LaboFnac

Test Labo du Panasonic Lumix DMC-LX15 : un excellent compact expert, même sans viseur

Panasonic Lumix LX15

Pari gagné pour Panasonic ! Le Lumix LX15 rattrape le retard pris depuis le LX7 et se révèle être un excellent compact expert, auquel il ne manque finalement qu’un viseur pour rivaliser avec les derniers RX100 de Sony. Et encore. Les commandes plutôt nombreuses qui parsèment le boîtier compensent largement sur le plan ergonomique, et éviteront de perdre du temps en parcourant les menus pour le moindre réglage. Ajoutez à cela la rapidité du processeur Venus Engine et de l’autofocus du LX15, et vous êtes presque assurés de ne jamais passer à côté d’une prise. La qualité d’image est par ailleurs excellente, de même que la sensibilité, grâce à l’action conjuguée du capteur 1 pouce de 20 mégapixels et de l’optique Leica à grande ouverture. Il faudra néanmoins veiller au bon respect des couleurs dans certaines situations, unique (petit) point faible de ce Lumix LX15.

Note technique du Labo

  • - Nombreuses commandes directes
  • - Excellente qualité d'image sur toute la plage de zoom
  • - Pas de viseur
  • - Connectique basique

A partir de 479€99 sur Fnac.com Acheter

Quatre ans après la sortie du LX7, Panasonic espère rattraper son retard sur le terrain des compacts experts avec le Lumix LX15. Les nouveautés y sont nombreuses, mais la principale est évidemment son capteur 1 pouce de 20 mégapixels qui le positionne en concurrence directe avec les derniers RX100 de Sony. Peut-il vraiment rivaliser ?

Après Sony et Canon, c’est au tour de Panasonic de passer au capteur 1 pouce pour ses compacts experts. Le Lumix LX15 est le premier à en profiter. De type CMOS et d’une résolution de 20 mégapixels, son capteur est accompagné d’une optique Leica offrant une ouverture maximale f/1.4 et du processeur Venus Engine pour le traitement des images. Compact expert oblige, l’enregistrement au format RAW est évidemment de la partie, en plus du JPEG pour la photo et du MP4 et AVCHD pour la vidéo, jusqu’en 4K à 30 i/s. Un écran tactile et inclinable et un module Wi-Fi, pour le transfert et le pilotage à distance, complètent cette fiche technique prometteuse et résolument dans l’air du temps.

L'ergonomie et le design

Pour son premier compact à capteur 1 pouce, Panasonic est parvenu à maintenir des dimensions plus que raisonnables. Le Lumix LX15 est plus petit que le LX7 et rentre pratiquement dans l’empreinte des RX100 de Sony, qui parvient néanmoins à caser un viseur électronique en plus dans les derniers modèles de la série. Il faudra ici viser avec l’écran tactile de 1 040 000 points, qui permet en outre la mise au point au toucher et s’incline sur 180° pour les cadrages délicats et les selfies.

Panasonic Lumix LX15

Panasonic a cependant le mérite de proposer de nombreuses commandes directes, en plus d’une petite poignée pour le confort. Une première bague entoure la base de l’objectif, et donne accès à l’ouverture, tandis qu’une seconde peut-être personnalisée avec un réglage au choix. C’est également le cas de la troisième molette qui habille l’épaule droite, avec celles de sélection des modes et du zoom. Ajoutons à cela huit touches Fn (3 physiques, 5 tactiles), à personnaliser également.

Les menus du Lumix LX15 sont plutôt bien organisés, mais c’est toujours plus rapide de ne pas avoir à y passer. C’est évidemment bien vu sur un compact expert, qui s’adresse à des photographes pointilleux. On regrettera en revanche la connectique un peu chiche, avec un mini HDMI et un microUSB pour la charge, et le design sans grande originalité. Les finitions métalliques sont appréciables, mais nous aurions préféré un peu plus de différenciation vis-à-vis des compacts “amateurs” de la marque.

  • Panasonic Lumix LX15
  • Panasonic Lumix LX15
  • Panasonic Lumix LX15
  • Panasonic Lumix LX15
  • Panasonic Lumix LX15
  • Panasonic Lumix LX15

L'optique

Comme souvent chez Panasonic, l’optique du Lumix LX15 est signée Leica. Ce n’est pas toujours gage de qualité, mais force est de reconnaître que l’expertise de la firme allemande est ici bien mise à contribution. Outre une grande ouverture en début de course (f/1.4), elle profite d’une construction à 11 éléments (répartis en 9 groupes) particulièrement efficace en matière de correction optique.

Nous avons relevé un peu de distorsion, en coussinet, mais pas suffisamment pour que ce soit gênant. Les taux sont en effet très faibles : 0,26 % au pire pour le grand-angle, et 0,10 % pour le zoom x3. Quant au vignettage et aux aberrations chromatiques, il n’y a tout simplement rien à signaler.

Optique

Grand-angleTéléobjectif
7.9
Distorsion géométrique
9.9
10
Aberrations chromatiques
10
10
Vignettage
10

La colorimétrie

Loin d’être mauvais en colorimétrie, c’est néanmoins ce qui réussit le moins à ce Panasonic Lumix LX15 qui se laisse parfois aller à des retouches drastiques en intérieur. Le dE est monté à pas moins de 23,5 sous l’éclairage fluo du labo, résultat de problèmes de teinte comme de saturation. Le boîtier s’en sort déjà un peu mieux sous éclairage tungstène, avec un dE plus raisonnable et relevé à 7,25, mais c’est évidemment en lumière du jour qu’il donnera les couleurs les plus fidèles. Le dE est dans ce cas descendu à 4,88 au labo. C’est encore loin d’être parfait, et de ce qu’obtiennent les RX100 de Sony, mais c’est honorable.

Panasonic Lumix LX15 : fidélité des couleurs

Fidélité des couleurs

Du côté de la balance automatique des blancs, le Lumix LX15 s’en sort relativement bien même s’il a montré une petite faiblesse face à notre mire à dominante bleue. Notre gris neutre vire alors légèrement au taupe. Concrètement, les peaux blanches risquent de paraître un peu plus bronzées sur les photos de plage par exemple. Pratique pour faire jalouser les copains, au moins…

Panasonic Lumix LX15 : balance des blancs

Balance des blancs

Colorimétrie

Lumiére du jour Lumiére artificielle Balance automatique des blancs
7.13.76.6

La sensibilité

Plus le capteur est grand, plus il peut recevoir de lumière. L’intérêt d’intégrer un capteur 1 pouce à un compact quand la majorité se voit dotée de capteurs minuscules est donc d’améliorer la sensibilité. Cela fonctionne parfaitement bien pour le Lumix LX15, qui profite en outre d’une optique très lumineuse en grand-angle. Résultat : le bruit reste très peu présent même en très basse luminosité alors que les textures sont bien préservées jusqu’à 3200 ISO, sur une plage allant de 100 à 12 800 ISO. Un léger lissage pourra apparaître avec les deux derniers paliers.

Panasonic Lumix LX15 : texture à 1600 ISO

Texture à 1600 ISO

Sensibilité

Rapport signal/bruit Préservation des textures
109.8

L'autofocus

Le système autofocus du Lumix LX15 s’est révélé pour le moins efficace lors des tests du labo. Réactif, il est outre particulièrement sensible. Seule notre barre de gris 2 % est parvenue à lui échapper et se fondre dans le blanc. Le dernier compact expert de Panasonic a donc franchi les étapes jusqu’à celle du gris 4%, incluse. D’autres modèles y parviennent dans la catégorie, mais aucun ne fait mieux. Soulignons au passage que le manque de lumière ne devrait pas gêner la mise au point, une LED d’assistance étant présente.

Autofocus

Sensibilité AF en faible contrasteSensibilité AF en faible lumiére
4 %0 Lux

La rapidité

Pas des plus rapides au démarrage, avec un temps de 1,89 seconde relevé entre la mise sous tension et la première prise, le Lumix LX15 se rattrape largement par la suite grâce au processeur Venus Engine. Il peut déclencher en 0,12 seconde seulement. Jusqu’ici, aucun autre compact n’a fait mieux. Quant au temps inter-image, le meilleur temps relevé au labo descend à 0,76 seconde. Ce n’est pas ce qui se fait de mieux, mais c’est toujours très rapide.

Rapidité

Allumage (secondes)Déclenchement (secondes)Déclenchement entre deux photos (secondes)
1.9 seconde0.1 seconde0.8 seconde

Le flash

Dissimulé sur le dessus du boîtier, le flash se déploie à l’aide d’un petit bouton placé juste à côté et sauvera peut-être quelques prises. Si l’uniformité n’est pas son fort, ce qui se voit évidemment surtout en grand-angle avec une luminosité mesurée à 58 L au centre et 27 ou 29 L selon les coins, il se rattrape sur la puissance et la précision. Les sujets devraient être suffisamment éclairés jusqu’à 6 mètres de distance, et plutôt bien éclairés de surcroît.

Grand-angle ou télé, les valeurs relevées pour chaque palier de 1 mètre excèdent presque toutes celle de référence ( 50 L), mais de peu avec des moyennes de 54 et 57 L respectivement. Comprenez que les problèmes de surexposition ne sont pas à exclure, mais qu’ils devraient rester assez légers.

Flash

Grand-angleTéléobjectif
8.3
Puissance
9.8
7
Uniformité
8.2

La résolution

L’action combinée du capteur CMOS de 20 mégapixels au format 1 pouce et de l’optique Leica à 11 éléments permet au Lumix LX15 de délivrer des clichés détaillés, peu importe le niveau de zoom choisi. Rappelons néanmoins que la plage est courte : 24-72 mm en équivalent 24 x 36, soit un grossissement maximal de 3x seulement. Ça aide, même si cela suffit à altérer légèrement la qualité des images sur les RX100 de Sony par exemple.

Ce n’est donc pas le cas ici, et les données techniques du labo le montrent également. En grand-angle, le compact expert de Panasonic décroche un score de 1678 paires de lignes par hauteur. Le résultat est à peine moins bon avec le grossissement 3x : 1629 paires de lignes par hauteur. À titre de comparaison, le RX100 Mark IV en délivre 1670 en grand-angle et 1330 avec son zoom 2,9x…

Panasonic Lumix LX15 : résolution en grand-angle

Résolution en grand-angle

Panasonic Lumix LX15 : résolution en téléobjectif

Résolution en téléobjectif

Résolution

Grand-angle Téléobjectif
1010

Conclusion

Pari gagné pour Panasonic ! Le Lumix LX15 rattrape le retard pris depuis le LX7 et se révèle être un excellent compact expert, auquel il ne manque finalement qu’un viseur pour rivaliser avec les derniers RX100 de Sony. Et encore. Les commandes plutôt nombreuses qui parsèment le boîtier compensent largement sur le plan ergonomique, et éviteront de perdre du temps en parcourant les menus pour le moindre réglage. Ajoutez à cela la rapidité du processeur Venus Engine et de l’autofocus du LX15, et vous êtes presque assurés de ne jamais passer à côté d’une prise. La qualité d’image est par ailleurs excellente, de même que la sensibilité, grâce à l’action conjuguée du capteur 1 pouce de 20 mégapixels et de l’optique Leica à grande ouverture. Il faudra néanmoins veiller au bon respect des couleurs dans certaines situations, unique (petit) point faible de ce Lumix LX15.

Note technique du Labo

Optique

Grand-angleTéléobjectif
7.9
Distorsion géométrique
9.9
10
Aberrations chromatiques
10
10
Vignettage
10

Résolution

Grand-angle Téléobjectif
1010

Sensibilité

Rapport signal/bruit Préservation des textures
109.8

Colorimétrie

Lumiére du jour Lumiére artificielle Balance automatique des blancs
7.13.76.6

Flash

Grand-angleTéléobjectif
8.3
Puissance
9.8
7
Uniformité
8.2

A partir de 479€99 sur Fnac.com Acheter

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

  • Matthieu Marty

    Bonjour, j’ai acheté et testé l’appareil hier, grosse (mauvaise) surprise je trouve qu’il est assez bruyant ! Est-ce que mon modèle est défectueux ou c’est normal sur le LX15 d’avoir un bruit de fond (grésillement) dès qu’il est allumé ? Merci 🙂

  • Bonjour Matthieu, pour ma part, je ne constate pas de grésillement lorsque le LX15 est allumé. Les bruits proviennent soit du changement de place focale, soit d’une mise au point, soit d’un déclenchement. Mais rien de continu.
    Espérant que vous avez réglé votre problème.

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.