LaboFnac

Prise en main du Vava VA-LT002 : un projecteur 4K à ultra courte focale vraiment séduisant

test Vava VA-LT002

Vava frappe fort avec son premier projecteur UHD 4K à focale ultra courte. Ce modèle propose une très belle image, à la fois immense et bien définie, avec un système sonore à la hauteur. Il s’agit donc d’une solution “prête à l’emploi”, qui nécessite seulement d’être posée au pied d’un mur blanc ou d’un écran de projection. Nous avons aussi apprécié de pouvoir l’utiliser dans une pièce éclairée, tant que l'on se contente d’une image un peu plus petite (mais tout de même de 2 m au moins) et qu’aucune source lumineuse ne vienne éclairer directement sur la surface de projection. Mais le VA-LT002 donne sa pleine mesure dans une pièce sombre. Car, dans ces conditions, vous pourrez profiter d’une diagonale de près de 4 m : le cinéma à la maison, en somme. Pour une somme certes conséquente, mais finalement bien en deçà de ce qu’il faudrait débourser pour s’équiper de la plupart des projecteurs 4K UST concurrents. Le seul petit regret concernant l’appareil vient de son interface Android certes fonctionnelle, mais qui n’est pas au niveau du reste. Nous vous conseillons donc de l’utiliser avec un boîtier Android TV externe, ou tout autre type de box.

  • - Le rendu global de l’image
  • - Le système sonore
  • - La facilité d’installation et d’utilisation
  • - La possibilité de l’utiliser dans une pièce éclairée (sous conditions)
  • - L’interface Android, fonctionnelle, mais pas à la hauteur du reste
  • - L’absence de compensation de mouvement
  • - Input lag perfectible

A partir de 2690€00 sur la Fnac.com Acheter

Les projecteurs à focale ultra courte (UST) ont le vent en poupe. Les utilisateurs sont de plus en plus nombreux à privilégier cette solution qui permet de bénéficier d’une très grande image, sans les contraintes habituelles de la vidéoprojection. Nous testons ici le Vava VA-LT002, un modèle qui promet de projeter une image UHD-4K HDR, et qui embarque en outre un système audio digne de ce nom. Voyons ce qu’il vaut à l’usage.

Ces dernières années, le monde de la vidéoprojection a connu une petite révolution. Il a longtemps été l’apanage d’un univers d’amateurs prêts à débourser des sommes conséquentes et à dédier une pièce de leur domicile à cette activité. Mais les temps changent et la vidéoprojection s’est démocratisée, par plusieurs biais. Avec d’abord des projecteurs de moins en moins chers et qui embarquent également un système audio. Sont venus ensuite les pico-projecteurs, des modèles plus petits, moins performants, mais beaucoup plus polyvalents encore dans leur usage, puisque facilement transportables, et même généralement dotés d’une batterie. Enfin, il y a quelques années, nous avons vu poindre les projecteurs UST à très courte focale (Ultra Short Throw). Ils ont représenté une évolution importante dans la démocratisation de la vidéoprojection, puisqu’il suffit de les placer à quelques centimètres d’un mur blanc pour bénéficier immédiatement d’une grande image. Le meilleur des deux mondes, en somme.

Vava VA-LT002

© Vava

Le Vava VA-LT002 que nous testons ici appartient à cette famille de produits. Si vous ne savez pas qui est Vava, vous êtes tout excusé. La marque américaine est une nouvelle venue dans le domaine de la vidéoprojection. Mais pour son arrivée sur ce marché, elle a vu les choses en grand puisque son VA-LT002 est un modèle à lampe laser et à focale ultra-courte Ultra HD 4K, compatible avec le HDR10 et promettant une luminosité de 2500 lumens, pour une image pouvant atteindre 150 pouces, soit 3,80 m. Résolument haut de gamme donc, d’autant que les projecteurs UST 4K se font encore aussi rares que chers. Vava a également soigné la partie audio, signée par Harman Kardon et qui promet une amplification de 60 watts. Enfin, côté connectivités, l’appareil s’avère compatible avec le WiFi (b/g/n/ac), le Bluetooth 4.2 (double mode) et propose 3 ports HDMI HDCP 2.2 (dont un compatible ARC), 1 port Ethernet, une sortie optique / mini-jack et un port USB 2.0. L’ensemble tourne sous Android.

Enfin, le Vava VA-LT002 disponible en deux couleurs : noir ou blanc.

Ergonomie, design et fabrication

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le Vava VA-LT002 n’est pas du genre discret. Il s’agit d’un bel objet de près de 10,3 kg, pour des dimensions de 53,3 x 36,8 x 10,7 cm. Heureusement, le constructeur a particulièrement soigné le design de son appareil, de sorte que son look ne dépareillera pas dans les intérieurs à la déco moderne. L’ensemble respire la solidité et les finitions s’avèrent particulièrement soignées, tant du côté des matériaux utilisés que de l’aspect général, comme vous pourrez le constater sur nos photos.

Vava VA-LT002

© LaboFnac

L’embonpoint de l’appareil se justifie également par le fait qu’il propose un système audio complet signé Harman Kardon, qui promet 2 x 30 W. Dans les faits, l’équipement sonore est une excellente surprise, avec un rendu audio plus que satisfaisant pour un tel système embarqué. S’il ne remplace pas un véritable caisson de basses, ce système est tout de même impressionnant. La puissance est au rendez-vous, de même que la précision, puisque les dialogues ressortent clairement dans les vidéos et ne sont pas étouffés par les autres sons. On note également que le tout est compatible avec plusieurs formats modernes tels que le Dolby Audio pour la musique ou le DTS-HD pour les films . Cela permet par exemple de reproduire les différents canaux des films dont le son est proposé en 5.1 ou plus.

Vava VA-LT002

© LaboFnac

Côté ergonomie, le projecteur ne dispose pas de zoom. Ce qui n’est pas du tout gênant puisque la taille de l’image est déterminée par son positionnement par rapport au mur. On trouve aussi une molette d’élévation des pieds pour l’ajuster et vous avez la possibilité de corriger le trapèze de manière électronique, sur 8 points. Une très bonne idée, qui offre une plus grande souplesse à l’installation. Quant à la netteté, elle est également réglable de manière assez fine à l’aide d’une mire, qui intègre des zones quadrillées à la fois au centre et dans les coins.

Vava VA-LT002

© LaboFnac

Le Vava VA-LT002 étant animé par le système d’exploitation Android – nous reviendrons sur cette interface un peu plus bas -, il est de fait autonome. Comme dit plus haut, il suffit de le poser près d’un mur blanc pour en profiter tout de suite. Et une fois éteint, il prend beaucoup moins de place que le moindre téléviseur.

Projecteur à très courte focale oblige, il suffit de positionner l’appareil à seulement 49 cm du mur ou de l’écran de projection pour profiter d’une très grande image de 380 cm de diagonale (150 pouces). À une distance de 14 cm du support de projection, vous obtiendrez la taille minimale d’affichage, qui est tout de même de 177 cm (80 pouces).

Vava VA-LT002

© LaboFnac

Enfin, l’appareil est évidemment livré avec une télécommande qui permet d’accéder aux fonctions de base. Mais vous avez également la possibilité de contrôler le projecteur depuis l’application VAVA projector, disponible sur iOS et Android. Cette application permet de substituer le smartphone à la télécommande, de passer en mode “souris” et de contrôler le pointeur depuis l’écran du smartphone, de lancer des contenus (chansons, vidéos, musiques, documents, etc.) stockés sur le téléphone, ou encore de dupliquer l’affichage du smartphone sur le projecteur.

  • Vava VA-LT002

    © LaboFnac

  • Vava VA-LT002

    © LaboFnac

  • Vava VA-LT002

    © LaboFnac

  • Vava VA-LT002

    © LaboFnac

  • Vava VA-LT002

    © LaboFnac

  • Vava VA-LT002

    © LaboFnac

  • Vava VA-LT002

    © LaboFnac

  • Vava VA-LT002

    © LaboFnac

  • Vava VA-LT002

    © LaboFnac

L’interface

Si le Vava VA-LT002 a jusqu’ici fait un sans-faute, notamment sur le point principal qui est la qualité de l’image, il nous a en revanche laissés sur notre faim du côté de son interface. Le constructeur propose ici une interface Android 7.1 dont le rendu esthétique n’est pas à la hauteur du design de l’appareil ni de son rendu d’image. Ce n’est pas vraiment dramatique, car le magasin d’application Aptoide ici présent permet d’installer nombre d’applications, comme MyCanal, Molotov, YouTube, etc. Mais en l’absence de la boutique d’applications “officielle” Google Play, il est un peu plus compliqué – mais pas impossible – d’en installer certaines, telles que Netflix par exemple. Pour le reste, cette interface se révèle tout de même assez complète et fonctionnelle. Il est par exemple très facile de profiter de contenus stockés sur un disque dur externe, une clé USB ou même un lecteur réseau. Les vidéos 4K HDR sont parfaitement gérées par le lecteur interne, et vous pourrez en télécharger d’autres s’il ne vous convient pas.

Vava VA-LT002

© Vava

Néanmoins, pour profiter pleinement du projecteur, nous vous conseillons tout de même de le relier à un boîtier Android TV tel que la Xiaomi Mi Box S, la Nvidia Shield ou même le dernier Chromecast. Notez également qu’en l’absence de tuner TV, il faudra soit ajouter un boîtier TNT externe, soit passer par l’application Molotov si votre connexion Internet le permet.

La qualité d'image

Ce produit étant un projecteur à focale ultra-courte, la qualité de son rendu d’image représente évidemment un point crucial. L’appareil embarque une puce Texas Instruments DLP470TP, qui promet de diffuser une image UHD 4K HDR. Pour y parvenir, cette puce utilise une technique de wobulation. Un terme technique qui signifie que le système restitue une véritable image 4K à partir d’une matrice Full HD 1080p. Un mécanisme provoque des microvibrations, ce qui déplace les pixels d’un demi-pixel en diagonale. Associé à une fréquence d’affichage plus élevée, de 240 Hz, ce procédé permet d’afficher 4 pixels simultanément. Le constructeur ajoute à cela une mise à l’échelle pour améliorer le niveau de détail et le piqué de l’image. Cette solution est moins coûteuse que la matrice 4K native et permet donc à Vava d’afficher son VA-LT002 à un tarif beaucoup moins élevé que celui des projecteurs qui en sont équipés. Le constructeur couple de plus cette matrice à une lampe laser ALPD 3.0, qui offre une luminosité de 2500 Lumens et qui garantit surtout une durée de vie d’environ 25 000 heures. De quoi voir venir puisque cela correspond à une utilisation moyenne intensive de 6h par jour pendant 10 ans ou 3h par jour pendant 20 ans. Vous l’aurez compris, contrairement aux modèles à lampes classiques, la durée de vie n’est plus un enjeu avec le laser. Voilà pour la technique. Et en pratique ? À l’usage, le rendu du Vava VA-LT002 nous a tout simplement bluffés ! L’image projetée est nette, à l’excellent piqué. Les détails sont quant à eux nombreux et précis. La colorimétrie ne déçoit pas non plus. Les possibilités de réglages sont assez limitées, mais les couleurs nous ont parus assez fidèles en sortie de boîte. La luminosité est également au rendez-vous. L’idéal est évidemment d’utiliser ce produit dans une pièce sombre. C’est là qu’il donnera sa pleine mesure, en créant une véritable ambiance de cinéma à la maison. Mais nous l’avons aussi testé dans les conditions d’un salon classique. Dans ce cas de figure, s’il n’y pas de lumière qui vient taper directement sur le mur ou l’écran de projection, on peut utiliser le projecteur même dans une pièce assez éclairée, tant que l’on se contente d’une diagonale un peu plus petite, mais qui avoisine tout de même les deux mètres. Enfin, cerise sur le gâteau, on ne constate pas de déformation dans les coins ni d’effets arc-en-ciel.

Vava VA-LT002

© Vava

Notez que ces remarques enjouées valent pour les contenus vidéo de qualité. En l’absence totale de technologie de compensation de mouvement, mieux vaut éviter de nourrir ce projecteur avec des sources de 50 Hz et moins.

De même, si le temps de réaction (input lag) annoncé à 102 ms ne gêne pas pour la vidéo, il est en revanche rédhibitoire pour les jeux en ligne tels que les fps, ou tout genre qui demande des réflexes.

Conclusion

Vava frappe fort avec son premier projecteur UHD 4K à focale ultra courte. Ce modèle propose une très belle image, à la fois immense et bien définie, avec un système sonore à la hauteur. Il s’agit donc d’une solution “prête à l’emploi”, qui nécessite seulement d’être posée au pied d’un mur blanc ou d’un écran de projection. Nous avons aussi apprécié de pouvoir l’utiliser dans une pièce éclairée, tant que l'on se contente d’une image un peu plus petite (mais tout de même de 2 m au moins) et qu’aucune source lumineuse ne vienne éclairer directement sur la surface de projection. Mais le VA-LT002 donne sa pleine mesure dans une pièce sombre. Car, dans ces conditions, vous pourrez profiter d’une diagonale de près de 4 m : le cinéma à la maison, en somme. Pour une somme certes conséquente, mais finalement bien en deçà de ce qu’il faudrait débourser pour s’équiper de la plupart des projecteurs 4K UST concurrents. Le seul petit regret concernant l’appareil vient de son interface Android certes fonctionnelle, mais qui n’est pas au niveau du reste. Nous vous conseillons donc de l’utiliser avec un boîtier Android TV externe, ou tout autre type de box.

A partir de 2690€00 sur la Fnac.com Acheter

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.