LaboFnac

Test Labo du LG 43UK6400 : des lacunes malgré de belles couleurs

Test LG 43UK6400

Le LG 43UK6400 est un téléviseur de 43 pouces qui permet de profiter de la 4K UHD pour moins de 400 euros. Il bénéficie de certaines fonctionnalités empruntées aux modèles plus haut de gamme tels que Google Assistant et le système WebOS. En matière de qualité d’images, sa dalle Direct LED délivre des couleurs riches et fidèles, tandis que la directivité est bien gérée. En revanche, le taux de contraste est en retrait. Sans parler de l’uniformité, qui est extrêmement décevante.

Note technique du Labo

  • - La richesse des couleurs
  • - La directivité bien gérée
  • - Le taux de contraste décevant
  • - L'uniformité médiocre

Commercialisé pour moins de 400 euros, le LG 43UK6400 est un téléviseur 4K UHD de 43 pouces plutôt bien équipé. Nous avons pu le tester dans notre Labo.

L'ergonomie et le design

La famille UK6400 de LG se compose de quatre modèles qui vont du grand 65 pouces au petit 43 pouces. C’est ce dernier que nous avons éprouvé au sein de notre Labo. Habillé d’une robe sombre, il repose sur un pied unique tel que celui qui équipe la plupart des téléviseurs LED du constructeur.

LG 43UK6400

© LG

La dalle 4K UHD est encadrée par des bords relativement fins sans pour autant égaler ceux des téléviseurs OLED de la marque, qui de leur côté savent se faire oublier. L’ensemble bénéficie d’une finition soignée et le téléviseur peut facilement être posé sur un meuble de taille modeste.

LG 43UK6400

© LG

La connectique est regroupée au dos du LG 43UK6400. Celle-ci se compose de trois entrées HDMI (dont deux sur le côté et une ARC), de deux ports USB (dont un sur le côté), d’une entrée composite et d’une entrée composante, d’une sortie audio numérique optique, d’un port CI+ et des prises antenne. Le téléviseur peut accéder à Internet via le port Ethernet RJ45 ou le WiFi ac, tandis qu’une connexion Bluetooth 4.2 permet de connecter les périphériques compatibles.

LG 43UK6400

© LG

Par ailleurs, la partie son se compose de deux enceintes stéréo avec une puissance totale de 20 Watts. Le téléviseur dispose d’un décodeur DTS, de la technologie Clear Voice III pour amplifier les voix, et du système Ultra Surround qui simule un rendu surround avec un système 2.0.

LG 43UK6400

© LG

À l’instar de ses téléviseurs LED haut de gamme et des modèles OLED, LG a doté le 43UK6400 du système d’exploitation WebOS. Bien que commençant à dater, celui-ci est suffisamment intuitif et pratique au quotidien. L’interface se présente sous la forme d’un bandeau qui s’affiche en surimpression en bas de l’image. Il permet d’accéder aux chaînes favorites, aux principales applications (dont YouTube et Netflix) et aux sources vidéo.

LG 65SK8500

© LaboFnac

WebOS est couplé à la télécommande Magic Remote qui intègre un gyroscope. Il suffit de la pointer vers le téléviseur pour sélectionner les éléments à l’écran. Pour ceux qui ont du mal à s’y faire, la télécommande dispose aussi d’un pavé directionnel et d’une molette pour une navigation plus classique. Enfin, le LG 43UK6400 bénéficie de l’intelligence artificielle ThinQ AI et de Google Assistant.

LG 43UK6400

© LG

Les contrastes

Notre premier test consiste à évaluer le taux de contraste à partir d’une mesure d’homogénéité et d’une mesure de zonage réalisées à l’aide d’une mire à damier. Nous avons relevé une luminosité de 238 cd/m2 au centre de la dalle. Une valeur qui correspond à la moyenne pour les téléviseurs de cette gamme de prix. Les noirs manquent de profondeur, ce qui se traduit par une mesure de 0,187 cd/m2, comme sur la génération précédente.

LG 43UK6400

© LaboFnac

Les fuites de lumières sont correctement gérées, sans plus. Le niveau de noir relevé est de 0,06 cd/m2 autour du cache que nous avons appliqué sur la dalle. Au final, le taux de contraste est très moyen. Le rapport du blanc sur le noir s’établit à 1273 seulement.

Contraste

Homogénéité Zonage
65

La progressivité

Le téléviseur s’est montré plus à l’aise lors du test de progressivité. La courbe de gamma affiche une très bonne linéarité par rapport à la courbe de référence qui, rappelons-le, correspond au signal vidéo en entrée du téléviseur.

LG 43UK6400

© LaboFnac

La directivité est également bien gérée. En effet, nous avons effectué des mesures de directivité sous cinq angles d’observation qui varient de 45 degrés, simulant ainsi les différentes positions d’observation du téléviseur, par exemple lorsque l’on est assis sur le côté ou par terre dans un salon. La luminosité du LG 43UK6400 passe de 238 cd/m2 dans l’axe de la dalle à 71 cd/m2 à gauche et 70 cd/m2 à droite. On préférera donc s’asseoir en face du téléviseur.

Progressivité

Gamma Directivité
7.66.5

La directivité

Une fois n’est pas coutume, le LG 43UK6400 affiche des noirs qui sont plus profonds quand on le regarde assis sur le côté plutôt qu’installé juste en face, dans l’axe. 

LG 43UK6400

© LaboFnac

Nous avons relevé 0,187 cd/m2 au centre de la dalle, 0,104 cd/m2 à droite, et seulement 0,099 cd/m2 à gauche. De plus, la perte de contraste dans les angles est relativement contenue. Celui-ci passe de 1273 dans l’axe du LG 43UK6400 à 717 à gauche et 673 à droite.

Directivité

Delta noir Delta couleurs
96

La colorimétrie

LG s’est fait une renommée en matière de restitution des couleurs, aussi bien avec ses excellentes dalles OLED que ses téléviseurs LED plus abordables. Ce qui se confirme encore une fois ici.

Les couleurs sont riches, quel que soit l’angle de vision, même si on note une petite faiblesse dans les rouges. La dérive est contenue et limitée aux bleus. Néanmoins, cela reste imperceptible à l’œil nu.

LG 43UK6400

© LaboFnac

Couleurs

Richesse Dérive
7.56

L'uniformité

L’uniformité est souvent le point faible des écrans de grande taille. Mais pas seulement. Malgré sa diagonale de 43 pouces seulement, le LG 43UK6400 se montre particulièrement décevant sur ce point. L’écart d’uniformité de luminance est l’un des plus importants que nous ayons mesurés au Labo, avec 42 %. En divisant la dalle en 35 zones de taille égale, nous pouvons repérer celles qui affichent la luminosité minimale et maximale. Le minimum est de 61 cd/m2 dans le coin inférieur droit tandis que le maximum est atteint au centre de la dalle avec 106 cd/m2.

LG 43UK6400

© LaboFnac

Les choses sont encore pires au niveau de blanc maximum. À savoir 99 cd/m2 près du centre de l’écran, et 59 cd/m2 en haut à de l’écart d’uniformité de chrominance avec un Delta U’V’ de 0,0106.

Uniformité

Luminance Chrominance
43

Conclusion

Le LG 43UK6400 est un téléviseur de 43 pouces qui permet de profiter de la 4K UHD pour moins de 400 euros. Il bénéficie de certaines fonctionnalités empruntées aux modèles plus haut de gamme tels que Google Assistant et le système WebOS. En matière de qualité d’images, sa dalle Direct LED délivre des couleurs riches et fidèles, tandis que la directivité est bien gérée. En revanche, le taux de contraste est en retrait. Sans parler de l’uniformité, qui est extrêmement décevante.

Note technique du Labo

Contraste

Homogénéité Zonage
65

Progressivité

Gamma Directivité
7.66.5

Couleurs

Richesse Dérive
7.56

Directivité

Delta noir Delta couleurs
96

Uniformité

Luminance Chrominance
43

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.