LaboFnac

Test Labo du LG 65NANO866NA : un bon TV, mais avec des contrastes perfectibles

test LG 65NANO86

Pour qui veut s'offrir un téléviseur de grande taille pour un budget qui reste raisonnable, le LG 65NANO866NA est une option à considérer. D'abord par son équipement très riche avec les principaux assistants vocaux du marché, y compris Siri d'Apple qui n'est disponible chez aucune autre marque à date. Il en va de même pour HomeKit, qui permet de faire du téléviseur le hub de votre maison connectée dans un environnement Apple. Couplée à la télécommande Magic Remote, l'interface est agréable et plutôt pratique. Toutefois, la qualité d'image du LG 65NANO866NA reste perfectible, surtout avec une luminosité qui semble un peu faible au regard des standards actuels, et un taux de contraste en retrait. Quoi qu'il en soit, le LG 65NANO866NA ne démérite pas sur les autres points.

Note technique du Labo

  • - Les fonctionnalités avancées (assistants vocaux, AirPlay 2, HomeKit, etc).
  • - Les performances globales
  • - L'uniformité satisfaisante pour un 65 pouces de ce prix
  • - La luminosité un peu faible
  • - Le taux de contraste trop moyen

A partir de 999€00 sur Fnac.com Acheter

Dès que l'on parle d'OLED, LG vient forcément à l'esprit. Pour autant, le constructeur ne délaisse pas le LCD. La preuve avec le LG 65NANO866NA, un téléviseur de 65 pouces qui pourrait bien créer la surprise à ce niveau de prix.

L'ergonomie et le design

LG a acquis une solide réputation sur le marché des téléviseurs OLED avec une qualité d’image inégalée. Quoi qu’il en soit, le constructeur coréen propose aussi toute une gamme de modèles LCD. Celle-ci mise sur le NanoCell, une technologie basée sur des nanoparticules censées afficher des couleurs fidèles en filtrant les teintes ternes et en améliorant la pureté du spectre RGB.

LG 65NANO866NA

© LG

Dans le même temps, le contraste est renforcé par la fonction Nano Black. Voilà pour le discours marketing qui, on vous l’accorde, ne suffit pas vraiment. Nous nous sommes donc penchés de plus près sur le LG 65NANO866NA.

LG 65NANO866NA

© LG

Ce téléviseur de 65 pouces affiche une finition soignée et se montre plutôt séduisant de face. Les bords sont suffisamment fins pour se faire oublier et le pied centré permet de le poser sur pratiquement n’importe quel meuble. De profil, le LG 65NANO866NA est plus épais que ses homologues OLED mais, normalement, vous ne le regarderez pas souvent sous cet angle.

LG 65NANO866NA

© LG

La connectique est intégrée au dos de l’appareil sur le côté droit. Celle-ci comprend quatre entrées HDMI (une eARC, deux 2.1 et deux 2.0, toutes avec HDCP 2.3), trois ports USB 2.0, une sortie audio optique numérique, une sortie casque 3,5 mm, deux ports antenne (une satellite et un câble/terrestre), un port CI et un port Ethernet. Les connexions sans fil sont assurées par le Bluetooth 5.0 et le WiFi ac.

LG 65NANO866NA

© LG

La partie son du LG 65NANO866NA est classique, avec deux haut-parleurs de 10 W chacun. LG propose en outre un mode 4.0 virtuel intéressant qui utilise deux enceintes Bluetooth,  mais que nous n’avons pas eu l’occasion d’essayer.

LG 65NANO866NA

© LG

Côté système d’exploitation, le constructeur a modernisé l’interface de son système WebOS 5.0. Pour rappel, celui-ci s’apparente aux solution concurrentes telles que Tizen de Samsung avec un bandeau qui se superpose à l’image pour accéder aux différentes sources vidéo et aux services de vidéo à la demande. Nativement, ces derniers comprennent notamment Netflix bien sûr mais aussi Disney+ et Apple TV+. WebOS se distingue des solutions concurrentes grâce à ses interactions avec la commande. Plutôt que de déplacer un curseur à l’écran à l’aide de boutons, il suffit de la pointer vers le LG 65NANO866NA pour accéder à la sélection de son choix. Cela demande un petit coup de main mais à l’usage, cela s’avère très pratique.

LG 65NANO866NA

© LG

La reconnaissance vocale n’a pas été oubliée avec l’intégration de Google Assistant et Amazon Alexa. Enfin, si LG a déçu les propriétaires d’anciens modèles de TV qui n’y auront pas droit via une mise à jour comme c’était prévu, le LG 65NANO866NA est équipé nativement d’Apple AirPlay 2 et même de HomeKit.

LG 65NANO866NA

© LG

Le premier permet de diffuser du contenu sur le téléviseur à partir de n’importe quel appareil de la marque à la pomme, tandis que le second se destine aux objets connectés compatibles qu’on pourra piloter via le téléviseur. L’inverse est également vrai en utilisant par exemple Siri d’Apple pour allumer ou éteindre le téléviseur, changer de source ou encore régler le volume.

LG 65NANO866NA

© LG

Enfin, le Mode Galerie permet de transformer le LG 65NANO866NA en tableau ou en cadre photo pour en faire un objet de décoration lorsqu’il n’est pas utilisé.

LG 65NANO866NA

© LG

Les contrastes

Le LG 65NANO866NA affiche une luminosité qui n’a rien de bien impressionnant, avec 133 cd/m2 au centre de la dalle. Les noirs n’ont rien d’extraordinaire non plus, affichant 0,072 cd/m2. On est donc loin de ce que peuvent offrir des téléviseurs QLED ou OLED par exemple, mais rappelons tout de fois que le budget n’a rien à voir non plus pour un modèle de 65 pouces.

LG 65NANO866NA

© LaboFnac

Nous avons également évalué les fuites de lumière en plaçant un cache sur l’écran. Dans ce cas le LG 65NANO866NA ne s’en sort pas trop mal, avec une luminosité de 0,048 cd/m2 au-dessus du cache, 0,046 cd/m2 à gauche, 0,055 cd/m2 en dessous et même 0,038 cd/m2 sur la droite. Quoi qu’il en soit, le taux de contraste du téléviseur affiche une valeur très moyenne de 1847 seulement.

Contraste

Homogénéité Zonage
75

La progressivité

Le test suivant consiste à comparer la courbe de gamma du signal vidéo en sortie du téléviseur avec celle du signal d’origine. Ici, le LG 65NANO866NA fait presque un sans-faute avec une courbe linéaire et en phase avec celle du signal vidéo en entrée.

LG 65NANO866NA

© LaboFnac

Nous avons ensuite réalisé des mesures de directivité en adoptant cinq zones d’observation et en faisant varier l’angle de 45 degrés, comme si le téléspectateur s’asseyait un peu partout autour du téléviseur. La luminosité qui n’était déjà pas fameuse dans l’axe tombe à seulement 40 cd/m2 dans les angles droit et gauche. En clair, essayez autant que possible d’être assis en face du téléviseur.

Progressivité

Gamma Directivité
97.9

La directivité

Lors de ce test, nous évaluons la dérive des couleurs en fonction du point d’observation. La luminosité est réglée sur la valeur maximale et le balayage est réalisé sur plusieurs points avec des positions d’observation différentes. En clair, nous relevons le niveau des noirs et le taux de contraste lorsqu’un téléspectateur regarde le téléviseur de côté pour évaluer les angles de vision.

LG 65NANO866NA

© LaboFnac

Ici, le LG 65NANO866NA affiche des résultats homogènes et plus satisfaisants que la luminosité dans les angles. En effet, nous avons relevé un niveau de noir qui passe de 0,072 cd/m2 dans l’axe à 0,082 cd/m2 dans l’angle gauche et 0,072 cd/m2 dans l’angle droit. En revanche pas de miracle pour le taux de contraste, qui passe d’une valeur déjà décevante de 1847 dans l’axe à seulement 488  au niveau de l’angle gauche et 556 pour l’angle droit.

Directivité

Delta noir Delta couleurs
96.3

La colorimétrie

Comme on l’a vu plus haut, LG nous promet des couleurs plus pures avec sa technologie NanoCell. Dans les faits, nos mesures montrent bel et bien que le LG 65NANO866NA affiche des couleurs qui offrent une belle richesse. Le téléviseur n’a aucun mal à dépasser le triangle de référence EBU, allant même jusqu’à approcher celui de l’exigeant DCI-P3. En revanche c’est un peu moins bien au niveau de la dérive, surtout dans les bleus. Mais rien qui puisse vraiment perturber le téléspectateur qui n’a pas l’acuité visuelle d’une sonde.

LG 65NANO866NA

© LaboFnac

Couleurs

Richesse Dérive
8.76.3

L'uniformité

Les téléviseurs de grande taille sont souvent à la peine lors du test d’uniformité. Pour autant le LG 65NANO866NA ne s’en sort pas trop mal. Certes, il part avec un gros désavantage avec sa luminosité, mais c’est surtout l’écart d’uniformité qui s’avère moyen, avec une variation de 35 % entre la zone la plus lumineuse de la dalle et la moins lumineuse. Pour localiser sa position, nous l’avons divisée en 35 zones. Le minimum de 90 cd/m2 est atteint dans le coin supérieur droit tandis que la luminosité maximale est, sans surprise, atteinte en plein centre de la dalle avec 139 cd/m2.

LG 65NANO866NA

© LaboFnac

En revanche le LG 65NANO866NA gère parfaitement les écarts d’uniformité de chrominance avec un excellent Delta U’V’ de 0,0044. Pour mémoire, plus cette valeur est proche de zéro et plus les couleurs sont fidèles sur l’ensemble de la dalle du téléviseur.

Uniformité

Luminance Chrominance
68

Conclusion

Pour qui veut s'offrir un téléviseur de grande taille pour un budget qui reste raisonnable, le LG 65NANO866NA est une option à considérer. D'abord par son équipement très riche avec les principaux assistants vocaux du marché, y compris Siri d'Apple qui n'est disponible chez aucune autre marque à date. Il en va de même pour HomeKit, qui permet de faire du téléviseur le hub de votre maison connectée dans un environnement Apple. Couplée à la télécommande Magic Remote, l'interface est agréable et plutôt pratique. Toutefois, la qualité d'image du LG 65NANO866NA reste perfectible, surtout avec une luminosité qui semble un peu faible au regard des standards actuels, et un taux de contraste en retrait. Quoi qu'il en soit, le LG 65NANO866NA ne démérite pas sur les autres points.

Note technique du Labo

Contraste

Homogénéité Zonage
75

Progressivité

Gamma Directivité
97.9

Couleurs

Richesse Dérive
8.76.3

Directivité

Delta noir Delta couleurs
96.3

Uniformité

Luminance Chrominance
68

A partir de 999€00 sur Fnac.com Acheter

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.