LG 49SK8500

© LaboFnac

Les mesures de directivité sont également excellentes. Pour rappel, elles sont réalisées à partir de cinq zones d’observation avec un angle qui varie de 45 degrés. En procédant de la sorte, nous simulons les différentes positions d’observation du téléviseur (en face, à droite et à gauche). Comme on l’a vu plus haut, nous avons relevé une luminosité de 316 cd/m2 au centre de l’image. Une mesure qui passe à 114 cd/m2 à gauche et 117 cd/m2, soit suffisamment pour ne pas trop impacter la qualité des images pour les téléspectateurs qui ne seraient pas assis dans l’axe du téléviseur.

Progressivité

Gamma Directivité
9.18.3

La directivité

Le test de directivité nous permet d’évaluer la dérive des couleurs en fonction du point d’observation. Ainsi, nous réglons la luminosité du téléviseur sur la valeur maximale pendant toute la durée du test et nous effectuons des relevés sur différents points avec des positions d’observation différentes.

LG 49SK8500

© LaboFnac

Le niveau de noir relevé au centre de la dalle est de 0,104 cd/m2 (plus cette valeur est proche de zéro et plus les noirs sont… noirs). Il est de 0,129 cd/m2 à gauche et 0,092 cd/m2 à droite. Pas de quoi s’extasier certes, mais au moins la variation reste dans un mouchoir de poche. Le taux de contraste est de 3038 dans l’axe du téléviseur, 884 à gauche et 1272 à droite.

Directivité

Delta noir Delta couleurs
96

La colorimétrie

LG promet un excellent rendu des couleurs grâce à la technologie Nano Cell. Pourtant, s’il se débrouille très bien, le 49SK8500 n’a pas réussi à égaler la série SJ810 de LG par exemple.

LG 49SK8500

© LaboFnac

Quoi qu’il en soit, les couleurs sont tout de même très riches, notamment dans les rouges. La dérive est néanmoins notable, surtout dans le bleu. Les couleurs devraient malgré cela ravir la plupart des téléspectateurs.

Couleurs

Richesse Dérive
7.76

L'uniformité

Bizarrement, avec sa diagonale de « seulement » 49 pouces, on s’attendait à un meilleur comportement du LG 49SK8500 lors du test d’uniformité. Le téléviseur affiche à la fois un écart d’uniformité de luminance et de chrominance important. Le premier s’établit à 37 % ce qui est très moyen. Nous avons relevé une luminosité maximale de 130 cd/m2 près du centre de la dalle, et un minimum à 82 cd/m2 dans le coin inférieur droit.

LG 49SK8500

© LaboFnac

De la même façon, l’écart de chrominance est conséquent et nous avons relevé un Delta U’V’ de 0,0071 (plus cette valeur est proche de zéro et plus les couleurs sont fidèles).

Uniformité

Luminance Chrominance
55

Conclusion

Le LG 49SK8500 est un excellent téléviseur LCD. Bien équipé, il bénéficie de fonctionnalités avancées telles que Google Assistant et la prise en charge des sources audio Dolby Atmos. En matière de qualité d’image, il se positionne comme l’un des modèles Full LED à Local Dimming les plus efficaces, notamment au niveau des couleurs et de la directivité. Si contraste et l’uniformité de la dalle étaient du même acabit, on frôlerait la perfection sur ce segment.

Note technique du Labo

Contraste

Homogénéité Zonage
94

Progressivité

Gamma Directivité
9.18.3

Couleurs

Richesse Dérive
7.76

Directivité

Delta noir Delta couleurs
96

Uniformité

Luminance Chrominance
55

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.