LaboFnac

Prise en main Xgimi MoGo Pro : une netteté exceptionnelle pour ce projecteur Full HD très compact

Xgimi MoGo Pro

Si vous êtes à la recherche d’un petit projecteur, mais que vous ne voulez pas faire trop de concessions sur la qualité de l’image, vous ne trouverez pas mieux que le MoGo Pro de Xgimi à l’heure actuelle. Il offre en effet une netteté assez bluffante au regard de son format, tout en se montrant également très correct du côté de la colorimétrie, des contrastes et même de la luminosité. S’il ne faut pas espérer l’utiliser pour remplacer un vidéoprojecteur traditionnel, le MoGo Pro rendra tout de même de fiers services à la maison puisqu’il permet de profiter d’une belle image de grande taille dans n'importe quelle pièce de la maison. De plus, avec l’intégration d’un système audio décent et d’Android TV, il suffit de le poser pour qu’il soit immédiatement opérationnel. Seule son autonomie nous a laissés sur notre faim.

Note de la rédaction

  • - Une belle netteté d’image
  • - Un rendu très propre jusqu’à 75/80 pouces
  • - Android TV
  • - Pas de contrôles l’interface sur le projecteur (télécommande ou application)
  • - L’autonomie passable

A partir de 599€99 sur Fnac.com Acheter

Nous avons eu l’occasion de longuement prendre en main le projecteur Xgimi MoGo Pro. Il s’agit d’un modèle très compact tournant sous Android TV, qui promet une résolution Full HD et une bonne luminosité. Voyons ensemble ce qu’il vaut à l’usage.

(Prise en main effectuée à partir d’un Xgimi MoGo Pro prêté par le constructeur)

Même si elle est encore peu connue du grand public français, la marque de projecteur Xgimi a su se tailler une belle réputation chez les amateurs de projecteurs. Notamment pour ses modèles compacts. Nous testons ici le Xgimi MoGo Pro. S’il est loin d’être le premier petit projecteur sur le marché, le MoGo Pro se distingue avec une caractéristique encore rare sur de tels produits : une résolution native Full HD. Avant de passer en revue ses performances, penchons-nous sur sa fiche technique.

Xgimi MoGo Pro

© Xgimi

L’appareil affiche des dimensions très contenues, de seulement 146 x 105,5 x 94,5 mm. Comme indiqué quelques lignes plus haut, ce qui distingue vraiment le MoGo Pro, c’est qu’il parvient à conjuguer cette compacité avec des caractéristiques optiques alléchantes sur le papier au regard de son format. Le petit projecteur embarque la technologie DLP, ainsi une définition native de 1920 x 1080 pixels et une luminosité de 300 lumens. Le constructeur promet ainsi une image projetée pouvant atteindre les 100 pouces, tandis que le lecteur vidéo interne est en mesure de lire des fichiers 4K / 60 Hz. Côté audio, c’est la marque Harman Kardon qui signe l’enceinte de 2 x 3 W intégrée dans le produit. Pour contrôler le tout, on retrouve l’interface utilisateur Android TV officielle. Enfin, la connectique comporte un port HDMI 2.0, une prise mini-jack 3,5 mm et un port USB 2.0.

Le produit est livré avec le strict minimum, à savoir un chargeur pas trop encombrant et une télécommande (à piles classiques). Nous aurions aimé que le constructeur ajoute une housse de protection pour le transport.

Le design et l'ergonomie

La première chose que l’on remarque en découvrant le Xgimi Mogo Pro, c’est bien sûr sa compacité. Avec des dimensions de 146 x 105,5 x 94,5 mm, l’appareil tient facilement dans n’importe quel sac à dos. On peut être surpris par son poids qui approche le kilo (900 grammes). Le constructeur ayant opté pour des matériaux de très bonne facture, le poids ne gêne jamais et participe même finalement à donner une belle impression de qualité et de robustesse à l’ensemble. D’autant que le bloc optique est protégé par du verre. On apprécie aussi le design moderne mêlant plastique blanc et grille métallisée sur toutes les faces du produit.

Xgimi MoGo Pro

© LaboFnac

Sur le haut du projecteur, on trouve des contrôles sensitifs… uniquement pour le volume. S’ils s’avèrent pratiques lorsque le MoGo Pro fait office d’enceinte externe, nous aurions aimé que le constructeur permette de contrôler entièrement l’interface depuis le produit. Du coup, il faut toujours penser à avoir la télécommande à proximité du produit. Néanmoins, il ne s’agit pas d’un défaut rédhibitoire, car l’application mobile du fabricant (iOS et Android) permet de remplacer la télécommande au pied levé.

À l’opposé, sous le projecteur donc, un pas de vis standard offre la possibilité de le placer sur un trépied au besoin.

Les deux haut-parleurs signés Harman-Kardon sont cachés sous la grille métallique et délivrent un son tout à fait correct. Bien sûr, ce n’est pas du home cinéma et les basses se montrent fatalement en retrait. Mais leur rendu sonore s’avère suffisamment puissant et précis pour regarder tous les types de programmes.

Xgimi MoGo Pro

© LaboFnac

Un mot sur la télécommande pour finir. Petite et parfaitement finie, elle affiche un design sobre, en phase, en phase avec celui de l’appareil. Elle se montre sans surprise capable de parfaitement contrôler Android TV, avec en prime la présence d’un micro sur cette télécommande, afin de bénéficier des possibilités vocales de l’interface.

Xgimi MoGo Pro

© LaboFnac

Le rendu de l’image

Si le MoGo Pro réalise jusqu’ici un sans-faute, il reste tout de même à aborder le point le plus important concernant ce genre de produit, à savoir la qualité de l’image projetée. D’autant plus dans le cas de cet appareil qui promet une image Full HD malgré un format très compact. Pari tenu ? Après quelques dizaines d’heures d’utilisation du MoGo Pro dans de multiples conditions, nous pouvons répondre par l’affirmative sans l’ombre d’un doute. Toujours en gardant bien en tête qu’il s’agit d’un petit projecteur, le piqué de l’image nous a passablement impressionnés. Nous ne nous attendions pas à une telle netteté sur ce genre de produit. Il faut juste veiller à bien placer le projecteur pile en face de la surface de projection. Nous apportons cette précision, car le produit embarque un dispositif de correction électronique horizontale de l’image. Une fonction pratique, mais qui atténue la netteté. On apprécie aussi le focus automatique particulièrement efficace.

Xgimi MoGo Pro

© LaboFnac

Passons maintenant aux autres caractéristiques de l’image. La luminosité de 300 lumens est très correcte pour ce genre de produit. Le constructeur annonce une image projetée pouvant atteindre les 100 pouces et la promesse est tenue. Sur la photo ci-dessous, l’écran de projection fait pile-poil 100 pouces. Bien sûr, pour prétendre à une telle taille d’affichage, mieux vaut être dans une obscurité quasi complète. Et même ainsi, nous n’avons pas été complètement convaincus par la luminosité du MoGo Pro. Si vous voulez bénéficier d’une image sans concession sur la clarté de l’image, nous vous conseillons de viser 75 à 80 pouces de diagonale, soit une dimension déjà assez impressionnante. Pour obtenir cette taille, le projecteur est positionné à environ deux mètres du support de projection. Et si vous vous “contentez” d’une diagonale d’une quarantaine de pouces, il devient même envisageable d’utiliser le projecteur dans une pièce un peu éclairée.

Côté contrastes et colorimétrie, l’appareil offre une prestation des plus correctes en sortie de boîte, avec des couleurs qui sonnent assez juste et des contrastes certes pas inoubliables, mais qui “font le job”. Pour les perfectionnistes, les menus proposent des possibilités de réglages assez limitées, mais qui permettent tout de même d’influer sur l’image et de se rapprocher du rendu idéal.

Xgimi MoGo Pro

Projection d’une image de 100 pouces © LaboFnac

Xgimi MoGo Pro

Projection d’une image de 75 pouces © LaboFnac

Avec un rendu d’image aussi propre – et 1080p qui plus est -, certains d’entre vous pourraient légitimement se demander si ce petit projecteur ne pourrait pas remplacer un plus grand à la maison. Mais autant le MoGo Pro nous a enthousiasmés par sa polyvalence, autant il ne peut rivaliser avec un “gros” projecteur, principalement du fait de sa luminosité.

Enfin, les utilisateurs n’auront pas trop à se soucier de la durée de vie des lampes puisque la technologie ici basée sur des diodes LED promet 30 000 heures d’utilisation.

L’interface et l’autonomie

Une fois l’appareil en marche, on retrouve l’interface Android TV. Nous n’allons pas épiloguer des heures sur les qualités de cette interface. Rappelons juste que son ergonomie est vraiment très bonne pour une utilisation à la télécommande et que la présence de la boutique officielle Google Play garantit l’accès à des milliers d’applications, sans avoir à “bidouiller”. On regrette juste que Netflix fasse encore et toujours de la résistance pour ce genre de produit. Mais en cherchant, on trouve facilement des moyens de contourner cette restriction. Pour le reste, toutes les applis les plus populaires (Molotov, MyCanal, YouTube, etc.) sont bien présentes et permettent de transformer le MoGo Pro en lecteur autonome. Bien sûr, vous pourrez y connecter une clé USB contenant des films ou brancher n’importe quels console, lecteur vidéo ou ordinateur en HDMI.

Au-delà des applications purement vidéo, il est possible d’installer tous les types d’applications présentes sur Google Play, y compris des jeux. La configuration interne composée d’une puce Amlogic T950X2 épaulée par 2 Go de RAM et une puce graphique Mali G31 n’a rien de surpuissante. Mais elle suffit pour jouer aux jeux pas trop gourmands et même à faire tourner sans encombre des émulateurs de consoles et ordinateurs 8/16 bits.

Enfin, un mot sur l’autonomie pour clore ce test. Le fabricant promet “2 à 4 heures” d’utilisation. Nous avons été assez déçus de constater que nous avions bien du mal à atteindre 1h30, avec un appareil pourtant réglé en mode standard.

Conclusion

Si vous êtes à la recherche d’un petit projecteur, mais que vous ne voulez pas faire trop de concessions sur la qualité de l’image, vous ne trouverez pas mieux que le MoGo Pro de Xgimi à l’heure actuelle. Il offre en effet une netteté assez bluffante au regard de son format, tout en se montrant également très correct du côté de la colorimétrie, des contrastes et même de la luminosité. S’il ne faut pas espérer l’utiliser pour remplacer un vidéoprojecteur traditionnel, le MoGo Pro rendra tout de même de fiers services à la maison puisqu’il permet de profiter d’une belle image de grande taille dans n'importe quelle pièce de la maison. De plus, avec l’intégration d’un système audio décent et d’Android TV, il suffit de le poser pour qu’il soit immédiatement opérationnel. Seule son autonomie nous a laissés sur notre faim.

Note de la rédaction

A partir de 599€99 sur Fnac.com Acheter

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.