LaboFnac

Test Labo du LG OLED 65C9PLA : une valeur sûre

LG OLED 65C9PLA

Améliorer une qualité d’image déjà proche de la perfection, c’est la prouesse réalisée par LG avec le LG OLED65C9. Si le taux de contraste reste sans surprise exceptionnel, le constructeur a réussi à pousser les curseurs encore plus haut en matière de colorimétrie, de directivité et d’uniformité. Profitant en outre d’un design légèrement retouché et des toutes dernières innovations technologiques (assistants vocaux, Apple TV, etc.), le LG OLED65C9 est sans aucun doute une valeur sûre.

Note technique du Labo

  • - Une qualité d’image exceptionnelle
  • - Le taux de contraste
  • - La colorimétrie
  • - L’uniformité de la dalle
  • - Les fonctionnalités
  • - La progressivité encore

Aussi performants soient-ils, LG continue de travailler à l’amélioration de ses téléviseurs OLED. La preuve avec le LG OLED65C9PLA. Pour vérifier ses compétences, nous l'avons soumis à notre protocole de test TV. Verdict dans les lignes qui suivent.

L'ergonomie et le design

Avec une qualité d’image proche de la perfection, on pourrait croire que la marge de progression est extrêmement réduite sur les téléviseurs OLED. Ce qui n’empêche pas LG de revoir une nouvelle fois sa copie avec la gamme OLED C9.

LG OLED 65C9PLA

© LG

Premier changement qui se voit à l’oeil nu, le pied unique voit son style évoluer. Moins grossier, et plus discret, celui-ci affiche des lignes qui sont plus en phase avec le design soigné et les bords extrêmement fins du LG OLED65C9. Notez qu’il est également suffisamment compact pour poser ce téléviseur de 65 pouces sur un « petit » meuble.

LG OLED 65C9PLA

© LG

Si la partie supérieure du téléviseur est extrêmement fine, la partie inférieure est, elle, plus épaisse. Une conception commune à pratiquement tous les téléviseurs OLED de LG qui profite de cet espace pour intégrer l’électronique et l’alimentation. C’est également là que prend place toute la connectique tandis que le pied dispose d’un système de gestion des câbles pour garder un semblant d’organisation au dos du produit.

LG OLED 65C9PLA

© LG

Pas de changement du côté de la connectique par rapport au C8, si ce n’est que les ports HDMI passent en 2.1. Le LG OLED65C9 est ainsi doté de quatre entrées HDMI 2.1 dont une ARC, de trois ports USB dont un USB 3.0, de deux prises d’antenne RF et SAT, d’un port Ethernet RJ45, d’une sortie audio numérique optique, d’une prise casque et d’un port CI+ 1.4. Le téléviseur est également équipé du Bluetooth 5.0 et du Wi-Fi 802.11ac.

La partie audio de ce C9 reste similaire à celle du C8, avec toujours l’intégration du décodeur Dolby Atmos, mais pas de DTS:X. Le téléviseur dispose d’un système 2.2 d’une puissance totale de 40 Watts. LG propose ses solutions de traitement audio maison avec Clear Voice pour renforcer les voix, tandis que l’ASC (Adaptative Sound Control) a été remplacé par l’AI Sound. Cette technologie a pour but de proposer un son sur mesure grâce à une optimisation réalisée en temps réel par une intelligence artificielle, dixit le constructeur. Cette dernière s’appuie sur le processeur α9 de deuxième génération.

LG OLED 65C9PLA

© LG

Pas de changement du côté de la télécommande Magic Remote, qui permet de naviguer dans le menu en la pointant vers le téléviseur pour déplacer le curseur à l’image. WebOS passe en version 4.5 avec une interface moins chargée qui est toujours basée sur le bandeau vertical qui vient s’afficher au-dessus des images. Celui-ci fait également appel à un système intelligent qui va classer les rubriques de la plus utilisée à la moins utilisée afin d’y accéder plus rapidement. La fluidité est de mise et les applications incontournables sont au rendez-vous, qu’il s’agisse de Netflix et de YouTube, mais aussi d’Apple TV désormais. Enfin, le LG OLED65C9 intègre d’autres fonctionnalités comme le mode Galerie pour transformer le téléviseur en tableau, ou encore Google Assistant.

Les contrastes

Après un impressionnant OLED55C8, le LG OLED65C9 avait fort à faire. Mais sans surprise, cette nouvelle version se montre tout aussi exceptionnelle. La luminosité est légèrement revue à la baisse par rapport à son prédécesseur et nous avons mesuré 101 cd/m2 au centre de la dalle OLED de 65 pouces. Bien entendu, les noirs sont impeccables et il n’y a aucune fuite de lumière, les pixels étant totalement éteints pour afficher le noir. Le taux de contraste est parfait avec un rapport du blanc sur le noir qui va au-delà de ce que notre sonde peut mesurer. Le LG OLED65C9 obtient donc aisément la note maximale en matière de taux de contraste.

LG OLED 65C9PLA

© LaboFnac

Contraste

Homogénéité Zonage
1010

La progressivité

Nous évaluons la progressivité du téléviseur par le biais d’un relevé du niveau de lumière qu’il émet en fonction du niveau de pilotage de la dalle (le gamma). En clair, nous comparons la courbe du signal vidéo du téléviseur avec celle du signal d’entrée. Dans un deuxième temps, nous effectuons des mesures de progressivité sous cinq angles d’observation. La courbe de gamma du LG OLED65C9 est relativement conforme à celle du signal vidéo en entrée mais on note un léger décrochage sous 3 bits et au-delà de 14 bits.

LG OLED 65C9PLA

© LaboFnac

La directivité est bien gérée, avec une luminosité uniforme de 101 cd/m2 quel que soit l’angle de vision.

Progressivité

Gamma Directivité
7.97.9

La directivité

Lors du test de directivité, nous évaluons la dérive en couleur en fonction du point d’observation. Le balayage est réalisé sur plusieurs points avec des positions d’observation différentes. On va faire très court, il n’y a rien à dire. Tout est parfait avec toujours un noir total et un contraste extrêmement élevé, aussi bien au centre de la dalle que sur les côtés.

LG OLED 65C9PLA

© LaboFnac

Directivité

Delta noir Delta couleurs
1010

La colorimétrie

Qu’il s’agisse du C7 ou du C8, les téléviseurs OLED ont toujours affiché une colorimétrie exceptionnelle. Le LG OLED65C9 n’est pas en reste en couvrant très largement le triangle de référence DCI-P3 extrêmement exigeant. Pour la forme, on pourra noter des verts perfectibles, chose invisible à l’œil nu.

LG OLED 65C9PLA

© LaboFnac

Couleurs

Richesse Dérive
9.410

L'uniformité

Jusqu’à l’arrivée de l’OLED, l’uniformité de la dalle était problématique sur les téléviseurs de grande taille. Avec le LG OLED65C9 c’est encore une fois parfait. L’écart d’uniformité de luminance est de 15 % seulement. La luminosité est au plus faible sur le côté droit de la dalle avec 91 cd/m2, et au plus fort juste en dessous du centre avec 107 cd/m2.

LG OLED 65C9PLA

© LaboFnac

Enfin, l’écart de chrominance du LG OLED65C9 est négligeable avec un delta U’V’ de 0,0037 seulement (0,0063 pour le C8, plus ce chiffre est proche de zéro et plus les couleurs sont fidèles).

Uniformité

Luminance Chrominance
109

Conclusion

Améliorer une qualité d’image déjà proche de la perfection, c’est la prouesse réalisée par LG avec le LG OLED65C9. Si le taux de contraste reste sans surprise exceptionnel, le constructeur a réussi à pousser les curseurs encore plus haut en matière de colorimétrie, de directivité et d’uniformité. Profitant en outre d’un design légèrement retouché et des toutes dernières innovations technologiques (assistants vocaux, Apple TV, etc.), le LG OLED65C9 est sans aucun doute une valeur sûre.

Note technique du Labo

Contraste

Homogénéité Zonage
1010

Progressivité

Gamma Directivité
7.97.9

Couleurs

Richesse Dérive
9.410

Directivité

Delta noir Delta couleurs
1010

Uniformité

Luminance Chrominance
109

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.